Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 3 juin 2014

RÉGULATION

ARCEP

• Très haut débit : l'accélération du déploiement se fait toujours attendre. Les résultats de l'Observatoire du haut et du très haut débit publiés en fin de semaine dernière par l'ARCEP pour le premier trimestre de l'année 2014 confirment une progression du très haut débit mais toujours pas l'accélération attendue sur le déploiement du très haut débit, comme sur le nombre des abonnés. Les grandes manœuvres de rachat et la morosité des opérateurs y sont pour beaucoup. Quant aux RIP, ils étaient bien partis pour compenser en partie le retard, mais la tendance n'est pas encore visible. La plupart des dossiers (nombreux) déposés par les départements sont toujours en phase  d'instruction (localtis.info)

• "Internet : la France a-t-elle réellement la fibre ?", par Patrice Geoffron du Cercle des économistes. Alors que l'ARCEP  souligne la forte progression de l’internet à très haut débit en France, la France est à la traîne avec une proportion d’accès au très haut débit 5 fois inférieure à la Suède ou la Norvège, et loin de la Corée, du Japon, Hong Kong, Singapour ou Taiwan, selon le FTTH Council Europe (boursorama.com)

• Selon les chiffres de de l'observatoire des marchés de communications électroniques en 2013 publié par l'ARCEP, les opérateurs français ont vu leurs revenus dans le fixe et le mobile reculer de 8,9%. Ce qui explique sans doute le recul des investissements (-2,8% hors fréquences) et des emplois directs (-3,3%). Autant de raisons pour Bercy de désavouer l’ARCEP et de défendre le retour à 3 opérateurs ? (zdnet.fr)

Analyses de marché/Marché "Entreprises"

• Cinq opérateurs français dont Colt, BT, Nerim ou encore Adista ont saisi la Commission européenne afin qu'elle refuse la dérégulation des tarifs dans certaines zones très denses proposée par l’ARCEP dans son analyse de marché 6. La trop grande importance d'Orange et de SFR/Completel est pointée du doigt. Si la fusion entre SFR et Numericable est souvent analysée du point de vue du marché grand public, l'actionnaire Altice n'a jamais caché que son souhait était aussi de créer un géant sur le marché professionnel, aux marges souvent plus confortables. Il faut dire que si Orange domine les débats avec 63 % du marché, la branche pro de SFR capte à elle seule plus d'un cinquième du secteur, et Completel détient quelques parts. Forts de leurs clientèles et de leurs réseaux, SFR et Completel espèrent bien croquer rapidement des parts de marché et pourquoi pas occuper 30 % du secteur fixe, qui pèse plus que le mobile chez les professionnels (nextinpact.com)

Commission européenne

• Neelie Kroes quittera la Commission européenne. La commissaire au Numérique a fait savoir qu’elle n’a pas l’intention de solliciter un troisième mandat (contexte.com, dutchnews.nl)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• France : Orange prêt à dépasser Bouygues en termes de couverture 4G. La course entre les quatre opérateurs pour couvrir le territoire d'antennes à très haut débit se poursuit (Le Parisien)

• Bouygues Telecom casse encore les prix de la 4G. L'opérateur multiplie les promotions temporaires pour profiter notamment de l'effet Coupe du Monde de football... Reste à savoir si toutes ces opérations ne risquent pas de plomber le modèle économique de la 4G. Selon Yves Gassot, directeur général de l'Idate, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions (zdnet.fr)

• China Mobile cut 4G prices. Telco reportedly offering 2 GB of data for €8 per month; plans to ramp up marketing (totaltele.com)

Systèmes d'exploitation

• Samsung tente de s'émanciper de Google avec un smartphone équipé du système d'exploitation Tizen. Le géant coréen lance le Samsung Z, le premier smartphone sans Android. Il veut instaurer un rapport de force avec Google, qui équipe la majorité de ses mobiles (Les Echos, Wall Str. jal, New York Times, AFP)

• Android "domine le marché des malwares mobiles". A l’occasion de la keynote de la WWDC 2014, Tim Cook n’a pas épargné Android, dont il assure que beaucoup d’utilisateurs s'en sont détournés pour rejoindre iOS. Outre sa fragmentation, Android est l'acteur dominant des virus sur mobile, estime le dirigeant (zdnet.fr)

• Apple a dévoilé de nouveaux systèmes d'exploitation renforçant les liens entre ses appareils mobiles (iPhone, iPad) et ses ordinateurs Macintosh, et ouvert la porte à des applications pour la santé ou la maison connectée (AFP, Wall Str. jal,)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Collectivités territoriales

