Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 27 février 2014

RÉGULATION

Union européenne/Infrastructures et services

• Le Parlement européen a approuvé mercredi la proposition de la Commission européenne, qui souhaite injecter 1 milliard d'euros pour les réseaux et services numériques. L'enveloppe a cependant été divisée par neuf par rapport aux prétentions initiales (Communiqué de la Commission européenne, numerama.com, contexte.com)

• "Mécanisme d'interconnexion en Europe pour les télécoms : un budget d'appoint pour de grandes ambitions" (Communiqué des Députés socialistes français au Parlement européen)

Consolidation du marché européen

• Lookout for mobile-deal strings. Consolidation among cellphone operators remains the plat du jour in Europe. The Continent’s antitrust watchdog is expected to rule on proposed takeovers in Germany and Ireland this spring : other markets such as Italy look ripe for deals. But eliminating a competitor may not always have the desired effect of more stable prices. Regulators face a tough balancing act. On the one hand, taking out a competitor so prices can rise should help operators justify much-needed investment, Europe badly trials the U.S. and Asia in its rollout of fourth-generation wireless networks. But regulators also have a duty to ensure operators don’t grow merely at the expense of higher prices and lesser-quality services for consumers (Wall Str. jal)

Télécoms/Redressement productif

• Depuis trois mois, le ministre du redressement productif joue au punching-ball avec Xavier Niel, symbole à ses yeux d’un libéralisme effréné et de la destruction d’emplois. Mais face au milliardaire, fait-il vraiment le poids ? Xavier Niel reste de marbre. Il sait aussi, pour bien connaître l’élu socialiste avec qui il discutait à bâtons rompus deux ou trois fois par an avant son arrivée à Bercy, que les propos du ministre servent d’abord à conforter son positionnement politique. (Capital, La Lettre A)

TELEPHONIE MOBILE

Mobile World Congress/Barcelone

Smartphones

• A l’ère du smartphone tout-puissant. Sur la scène du World Mobile Congress, constructeur et opérateurs se préparaient cette semaine à de nouvelles mutations technologiques. L’avenir de toute une industrie en dépend (Challenges)

• Smartphones show smaller may not be better. Consumers gravitate to bigger screen and manufacturer take note (New York Times)

• BlackPhone présente un smartphone sécurisé pour déjouer l'espionnage sur internet (Le Monde)

• Mozilla mise sur un smartphone à 25 dollars (18 euros). La fondation, en proie à des difficultés financières, se relance, en partenariat avec le constructeur chinois Spreadtrum, sur le mobile, en attaquant le bas du marché (Le Figaro)

• D'après IDC, 2014 sera une année de transition pour le marché des smartphones avec un ralentissement très net de la croissance des ventes (AFP)

Equipementiers

• Huawei voit de bonnes opportunités de croissance pour 2014 dans la 4G notamment en Europe, où il a beaucoup investi dans la recherche (AFP)

• Le patron de la division Entreprise de BlackBerry revient sur les nouveaux terminaux annoncés par l'équipementier : "Avec un clavier physique et BBM sécurisé, on répond à l'attente des entreprises" (zdnet.fr)

Objets connectés

• L'envolée des objets connectés fera-t-elle la fortune des opérateurs? L'Idate prévoit que d'ici 2017, ce marché atteindra 470 millions de modules pour un montant de 40 milliards d'euros. Cependant, "la hausse du nombre d'objets connectés ne garantit pas du tout une hausse du chiffre d'affaires des opérateurs", assure Philippe Pestanes, du cabinet Kurt Salmon. Selon Booz & co, cela ne va pas s'arranger dans l'avenir : "80% de la valeur seront captés par les fournisseurs de services d'information, aux dépens des constructeurs de matériel et des éditeurs de logiciels, mais également des opérateurs de réseaux, selon leur étude. Pour s'en sortir, les opérateurs doivent innover ou ils deviendront juste des tuyaux de transfert de données. Ils doivent devenir des fournisseurs de services capables d'imposer leurs propres produits, comme le cloud personnel, plutôt que celui de start-ups californiennes" (AFP)

Technologies

• Jazztel et ZTE parés pour le lancement commercial d'un réseau 10G PON (Communiqué)

• ZTE récompensé pour ses technologies TD-LTE (communiqué)

• Ovum MWC comments: Vodafone and Huawei demonstrate FDD and TDD LTE carrier aggregation (Communiqué)

• Ovum MWC comments: Telcos unveil pragmatic innovation at MWC (Communiqué)

Innovation

• Innovation : le couponing embarqué dans une carte SIM NFC présenté au Mobile World Congress (Communiqué Oberthur Technologies)

MVNO/Offres

• Virgin Mobile lance les forfaits 1er prix les plus rentables du marché (clubic.com)

TELECOMS - FRANCE

Bouygues Telecom relance la guerre des prix dans le fixe

• Bouygues Telecom commercialisera le 3 mars une offre triple play à 19,99 euros. L'opérateur promet une économie de "plus de 150 euros par an, en moyenne", en se positionnant avec une offre inférieure d'une douzaine d'euros à celles de ses concurrents. Free a riposté dans l'heure, dégainant une offre à 19,98 euros, chez Alice. Avec cette guerre des prix, Martin Bouygues veut priver son concurrent de sa principale source de financement pour le déploiement du mobile. Comment sortir de cette guerre tarifaire ? La concentration semble inéluctable. Les interrogations sur la pertinence d’un modèle à quatre acteurs dans la téléphonie mobile se multiplient manoeuvre (Le Figaro)

