Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 30 septembre 2013

RÉGULATION

Paquet télécom

• Un projet de règlement européen bien décevant pour tous. Si les intentions de Neelie Kroes sont louables pour parvenir à un marché unique des télécoms et à une régulation harmonisée en Europe, ses propositions de réforme du Paquet télécom risquent d’aboutir à l’émiettement des acteurs plutôt qu’à l’émergence de champions européens. Une analyse de Rémy Fekete, avocat associé Gide Loyrette Nouel (Edition Multimédia)

• UK hits roaming proposals made by EU.The UK plans to push back against parts of a European Union plan to overhaul telecommunications rules at an EU summit next month (Wall Str. jal)

Fréquences

• Brouillage de la TNT par la 4G : de l'eau dans le gaz ! Le déploiement massif de la 4G va générer des perturbations sur les réseaux hertziens et notamment sur la bande de fréquences utilisée pour retransmettre les programmes de la TNT. Les spectres utilisés par les deux technologies sont si proches que la chose était à prévoir. Malgré les tests et les solutions apportées, les chaînes de télévision estiment que le filtre installé pour écrêter le spectre au-dessus des 790 MHz  ne sera pas sans effet sur la puissance du programme TV (dslvalley.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

En France

• La 4G à l’aube d’une semaine décisive. Avec la 4G, les opérateurs mobiles tournent une page de leur histoire. Bouygues Telecom ouvrira demain son réseau 4G couvrant deux tiers de la population, soit 40 millions de Français. Jamais un réseau n’a été déployé aussi rapidement. L’arrivée de la 4G permet en tous cas aux opérateurs de regarder vers l’avenir et de tourner la page de l’arrivée de Free Mobile. Les opérateurs se différencient par le réseau et mettent en avant les terminaux. Décryptage (Les Echos, AFP)    

• La 4G sera un vrai moteur de croissance pour Orange. Une interview de Stéphane Richard : "L’annonce d’un accord SFR-Bouygues dans les réseaux pose clairement la question d’un éventuel accord Free-Orange". "Orange est passé de 20 % à 40 % de couverture d’ici à la fin de l’année et nous continuons à accélérer" (L’Opinion)

• "Un nouveau départ pour la téléphonie mobile". La 4G permettra-t-elle aux opérateurs de remplir leurs caisses ? Une guerre des prix reste envisageable, mais avec la 4G, l'on passe d’un univers dominé par les communications vocales à un monde mobile tiré par la data. Or, s’il est possible d’offrir des forfaits voix illimités, il est impossible d’offrir de l’illimité total pour la data, au risque de faire exploser les tuyaux des opérateurs, dont les capacités sont physiquement limitées par le spectre hertzien. Demain, nous serons peut-être nombreux à consommer plus … et ce plus, les opérateurs auront la possibilité de nous le faire payer (Editorial de David Barroux /Les Echos)

• La question du jour : faut-il passer à la 4G (Le Figaro)

• Du côté des contenus : TF1,  dont le groupe Bouygues détient 43,7 %, veut surfer sur les possibilités qu’offre la 4G et doper la consommation de ses vidéos sur mobile en lançant trois nouveaux services sur MyTF1 et MyTF1News, et ses applications iPhone, iPad et Android, qui totalisent 6 millions de téléchargements (Les Echos)

Outre-Atlantique

• Aux Etats-Unis, la 4G est une véritable poule aux œufs d’or pour les opérateurs. Les Américains étaient 30 millions à utiliser cette technologie l’an dernier et seront certainement le double fin décembre. Verizon et AT T ont lancé les premières offres dès 2010 et 2011 avec une stratégie, au moins au début, très agressive : ils ont offert des téléphones quasi gratuits aux nouveaux clients et proposé des forfaits 4G au même prix que les précédents. Au final, les Américains dépensent deux fois plus que les Européens pour leur abonnement mobile : 69 dollars par mois en moyenne contre 38 dollars en Europe (Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Modèle économique

• Une offre "Free" pour l'électricité et le gaz. L'opérateur Direct Energie propose à partir de cette semaine une souscription Internet pour bénéficier de tarifs inférieurs sur l'électricité et le gaz (JDD)

Nominations/management

• Les décideurs d'Orange France. La filiale tricolore évolue pour s'armer dans la bataille de la 4G (Le Figaro)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vivendi négocie la vente de Maroc Télécom. Le groupe français espère céder au premier opérateur de télécoms des Emirats, Etisala,t sa participation de 53 % dans Maroc Télécom pour 3,9 milliards d'euros. Les négociations exclusives ont été prolongées (latribune.fr, AFP)

• America Movil, détenu par Carlos Slim, pourrait lancer son OPA sur KPN en octobre (AFP)