• FTTH : l’AVICCA annonce que presque tous les territoires ont terminé leur projet de déploiement du très haut débit (Communiqué)

Opérateurs

• S&P abaisse la note de Bouygues à "BBB" en raison en raison des difficultés rencontrées par Bouygues Telecom dans un marché mobile français très concurrentiel. "La modernisation des réseaux de téléphonie fixe et mobile va continuer d'exiger en 2014-2015 de lourds investissements qui, associés à notre prévision d'un recul de l'EBITDA de Bouygues Telecom en 2014, pourrait conduire à une réduction du cash flow disponible et à une détérioration de la qualité de crédit de Bouygues en 2014. Nous prévoyons une légère reprise en 2015-2016, lorsque Bouygues ajustera la structure des coûts de son unité de télécoms", précise l'agence (AFP, Le Figaro)

Equipementiers

• Alcatel-Lucent remet la main sur son portefeuille de brevets. Celui-ci avait été mis en gage lors de la signature d’un prêt de 2 milliards d’euros, à la fin de l’année 2012, lorsque l’entreprise était au plus mal financièrement. C’est le lancement d’une nouvelle émission obligataire, d’un montant de 1 milliard d’euros, qui permettra au groupe franco-américain de récupérer sa précieuse propriété intellectuelle (Les Echos, L'Agefi)

• Alcatel offers $1.4 billion convertible bonds to repay debt. Alcatel-Lucent is offering about 1 billion euros in bonds that can be exchanged for its stock, to repay debt taken on last year when the network-equipment vendor struggled to survive (Bloomberg)

Consolidation du marché/ Outre-mer

• La Réunion : une vingtaine de salariés de la société iZi-Mobius a entamé une grève illimitée au siège de l'opérateur. Ils dénoncent l'absence d'informations sur leur avenir au sein de l'entreprise après son rachat par la filiale du groupe Altice (Numericable), Altice Blue Two, en janvier dernier (zinfos974.com)

Fiscalité des OTT

• Bercy face au casse-tête de la fiscalité 2.0. Sociétés-écrans, produits hybrides, paradis fiscaux : comment récupérer les milliards d'euros mis à l'abri par les mastodontes du numérique ? En lien avec l'OCDE, Bercy est à la manoeuvre, et les chefs d'Etat du G20, en quête d'argent frais, en ont fait une priorité. Mais les Google, Apple, Facebook et consorts préparent leur riposte (Les Echos)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Espagne : le premier groupe de médias espagnol Prisa a signé la vente de ses 56% dans la chaîne payante Digital+ à Telefonica, pour 750 millions d'euros (AFP, Le Figaro, Les Echos)

• Telefonica, Telecom Italia clash over Brazil situation. Spanish incumbent reportedly still pushing for break-up of TIM Brasil (totaltele.com)

• Cable IPO deals up turnaround (Wall Str. jal)

Equipementiers

• Samsung va entrer en Bourse au premier trimestre 2015. La famille Lee qui contrôle Samsung a annoncé ce son intention d’introduire en Bourse en 2015 la holding du groupe, Samsung Everland Inc. Une décision qui semble faire partie du processus de transfert des rênes du chaebol à la génération suivante de la famille fondatrice (Les Echos)

• Broadcom looks at options for mobile chip division (Financial Times)

• Asus lance un nouvel appareil hybride combinant tablette, smartphone et PC (AFP)

Afrique

• Mali : Orange sanctionné à hauteur de 6,8 milliards de FCFA pour fraude. L'opérateur a violé les termes de son cahier de charges et l’interdiction du régulateur télécom de commercialiser une offre de téléphonie fixe baptisée "Duba", sur la bande de téléphonie mobile (Reuters)

• La Guinée inaugure sa station d’atterrissement du câble sous-marin de fibre optique Africa Coast to Europe (ACE) aujourd’hui. La société nationale la Guinéenne de la Large (GUILAB) sera chargée de la gestion de la capacité dédiée à la Guinée sur le câble sous-marin (guineenews.org)

• Sénégal : "Promouvoir le développement de l’économie numérique" : le nouveau directeur général de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall, a indiqué, que, au titre de la coopération bilatérale, l’Autorité de régulation a engagé des discussions importantes avec les régulateurs des pays des Emirats arabes unis et de l’Asie pacifique aux fins de signer des accords de coopération pour un renforcement du réseau international de partenaires techniques et financiers (lesoleil.sn)

