Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 29 mars 2013

RÉGULATION

Impact de l'arrivée de Free Mobile

• Bilan critique de l’économie du secteur des télécoms en 2012. Si le président de l'ARCEP a estimé ces derniers jours que « l'on est très loin d'un marché dynamité, d'un secteur dévasté, sinistré, comme on a pu l'entendre », l'impact du choc concurrentiel subi par le secteur apparaît déjà tangible, et ce dernier pourrait se traduire plus fortement encore dans la période à venir (blog.lefigaro.fr/philippe-bailly)

Marchés entreprises

• La régulation actuelle du marché de gros des « services de capacité » prolongée d’un an. L’Autorité de la concurrence émet un avis favorable concernant le dispositif envisagé par l’ARCEP, consistant à prolonger d’un an la régulation actuelle du marché de gros des « services de capacité » de transport de données. (Communiqué de presse de l’AdlC)

Régulation en Europe

Royaume-Uni

•              Ofcom announces its priorities for the  coming year : Ofcom has published its 2013/14 Annual Plan, confirming its strategy and work programme for the next financial year. Its priorities in the 12 months are to :

-              Promote effective competition and informed choice..

-              Secure optimal use of spectrum.

-              Promote opportunities to participate.

-              Protect consumers from harm.

-              Maintain audience confidence in broadcast content.

    (Communiqué de presse)

• Ofcom has published a final statement on its business Connectivity Market review (Communiqué)

Allemagne

• Die Bundesnetzagentur regelt den Preis, den Wettbewerber der Deutschen Telekom für die letzte Meile zahlen müssen, neu. Telekom-Konkurrenten, die Glasfaser bis zu den Verteilerkästen an der Straßenecke legen, zahlen künftig weniger. Wer den Hauptverteiler des ehemaligen Staatsunternehmens benutzen will, muss dagegen mehr zahlen. Die Bundesnetzagentur will so den Breitbandausbau forcieren (Communiqué BeNetzA)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

Brouillages de la TNT

• Orange, SFR et Bouygues Telecom vont lancer début avril à Saint-Etienne une expérimentation commune de déploiement de téléphonie mobile 4G en 800 MHz pour tester un éventuel brouillage de la TNT, sous l'égide de l'Agence nationale des fréquences. En cas d'interférences sur la télévision, les plaintes sont traitées par les opérateurs. De premiers tests réalisés sous l'égide de l'ANFR en 2011 dans la ville de Laval ont montré que les brouillages pouvaient être résolus par la pose d'un filtre entre l'antenne et le poste de télévision, selon les opérateurs. Le test commun mené à Saint Etienne par les trois opérateurs détenteurs de la fréquence 800 MHz, (l'offre de Free n'ayant pas été retenue lors de cet appel d'offres), doit maintenant permettre de mesurer l'ampleur du phénomène. Un premier bilan aura lieu à l'été. Ce test sera suivi d'une ouverture commerciale de la 4G 800 MHz par les trois opérateurs dans cette ville (AFP, Les Echos, numerama.com, Communiqué FFT-ANFr)      

Coup d’accélérateur sur la 4G

• Pour Orange, SFR et Bouygues, l’enjeu est de taille : il s’agit de contrer l’arrivée de Free Mobile qui s’est emparé de 5 millions de clients, soit 8% des parts de marché. Ils s’investissent donc dans cette nouvelle technologie qui pourrait se généraliser plous vite que prévu (Le Parisien)

• L'enjeu des smartphones compatibles (Le Parisien)

Thalès étudie la faisabilité d’une 4G pour l’armée

• La Direction générale de l'armement vient de sélectionner le groupe Thalès pour mener une étude « technico-opérationnelle » sur l'usage du LTE à des fins militaires et de sécurité. Thales devra analyser les spécificités de cette norme, puis imaginer comment l'adapter aux exigences des forces armées --terre, air, mer. Si l'armée s'intéresse à des technologies civiles depuis longtemps, c'est avant tout pour diminuer les coûts (Les Echos)

UK : EveryThing EveryWhere (EE) LTE coverage reaches half of UK

• Country's sole 4G provider extends network to 13 new towns; targets a further 30 before end of June. (totaltele.com)

Consommateurs

Observatoire des plaintes et insatisfactions/Afutt

•  Selon l’Afutt, les plaintes d’utilisateurs de mobiles ont augmenté de 21% en 2012. Avec l'évolution des usages en mobilité, la part de plaintes du secteur Mobile est depuis 2010 devenue prépondérante, et a représenté 64% en 2012. Dans le secteur mobile, 23,8% des plaintes ont concerné Orange, 20,5% SFR, 18,4% Bouygues Telecom et 16% Free, selon "l'indice de conflictualité" calculé par l'association en rapportant le nombre de plaintes concernant chaque opérateur à son parc d'abonnés respectif. Free, avec 7,2% de part de marché fin 2012, a engendré 16% des insatisfactions signalées. Deux litiges voient leur taux progresser, la résiliation de contrat et l'intervention SAV, ce dernier item rassemblant les plaintes portant sur le desimlockage (AFP, Le Figaro, pcinpact.com, zdnet.fr, Les Echos, latribune.fr)

• Free ADSL représente plus d’un quart des plaintes  (universfreebox.com)

3G

• Un élu du Nord suggère de revoir la procédure de résiliation en cas de mauvaise couverture 3G. Il demande en particulier que l'abonné situé dans une zone mal couverte et qui souhaite rompre son contrat ne supporte pas les frais de résiliation (numerama.com)

Quadruple-Play

• La concurrence a du bon. Au point de permettre des réductions énormes si l'on regroupe ses forfaits box et mobiles (Le magazine du Parisien)

