Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 16 septembre 2013

RÉGULATION

Paquet télécoms et marché unique

• EU telecoms regulation : more bark than bite. The run-up to the EU’s latest regulatory proposals for the telecoms sector stocked more fear and more hope than was finally justified. (The Financial Times)

• La commissaire européenne Neelie Kroes a présenté mercredi un texte abolissant, à terme, la surtaxation des communications mobiles à l'étranger. Mais le sujet est très complexe. D'une part, les opérateurs estiment que ce texte «n'est pas favorable à l'investissement et renforce la régulation consumériste». D'autre part, le consommateur, supposé être le grand gagnant, pourrait aussi être victime d'un effet boomerang. Ainsi, le cabinet Analysys Mason juge «inévitable» une augmentation des tarifs nationaux pour compenser les pertes à l'international. (Le Figaro)

• L'Europe se prépare au Big Bang des télécoms. Soucieuse  « de faire gagner 110 milliards d’euros » à l'Europe, la Commission européenne plaide pour la diminution du nombre d'opérateurs télécoms en Europe. Selon la Commission, cette mesure permettra à terme de rivaliser avec les grands groupes internationaux et de proposer leurs services sur les mêmes bases réglementaires dans tous les pays de l'Union européenne. Fleur Pellerin, la ministre de l'économie numérique, estime que "la priorité européenne devrait être de construire les champions numériques de demain et de garantir les souverainetés nationales". (Le Figaro)

• Du côté des investisseurs - Dans un contexte d'assouplissement de la régulation, la faible valorisation des opérateurs européens aiguise l'appétit des investisseurs étrangers. «Pour les investisseurs, les opérateurs télécoms en Europe sont à un bas de cycle, leur valorisation est faible. Ils font le pari que la régulation va évoluer et que la crise va passer, qu'au final les opérateurs vont remonter. Donc, c'est le moment d'acheter», observe Pierre Peladeau, vice-président chez Booz & co. (Le Figaro)

• Du côté des opérateurs, la concurrence en Europe « est un véritable casse-tête ». Tour d’horizon de la situation des principaux opérateurs européens. (Le Figaro)

• Kroes control. The digital commissioner proposes a single market to speed up Europe. In more concentrated markets Europe’s operators would probably be more profitable. That, they argue, would give them the incentive to build the infrastructure Europe’s politicians demand. The snag is that this might mean higher prices, too : Americans may have faster networks, but they pay a lot more. On that, Europe’s regulators are likely to be much less keen. (The Economist)

• “The telecoms reform proposals set out by the EC this week offer no surprises, however, they still set out ambitious plans for a single market across the EU” according to Luca Schiavoni, telecoms regulation analyst at Ovum. (Communiqué de presse)

Régulateur Suisse / Gouvernance

• Philipp Metzger nommé directeur de l’Office fédéral de communication. (Communiqué de presse de l’OFCOM)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

Royaume-Uni

• Ofcom likely to allocate another 190 MHz of spectrum for 4G services in the 2.3 GHz and 3.4 GHz band. U.K.'s Ministry of Defence turns to telco watchdog to manage sale of 190 MHz of spectrum. (Totaltelecom, Communiqué de presse)

France : un dossier complet dans le Parisien

• La 4G débarque en France. La mise en place du réseau est un enjeu de taille pour les opérateurs et un enjeu en termes d’usages pour les consommateurs. (Le Parisien)

• Si la 4G fait naître beaucoup d’espoirs chez les futurs usagers, en revanche, l’intérêt économique pour les opérateurs télécoms est nettement plus flou. (Le Parisien)

• Le 1er octobre prochain, Bouygues Telecom lancera ses offres 4G grâce à « une astuce technique » qui lui a valu les foudres de ses concurrents et même un recours (rejeté) auprès du Conseil d’Etat de la part de Free Mobile. (Le Parisien)

• Du côté des MVNO. Face-à-face Virgin Mobile / NRJ Mobile. Chahutés par l’arrivée de Free, ils misent sur la 4G pour partir à conquête de nouveaux clients. (Le Parisien)