• Telecom Italia chief set to quit. Board at Intesa plans to oust bank's CEO. Country's traditional network unravelling (Financial Times)

Equipementiers

• BlackBerry, qui a annoncé sa vente en début de semaine, a essuyé une perte de 965 millions de dollars au deuxième trimestre de son exercice fiscal à comparer avec une perte de 84 millions au 1er trimestre (AFP)

• Doute sur le rachat de BlackBerry par le fonds Fairfax. Quelques jours après l’annonce des résultats financiers désastreux, le doute s’est instillé chez les investisseurs. "L’offre de rachat a de bonnes chances de ne jamais se matérialiser", selon Pierre Ferragu, analyste chez Bernstein. (Le Monde)

• Chief pledges to refocus company on business market after sales decline (Financial Times)

• Telecom equipment (lex column/Financial Times)

• Nokia : le complot ? Le patron de Nokia n'était-il pas un sous-marin de Microsoft chargé de couler le groupe finlandais ? (JDD)

INTERNET

Fiscalité numérique

• "Il est temps d’inventer une fiscalité numérique efficace" : une tribune de Benoît Thieulin et Godefroy Beauvallet, président et vice-président du Conseil national du numérique (Les Echos)

Protection des données personnelles

• La Cnil va enclencher une procédure de sanction à l'encontre de Google, qui refuse de rendre conforme au droit français sa politique de confidentialité des données sur internet, au terme de trois mois d'ultimatum (Le Monde, Correspondance de la presse, Financial Times)

Consommateurs

• Au lieu de fournir le numéro habituel d’un professionnel, les annuaires du Web indiquent un numéro surtaxé qui transfère l’appel à un tarif exorbitant. Malgré son interdiction cette pratique persiste. 60 Millions publie la liste des sites à éviter (Communiqué de 60 millions de consommateurs)

IPV6

• L'astuce des opérateurs pour ralentir l'évolution d'internet. La pénurie des adresses Internet se rapproche et les opérateurs télécoms doivent passer de l'Internet actuel, IPv4, vers une nouvelle version à la réserve d'adresses presque illimitée, IPv6. Un an après l'épuisement des réserves publiques européennes, le nouveau protocole reste une chimère (Le Monde)

OTT

• L'indécente économie de rente du high-tech. En reversant à nouveaux 40 milliards de dollars à ses actionnaires, Microsoft porte à 147 milliards de dollars la manne déversée en 10 ans. Apple fait mieux puisqu'en deux ans seulement, il aura rendu 100 milliards de dollars aux petits porteurs. Les membres du G20 devraient se poser la question de savoir quelle est la part d'impôts soustraits dans le trésor de guerre accumulé (Le Figaro)

• À 15 ans, Google est plus fort que jamais. Créé en 1998, le moteur de recherche américain s’est imposé comme le leader indétrônable du Web occidental (Le Figaro)

• Au-delà des écrans, les projets fous de Google. En parallèle à ses activités classiques, le moteur de recherche développe d’autres projets originaux, ayant pour objet d'améliorer la vie humaine (Le Figaro, Le Monde)

• Lunettes Google : l'"expérience" en question. Annoncée comme la prochaine révolution high-tech, l'invention du géant californien laisse sceptique sur l'avenir de nos vies numériques (Libération)

CONTENUS

Régulation

• Internet n'est pas l'audiovisuel : l'Hadopi met en garde contre son absorption par le CSA. Récemment auditionnée par la commission Culture, Education et Communication du Sénat, sa présidente, Françoise Marais, a mis en garde les "contradictions", "conflits d'intérêts" et "difficultés" d'une fusion CSA-Hadopi (Edition Multimédia)

Projet de loi audiovisuel

• Derniers ajustements pour le projet de loi audiovisuel, qui passera demain au Sénat, avant une adoption définitive que le gouvernement espère pour la fin de l'année. Si les principales dispositions sont connues, notamment le renforcement du rôle du CSA en matière de nominations et de pouvoir économique, d'autres font encore l'objet de négociations tendues. C'est le cas de l'amendement dit « LCI », donnant au CSA la faculté de faire passer une chaîne de la TNT d'un modèle payant à un modèle gratuit (Les Echos)

Taxe sur les services de télévision

• La nouvelle taxe finançant le CNC sera validée d’ici novembre. Son taux sera de 0,5% à 3,5% en fonction de la tranche de chiffre d’affaires auquel il s’appliquera (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

Royaume-Uni

• Royal Mail sera introduit en Bourse mi-octobre. Le gouvernement britannique lance la privatisation de la poste. L'entreprise publique est valorisée entre 3 et 4 milliards d'euros (Le Figaro)