• Bouygues relance la baston des box  et vise à terme une part de marché de 20% (Libération, Correspondance de la presse)

• Bouygues veut s’attaquer à la "vache à lait" de Free, mais se met en risque pour financer les nouvelles box. "Cette offre va surtout faire mal à Bouygues", analyse un consultant, "Free parvient à vendre plus cher son  triple play parce que ses clients veulent de la vidéo à la demande. Bouygues ne réussira pas à attirer ces clients à valeur ajoutée qui rapportent des revenus incrémentaux". Les deux opérateurs se battent aussi contre Numericable pour acheter SFR (Les Echos)

• Le mur du maçon. Bouygues a bétonné son bilan avant de se jeter dans la bataille des télécoms (Crible/Les Echos)

• Bouygues veut maintenir la pression sur ses concurrents. Il ne serait pas surprenant de voir SFR et Orange aligner leurs offres (L'Opinion)

• Guerre des prix : Bouygues utilise la méthode de Xavier Niel (lepoint.fr, challenges.fr)

• Abonnement ADSL/VDSL : comparatif entre les offres de Bouygues et Free (pcinpact.com)

Résultats financiers

• Bouygues Telecom revient dans le vert. Alors que le groupe Bouygues enregistrait sa première perte depuis 1995, sa filiale télécoms a perdu plus de 100.000 clients mobiles en 2013 (Les Echos, silicon.fr)

• Le groupe Bouygues confiant en l'avenir (Le Figaro)

• Annuels 2013 : Bouygues Telecom -11%, SFR -9,6% (reseaux-telecoms.net)

Consolidation du marché

• Rachat de SFR : il y a du monde sur la ligne ! Le monde des télécoms français est assis sur un volcan. Numericable, prêt à racheter SFR, est à la manœuvre. Bouygues Telecom pourrait se mettre sur les rangs. Il restera aussi à évaluer les conséquences sociales qu'une telle concentration ne manquerait pas d'entraîner (L'Humanité)

• Iliad veut également faire une offre sur SFR (Les Echos)

• Vivendi voit le futur sans SFR (Challenges)

• Patrick Drahi, l'obstiné qui vise le rachat de SFR (Le Point)

• Le directeur général d’Alcatel-Lucent, Michel Combes, va rencontrer le président de l'Autorité de la concurrence, pour lui vanter les bienfaits d’une consolidation des opérateurs de télécoms (Challenges)

A la Bourse

• Iliad, Orange et Numericable chutent, Bouygues stagne, Vivendi rit. Suite à l'annonce de Bouygues Télécom d'une offre internet triple-play à 19,99€/mois, les actionnaires des principaux opérateurs télécoms ont logiquement réagi. Free a été de loin le plus impacté, tout comme Orange et Numericable. Bouygues, après avoir profité d'une embellie lors des premières heures, a par contre terminé la journée d'hier en légère baisse, tandis que Vivendi, la maison mère de SFR, a clos la journée en légère croissance (pcinpact.com, AFP)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

Fusions-acquisitions

• EU lays out antitrust case against Telefónica’s E-Plus deal. The EU’s top competition authority on Wednesday served a tough complaint against Telefónica’s €8.6bn offer for E-Plus, KPN’s German mobile unit, signalling that the deal would be blocked without big asset sales and concessions (Financial Times)

• AT&T's US vision rankles Europe as Vodafone bid on hold (Bloomberg)

Etats-Unis : guerre des tarifs

• T-Mobile plays role of disrupter. Over the last year, the four major carriers — AT&T, Verizon, Sprint and T-Mobile — have cut prices and offered greater flexibility in how they sell their voice, text and broadband services. The industry could be on the verge of an all-out price war (New York Times)

Résultats financiers

• Telekom Austria a vu son bénéfice net augmenter de 5,5% en 2013, malgré la forte concurrence et les abaissements réglementaires des tarifs qu'il rencontre sur ses principaux marchés (Autriche, Bulgarie, Croatie) (AFPp, lex column/Financial Times)

• Telefonica a publié un bénéfice net en hausse de 16,9% en 2013, à 4,593 milliards d'euros, grâce à l'Amérique latine et l'activité de téléphonie mobile (AFP)

Innovation/Point de vue

• TeliaSonera CEO calls on telcos to fight back. Johan Dennelind believes operators need to innovate to boost revenues and customer loyalty, considers buying fixed-line assets in markets where economics are right (totaltele.com)

Equipementiers

• EU closes case after Huawei, InterDigital settle patent dispute (Reuters)

• Huawei turns sights to US smartphone market (Wall Str. jal)

CONTENUS

VoD

• Qui a peur de Netflix ? Enquête sur l'arrivée, aussi attendue que redoutée, du géant américain en septembre prochain. Un événement qui risque de bousculer le marché français de la vidéo à la demande (Le Nouvel Observateur)

SECTEUR POSTAL

Canada

• Canada Post announces first communities to move to mailbox delivery (postaltechnologyinternational.com)