• 1 200 embauches chez Orange, 400 chez Bouygues Telecom : malgré les bouleversements économiques du secteur, les opérateurs recrutent. Les carrières techniques sont prisées. (Le Parisien)

SFR

• Fin septembre, SFR aura couvert 84% de la population de Paris en 4G. (Les Echos)

• Pour SFR, « il y aura 4G et 4G ». SFR affirme ne pas faire la course à la communication et estime que sa stratégie focalisée sur le 800 MHz lui permettra d'apporter la "meilleure expérience client". Pierre-Alain Allemand, Directeur Exécutif Réseaux de l'opérateur assure que SFR « a beaucoup de fréquences basses dans les 800 MHz, ce sont les meilleures pour la pénétration indoor et la couverture. SFR a tout misé sur le 800 MHz et aujourd'hui, SFR est l'opérateur qui a le plus de sites déployées et déclarés exploitant cette bande. Mais déployer en 800 MHz est plus long car cela nécessite une rénovation des équipements". De quoi justifier le retard évoqué en nombre d'antennes allumées. (ZDNet)

Russie / Réseau mobile

• Samsung vient de remporter un contrat de 55 millions de dollars auprès de l’opérateur MTS en Russie pour déployer 3 000 stations de base 4G en trois ans.

Smartphones

• iPhone 5c : la guerre des prix est lancée entre SFR et Orange. (Le Figaro)

• « Coming soon – An Apple product that you can eat ». Phones may be replaced by implanted or ingested devices that will make the human body itself the next computing platform. (The Financial Times)

• Xiaomi, often described as China’s answer to Apple, is actually quite different. (The Economist)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Numericable / Introduction en Bourse

• Le processus d’introduction en Bourse de Numericable est lancé. Depuis plusieurs mois déjà, les fonds d’investissement actionnaires de la société ne faisaient plus mystère de leur ambition de mettre sur le marché d’ici à la fin de l’année l’ensemble formé par Numericable et Completel. Les analystes financiers devront en effet faire connaître avant le 14 octobre leur valorisation de la future société cotée. Dès lors, la mise en Bourse pourrait intervenir rapidement. L’engouement actuel suscité par le câble en Europe avec le rachat la semaine dernière de Kable Deutschland par Vodafone pour 7,7 milliards d’euros pourrait être favorable à la réussite du projet. (Les Echos, Le Figaro, La Correspondance de la Presse, L’Expansion)

SFR

Vivendi - SFR

• Deux actions Vivendi pour le prix d’une. Au sortir d’une brève bataille médiatique, la gouvernance du holding est modifiée et la scission du groupe annoncée, avec d’un côté les contenus et de l’autre SFR. (Investir)

• SFR bientôt seul, allié ou racheté ? (Investir)

Gouvernance de SFR

• Un plan stratégique de SFR pour « créer seul son avenir ». Dans une note interne, Jean-Yves Charlier, le PDG de SFR,  révèle aux salariés le lancement d'un chantier de réflexion sur la différenciation, à l'heure où Vivendi enclenche la scission de sa filiale. Le patron de l'opérateur assure qu'il n'y aura pas de deuxième plan social et veut parier sur le cloud, les objets connectés et la domotique. (La Tribune, Les Echos, AFP)

Abus de position dominante ?

• L’Autorité de la Concurrence a procédé à des perquisitions au sein du siège de SFR à la réunion afin de déterminer si l’entreprise a des pratiques anticoncurrentielles. (L’info.re)

Iliad

• Interview de Maxime Lombardini. Le directeur général du groupe Iliad explique les raisons de la performance de Free, dont l’activité mobile a dépassé la masse critique de 10% de parts de marché en 18 mois. Il mise sur une offre « premium TV » qui devrait contribuer à augmenter encore l’ARPU de la Freebox. (Edition Multimédi@)

• Quid de l’option TV à 1,99 euro ? Malgré les critiques des politiques et des industries culturelles qui n’ont cessé d’accuser Iliad de contournement fiscal, l’option TV à 1,99 euro perdure. Survivra-t-elle à la nouvelle taxe sur la distribution de services de télévision payée par les FAI ? (Edition multimédi@)