INTERNET

Internet des objets

• Apple veut reprendre la main sur les objets connectés. Il ne s'agit plus seulement pour Apple de continuer à faire grossir son magasin d'applications, déjà fort de 1,2 million de programmes, mais aussi de consolider son écosystème dans le très prometteur domaine de l'internet des objets (Le Figaro)

• Internet des objets : un duel de titans entre américains. Apple peut encore compter sur sa base installée d'utilisateurs, à peu près égale à celle d'Android. Mais le rapport de force est en train de s'inverser car ce dernier détient plus de 80% de parts de marché dans les smartphones (Le Figaro)

Objets connectés

• Axa s'associe à Withings dans la santé connectée. Pour la première fois, un assureur va collecter directement des données, qui lui seront communiquées de manière volontaire, relatives à la santé de ses clients. Au-delà de l'aspect ludique d'un tel partenariat, des évolutions sont déjà envisageables, avec la mise en place de grilles tarifaires pouvant prendre en compte l'activité physique ou encore les habitudes alimentaires de chacun. Se pose alors le problème de la sécurisation de des données personnelles, même si Withings affirme en garantir la protection (Le Figaro)

Cloud

• Le gouvernement français mise sur une stratégie diversifiée. Reconnaissant que le marché est encore en phase d'amorçage, la secrétaire d'Etat à l'économie numérique entend favoriser des positionnements variés. "Il me semble intéressant d'avoir en France plusieurs stratégies parmi les acteurs industriels, que ce soient Numergy et Cloudwatt, mais aussi d'autres acteurs français majeurs, comme OVH ou Atos, assure-t-elle. Je crois à une stratégie diversifiée sur ce sujet, car nous ne savons pas aujourd'hui quels seront les acteurs de demain. L'objectif est de mettre en position favorable des entreprises françaises, en vue de la probable consolidation du marché, à l'échelle française mais aussi européenne" (lemonde.fr)

Neutralité du Net

• L’histoire d’Internet n’est pas aussi "ouverte" que vous l’imaginez. A l’heure où les citoyens et la FCC réfléchissent à différents scénarios pour l’avenir d’internet, il est une autre question que l’on peut se poser : Quand les politiques et les ingénieurs ont-ils commencé à parler d’Internet "ouvert" et pourquoi ? (slate.fr)

Fracture numérique

• La fracture numérique n'a pas disparu en Europe. Selon le tableau de bord de la stratégie numérique de l'Union européenne, si 62% des européens se connectent tous les jours au Web, les pratiques varient selon les pays. En revanche, le problème de l'accès à un réseau serait, selon la commissaire européenne Neelie Kroes, "résolu" grâce au haut débit, désormais accessible sur 100% du territoire de l'UE, et au développement de la 4G. Il n'en demeure pas moins que, dans les zones rurales, seuls 18% des foyers sont connecté (Le Figaro)

Accès au Net

• Pourquoi Google va investir 1 milliard de dollars pour déployer un réseau de 180 petits satellites afin de proposer de l’internet dans les zones reculées de la planète. Pour Google, l'avantage à long terme est d'abord économique. Connecter les régions privées d'internet c'est en premier lieu étendre son marché. Si aux États-Unis on estime à 20 % la part de la population privée d'accès à internet, le dernier rapport des Nations Unies estimait la population mondiale connectée à 2,7 milliards de personnes fin 2013. Soit moins de la moitié de la planète (Le Figaro, Les Echos)      

Big data/données personnelles

• Big data : les entreprises savent tout sur nous mais est-ce si grave que ça ? Pour Dominique Lévy-Saragossi, DG d'Ipsos France, les consommateurs sont ambivalents et les entreprises encore davantage (challenges.fr)

• Directive sur les données personnelles invalidée : quels effets à la DGCCRF ? Le 8 avril dernier, la Cour de Justice Européenne invalidait la directive sur les données personnelles, accusée d’ingérence dans la vie privée des Européens. Le député Lionel Tardy va questionner le gouvernement pour connaître les effets de cette décision sur plusieurs mesures actuellement en vigueur en France (nextinpact.com)

TECHNOLOGIES

WiFi

• Huawei  a testé la norme WiFi 802.11ax et atteint la vitesse de 10,53 Gb/s. Le WiFi 802.11ax exploite la bande des 5 GHz mais aussi le MIMO-OFDMA (multiplexage), l’allocation intelligente de spectre, la coordination des interférences et l’accès hybride (silicon.fr)

SECTEUR POSTAL

Afrique

• Sénégal : le directeur général de l'ARTP, Abdou Karim Sall, a promis de faire du secteur postal l’un des moteurs de la croissance économique du pays (aps.sn)