Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 12 juillet 2013

RÉGULATION

ARCEP

Le Conseil d’Etat rejette le référé de Free contre Bouygues sur la 4G

• Le Conseil d'Etat a estimé que la décision de l’ARCEP "ne présentait pas d'effets anticoncurrentiels, dès lors que chaque opérateur mobile est en mesure de déployer un réseau 4G grâce aux fréquences dont il dispose déjà ou dont il pourra disposer dans la bande 1.800 MHz". Bouygues Télécom s’est félicité de cette décision, estimant qu’il "n’y a plus aucun obstacle à ce que Bouygues Telecom ouvre son réseau national en 4G comme prévu le 1er octobre". Pour autant, le tribunal devra encore se prononcer sur deux recours déposés sur le fond, l’un par Free et l’autre par Orange (Reuters, Les Echo, Le Figaro, pcinpact.com, challenges.fr, AFP, numerama.com, Communiqué du Conseil d’Etat, Communiqué ARCEP)

"La France en pointe sur la neutralité du net" selon la députée européenne Catherine Trautmann

• Catherine Trautmann a pris connaissance de la décision du Conseil d'Etat attestant que l'ARCEP est habilité à collecter des informations "relatives aux conditions techniques et tarifaires d'interconnexion et d'acheminement des données". "C'est un grand pas pour la neutralité du net" se félicite l'élue en charge d'un rapport au Parlement Européen sur la mise en œuvre du "paquet télécoms", et qui ne cesse de réclamer à la Commission Européenne des mesures contraignantes visant à garantir cette neutralité. "La transparence et l'information du consommateur ne sont qu'un premier pas, cela ne peut pas servir de justification aux opérateurs pour créer un internet à deux vitesses". (Communiqué de presse)

Le Conseil d’Etat conforte la compétence de l’ARCEP sur les marchés de l'interconnexion et de l'acheminement de données et confirme sa capacité à interroger l’ensemble des acteurs de ces marchés, y compris lorsqu’ils sont situés hors de l’Union européenne

• Le Conseil d’Etat déboute les opérateurs américains AT&T et Verizon et conforte la décision de l'ARCEP les obligeant à fournir des informations sur leur trafic internet en France (Correspondance de la presse)

Connectivité internet/abus de position dominante

• La Commission européenne a effectué des perquisitions chez Orange, Deutsche Telekom et Telefonica, qu'elle soupçonne d'abus de position dominante dans les services de connectivité internet. Ils sont accusés d'avoir abusé de leur position dominante en exigeant de Cogent, un opérateur de transit, qui achemine le trafic de fournisseurs de services sur Internet, qu'il paie des tarifs trop élevés. La Commission européenne précise que l'interconnectivité assurée par les opérateurs est "cruciale pour le fonctionnement d'internet et pour la capacité des utilisateurs finaux à accéder aux contenus internet avec la qualité de service requise" (Reuters, Les Echos, La Tribune, Financial Times, AFP, Communiqué de presse de la Commission européenne)

• Les agents de la Commission sont à la recherche de preuves d'une éventuelle distorsion de concurrence dans l'affaire qui a opposé Orange à l'opérateur américain Cogent. L'Autorité de la Concurrence avait pourtant donné raison à Orange en septembre dernier, dans une décision qui avait alors fait grand bruit. L'incompréhension prévaut tant au sein des états-majors des trois groupes que du gouvernement français (Le Figaro)

Du côté de l'Autorité de la concurrence

• L'arrivée de Free Mobile sur le marché a "dynamisé l'offre mobile", selon l'Autorité de la concurrence. "Cette dynamisation du secteur n’a pas porté préjudice à l’investissement, au contraire il a fait croître le gâteau" estime Bruno Lasserre (Correspondance de la presse)

• Bruno Lasserre estime "faussé" le débat sur la consolidation du secteur préconisée par certains observateurs au niveau européen : "je doute que plus de consolidation veuille dire plus d'investissement. On ne peut pas non plus prétendre que la consolidation soit favorable à l'emploi" (Correspondance de la presse)