Orange

• Nomination. Arnaud Castille devient directeur des fusions-acquisitions d’Orange. (Les Echos)

Equipementiers

• Alcatel in focus as deals rev up. (The Financial Times)

• Alcatel-Lucent négocie 1 milliard d’économie. Des « décisions difficiles » seront annoncées début octobre. (Le Figaro)

INTERNET

Réseaux sociaux / Twitter / Introduction en Bourse

• Twitter a annoncé qu’il prépare sa future cotation. Avec 200 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, Twitter est évalué entre 10 et 15 milliards de dollars. (Le Figaro)

• Facebook et Twitter, les frères ennemis du web. (Le Figaro)

• Portraits du créateur de Twitter et de son actuel PDG. (Le Figaro)

• Dix milliards de dollars? Quinze milliards? La future introduction en Bourse de Twitter affole les compteurs sur la valorisation du réseau social mais laisse en suspens les interrogations sur son modèle commercial et sa rentabilité. Depuis l'annonce jeudi de son prochain lancement à Wall Street, les spéculations, déjà anciennes, sur la valeur de l'entreprise ont repris de plus belle. (AFP, Le Journal du Dimanche)

• Twitter’s IPO plan : don’t do what Facebook did. (The Financial Times)

• How Twitter learnt to spread its wings. (The Financial Times)

• Par son instantanéité, sa vitesse de propagation et sa capacité à transporter des informations, Twitter et le monde de la finance étaient faits l'un pour l'autre. Pour le meilleur et pour le pire. Si les rumeurs et les fausses informations ont toujours existé sur les marchés financiers, l'arrivée de Twitter a encore accéléré le mouvement dans un milieu toujours plus automatisé. (AFP)

Google

• EU to rule on Google probe within weeks. (The Financial Times)

Cyber-Sécurité

• To be safe, the internet needs reliable encryption. But the standards, software and harware it uses are vulnerable. (The Economist)

CONTENUS

Projet de loi audiovisuel

• L’amendement CSA-Hadopi disparaît devant les risques politiques. Destiné à transférer en vitesse les missions de la Hadopi au CSA, l'amendement du sénateur David Assouline (rapporteur du projet de loi au Sénat) ne figurera pas au projet de loi sur « l'indépendance de l'audiovisuel public ». Les partisans de cette tactique ont finalement préféré reculer, estimant que les risques politiques étaient trop importants. (Numerama, PC INPact, La Correspondance de la Presse)

Taxes

• La taxe sur les appareils connectés, principale mesure du rapport Lescure, ne sera pas inscrite "dans la loi de finances 2014" en raison de "la pause fiscale", a annoncé vendredi Aurélie Filippetti dans un entretien au Monde. "Comme vous le savez, le gouvernement a décidé une pause fiscale. Et l'acte II de l'exception culturelle ne se fera pas en une scène et en un seul lieu. Quant au rapport Lescure, il ne repose pas sur une mesure phare, mais sur quatre-vingts propositions!", déclare la ministre de la Culture. (Le Monde ; AFP)

Droit d’auteur

• Le gouvernement étudie actuellement comment responsabiliser davantage les intermédiaires techniques – hébergeurs, financiers, publicitaires…, dans la lutte contre le piratage en streaming et téléchargement direct .L’autorégulation des acteurs serait privilégiée plutôt que la loi. (Edition Multimédia@)

TECHNOLOGIES

Innovations

• Sur la route de la Silicon Valley. Dans cette région qui concentre le tiers des investissements en capital-risque aux Etats-Unis, quelle nouvelle révolution technologique le modèle californien est-il sur le point d’enfanter ? (La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Les services postaux en Europe

• La Poste en Europe : autant de statuts que de pays. Groupe coté, établissement public ou société anonyme de droit public, le statut des services postaux en Europe présente de fortes disparités, alors que le gouvernement britannique vient d’opter pour la privatisation du Royal Mail. (AFP)