Smartphones

Résultats financiers

• BlackBerry a annoncé une perte de 646 millions de dollars sur son exercice décalé 2012, mais un bénéfice surprise au quatrième trimestre, marqué par le lancement de la nouvelle version de son appareil (AFP, Le Figaro)     

• BlackBerry sort de la tête de l'eau grâce aux économies et aux nouveaux smartphones (Les Echos)

Marché des terminaux

• Comment les Galaxy/Samsung ont conquis le monde et détrôné Apple (Challenges)

Green IT

• Bientôt un téléphone éthique. La start-up néerlandaise FairPhone compte commercialiser cette année le premier smartphone équitable (Courrier International)

m-banque

• Is it a phone, is it a bank ? The Kenyan mobile-phone operator, Safaricom, widens its banking services from payments to savings and loans (The Economist)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Très haut débit/collectivité territoriales

• Des collectivités entre crainte et espoir. Les Etats Généraux des RIP, organisés à Deauville le 25 mars, ont été l'occasion de prendre la température auprès des opérateurs et collectivités territoriales au moment où le plan national très haut débit prépare son entrée en scène (degroupnews.com)

• Dans quelles conditions financières l’enfouissement des réseaux de communications électroniques est-il réalisé ? Réponse juridique (lagazettedescommunes.com)

Résultats financiers

• Futur Telecom, opérateur de téléphonie spécialisé auprès des PME, a franchi le cap des 50 millions d’Euros de chiffre d’affaires en 2012, avec une croissance de 11.4 % (Communiqué)

• Gemalto, symbole des espoirs du secteur digital français. Le chiffre d'affaires du spécialiste de la sécurité numérique a bondi de 43% (Challenges)

A la Bourse

• France Télécom trop anormal pour garder la cote. Sur un an, le titre affiche la plus forte baisse du CAC 40 (Challenges)

M2M

• Suez Environnement et SFR se sont alliés dans la télérelève de compteurs (eau, gaz, etc.) (Communiqué de presse)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Politique industrielle

• La juste stratégie de l'Etat coréen (Challenges)

Fusions-acquisition

• Russie : le groupe suédois Tele2 a cédé ses activités pour 3,5 milliards de dollars à la banque russe VTB, préférée au conglomérat Alfa, qui a renchéri et menacé de contester la transaction devant la justice. Tele2 compte 23 millions de clients en Russie et est le quatrième opérateur du pays. Toutefois, sans licence 3G ni 4G, son avenir était compromis (Les Echos, Reuters, AFP)

• Etats-Unis : de plus en plus de voix aux USA contre la fusion de T-Mobile et MetroPCS (AFP)

• Pays-Bas : le câblo-opérateur américain Liberty Global, contrôlé par le milliardaire John Malone, poursuit son offensive dans le câble européen, avec l'acquisition de 12,65% du néerlandais Ziggo pour 632,5 millions d'euros (AFP, Le Figaro)

Equipementiers

• Sprint and its Japanese suitors Softbank have both agreed not to use Huawei equipment (Financial Times)

• Le japonais NEC pourrait vendre sa filiale mobile au chinois Lenovo. Après deux années de pertes dans ce secteur, le groupe japonais mènerait des discussions pour céder sa division téléphones mobiles à son partenaire chinois dans les micro-ordinateurs (Les Echos)

• La course aux investissements en R & D se poursuit dans le secteur. Le leader européen des semi-conducteurs, STMicroelectronics, vient de conclure un nouveau prêt auprès de la Banque européenne d'investissement (Les Echos)

• L'empire Samsung rejoue "Dallas" à Séoul. La succession du patron patriarche ouvre une période à risques (Challenges)

• How Samsung became the world's No. 1 smartphone maker (Bloomberg)

OTT

• Chinese regulator calls for tighter supervision of Apple (Reuters)

• Regulating America's tech firm : logginf off (The Economist)

INTERNET

Big data

• Colonialisme numérique. Comment la vieille Europe a perdu sa souveraineté dans la bataille du big data (Le Nouvel Economiste)

Cybersécurité

• Spamhaus : une méga-attaque qui n'est en fait qu'un gros buzz ! En France, cet évènement n’a pas eu d’influence significative sur le trafic web, contrairement à ce que la surenchère médiatique a pu laisser entendre. Explications  (01net.com, Libération, AFP)

• Le nombre de plaintes pour cybersquattage traitées par l'OMPI (organisation mondiale de la propriété intellectuelle) a atteint le nombre record de 2.884 en 2012, a annoncé à Genève le directeur général de cette organisation, M. Francis Gurry (AFP)

TECHNOLOGIES

Semi-conducteurs

• Comment les Etats-Unis creusent l'écart dans les puces du futur. A l'université d'Albany, public et privé s'associent pour développer ensemble les nanotechnologies (Les Echos)

CONTENUS

Télévision

• Ericsson serait intéressé par le rachat de la division de télévision sur IP de Microsoft (Les Echos)6

SECTEUR POSTAL

France/lettre recommandée

• La Poste va créer une lettre recommandée délivrée en J + 2. Les négociations entre La Poste et le gouvernement sur le prochain contrat de service public, qui fixe les objectifs et les moyens pour remplir les missions de service public sur la période 2013-2017 sont quasiment achevées, et le document devrait être officiellement signé dans la deuxième quinzaine d'avril. Il devrait acter un certain nombre d'aménagements dans les obligations que doit remplir La Poste, notamment dans la distribution du courrier. Selon la CGT, le contrat mentionne « l'importance croissante que doit prendre » la Lettre verte, acheminée en J + 2. La Poste va également avoir plus de souplesse pour le traitement des lettres recommandées qui pourront être traitées en J + 2 (Les Echos)

Royaume-Uni

• Ofcom update : statement on Royal Mail auditor (Communiqué)