• Apple dans le collimateur du gendarme de la concurrence. Les magasins d’applications pour téléphones mobiles "verrouillent le consommateur" déplore Bruno Lasserre. L'Autorité de la concurrence a donc lancé une enquête sur le sujet -c'est apparemment la première au monde à le faire. "Nous voulons vérifier que le marché des applications est suffisamment concurrentiel, que les éditeurs d'applications peuvent accéder à cet écosystème, et que les tarifs qu'ils payent sont non discriminatoires" (bfmtv.com)

Modèle économique

• Comment Free a fait chuter l'inflation. L'arrivée de la quatrième licence de téléphonie mobile a eu un impact majeur sur la baisse des prix. Leçon pour le gouvernement : s'attaquer aux rentes redonne du pouvoir d'achat (L'Opinion)

Régulation en Europe

Deutsche Telekom et Orange appellent à un choc de régulation en Europe. 

• Telefonica, Telecom Italia, Orange et Deutsche Telekom, affichent aujourd'hui une capitalisation boursière moins importante que celle de Google... La disparition des tarifs de roaming  voulue par Neelie Kroes en Europe ne devrait pas, selon eux, arranger leur situation. Pour Stéphane Richard, patron d'Orange, et René Obermann, PDG de Deutsche Telekom, la responsabilité de cette débâcle est à chercher du côté de la régulation européenne. Ils considèrent qu'il faut "simplifier" cette régulation, appelant à "réduire l'influence des régulateurs nationaux au profit d'un régulateur commun" (Le Monde)

Ofcom UK proposes cutting Openreach prices

• Ofcom proposed cutting the fees that BT's wholesale arm, Openreach, is allowed to charge for some products offered over its copper network. The decision was based on the conclusion drawn by the U.K. watchdog's Fixed Access Market Reviews consultation. Published last week, it found that Openreach still has "significant market power" in the delivery of wholesale services (totaltele.com)

Italie/frais d'accès au réseau

• L'Agcom ha approvato i provvedimenti relativi alle condizioni tecniche ed economiche di offerta 2013 dei servizi di accesso in rame di Telecom Italia (unbundling del local loop - ULL, bitstream - BS e wholesale line rental - WLR) (ilmondo.it, Reuters)

Ofcom Suisse/nominations

• Annalise Eggimann et René Dönni vont se partager le poste de chef de la division Services de télécommunications de l'Office fédéral de la communication (Communiqué)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• SFR lance ses offres à Strasbourg. Il s'agit de la 7ème agglomération ouverte par le numéro deux français du mobile. D'ici la fin de l'année, SFR table toujours sur 55 agglomérations en 4G, soit plus de 35% de la population (zdnet.fr)

MVNO

• L'illimité Budget Mobile vit ses derniers jours avant sa mue d'été (Communiqué)

Equipementiers

• Nokia tente de se relancer avec un smartphone haut de gamme centré sur la photo (AFP, Wall Str. jal)

Flashback

• Téléphonie immobile au salon international de l'aéronautique du Bourget, ou l'absence de couverture par Orange et SFR a fait le buzz (Meetin)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Marchés financiers

• Goldman Sachs a abaissé sa recommandation sur le titre du groupe Iliad, à "neutre", contre "acheter" auparavant (AFP)

• Orange rassure sur sa capacité à tenir ses objectifs (Le Figaro)

Marché entreprises

• Stella Telecom relie 5 550 communes françaises à la fibre optique (Communiqué)

People

• Xavier Niel, le plus américain des boss français (Challenges)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Turckcell board move attacked (Financial Times)

Equipementiers

• Nokia buys time for growth with NSN acquisition (Financial Times)

FAI

• Indian internet retailer raises $200m (Financial Times)

SECTEUR POSTAL

Royaume-Uni

• Après quatre tentatives avortées, Londres veut de nouveau privatiser Royal Mail (Le Monde)

France

• Le poste de Jean-Paul Bailly très disputé. Dominique Marcel, Bruno Metting et Philippe Wahl sont sur les rangs (Challenges)