Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 2 juillet 2013

rÉgulation

Deuxième dividende numérique/calendrier d’attribution de la bande 700 MHz

• Le Premier ministre précisera en septembre le calendrier du transfert des fréquences 700 MHz de l’audiovisuel vers les télécoms. Selon l’ANFR, qui a établi une feuille de route indicative, les enchères pour la bande des 700MHz pourraient commencer mi-2015 et les premiers versements intervenir à la fin de cette même année. Le gouvernement part sur une libération des fréquences en 2018 ou 2019. Les acteurs de l’audiovisuel demandent plus de temps avant d’initier ce changement. Orange et Free ont publiquement manifesté leur intérêt. SFR y est favorable mais affirme cependant n'avoir « aucun besoin immédiat » (Les Echos)

tÉlÉphonie mobile

4G

Couverture 4G/France

• Le nombre d’antennes a augmenté de 40% en un mois, selon l'Agence nationale des fréquences (challenges.fr)

Fréquences 4G/Belgique

• L'IBPT publie un mémorandum d'information pour l'attribution des fréquences dans la bande de 800 MHz. Ces droits d’utilisation sont destinés à être utilisés pour la fourniture de services 4G (Communiqué, bemobile.be)

Tarifs du roaming

• Nouvelle baisse des tarifs d'itinérance mobile en Europe. Les consommateurs voient chuter les prix des données internet (Le Monde)

Smartphones

• Telefonica commercialise, en Espagne, les premiers smartphones sous Firefox (zdnet.fr)

tÉlÉcoms - stratÉgies des opÉrateurs en France

Collectivités territoriales

• Le Conseil régional d'Auvergne confie à Orange le déploiement et l'exploitation du très haut débit sur l'ensemble du territoire auvergnat, dans le cadre d'un contrat de partenariat public-privé. Trois phases sont prévues d'ici à 2025 : dès 2017 - à l'issue de la première phase - 100 % des foyers auront accès à un débit de plus de 8Mb/s dont 42 % bénéficieront déjà de plus de 100 Mb/s (Les Echos)

Rebranding

• France Télécom devient Orange (Le Figaro)

tÉlÉcoms - stratÉgies des opÉrateurs À l'international

Equipementiers/Nokia rachète 100% de NSN

• Nokia, seul maitre à bord dans sa filiale d'équipement de réseaux mobiles. Nokia va reprendre les 50 % du capital de sa filiale d'équipements télécoms, Nokia Siemens Networks, aujourd’hui détenus par Siemens. Désormais, plus de la moitié du chiffre d'affaires de Nokia proviendra des équipements de réseaux télécoms. Nokia devra investir lourdement pour développer cette division. En effet, le marché du très haut débit mobile attire des poids lourds : face à Huawei, Ericsson, mais aussi Samsung et Cisco, qui investit dans les « small cells », il faut avoir les poches profondes. Nokia pourra enfin envisager un mariage avec un concurrent ou bien garder NSN dans son giron. (Les Echos, Le Figaro)

• En rachetant les parts de Siemens, Nokia prend donc le contrôle intégral de l'équipementier télécoms et s'offre deux nouveaux atouts : la diversification de ses activités et l'apport d'un groupe qui a su se transformer à temps (zdnet.fr)

• Un retournement encourageant pour Alcatel-Lucent. NSN semble sur la voie d'un redressement, et cette résurrection a de quoi inspirer Michel Combes, le patron d'Alcatel-Lucent, qui vient de présenter son plan de relance « Shift » (Les Echos)

internet

OTT

• Google rassure la Bourse sur sa percée dans le mobile (Le Figaro)

technologies

Objets connectés

• La bataille de la voiture connectée a déjà commencé (Les Echos)