Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 12 février 2013

RÉGULATION

Vote du budget européen / coupe dans les investissements de réseaux très haut débit

Fibre optique : les télécoms sacrifiés dans le budget européen.

• Les crédits alloués aux télécoms ont été drastiquement revus à la baisse lors de l’accord sur le budget 2014-2020 de l’Union conclu vendredi. C’est la déconvenue pour les acteurs du secteur. Neelie Kroes, a reconnu qu’elle était «bien sûr déçue» que les Etats membres n’aient consenti qu'une enveloppe de 1 milliard d’€ contre les 9,2 milliards qu’elle avait proposés pour la partie numérique du «Connecting Europe Facility», le nouvel instrument financier destiné à financer les réseaux européens de transport, d’énergie et de télécoms. Cette enveloppe ne pourra financer que des services numériques, et non des réseaux. La commissaire souligne qu’il existe d’autres outils: elle évoque notamment la Banque européenne d’investissement, dont l’augmentation de capital de 10 milliards d’€ «apporte la promesse de nouveaux financements pour le haut débit.» Les opérateurs et les équipementiers affichent, aussi, leur déception face à cette décision. (latribune.fr, totaltele.com, telecompaper.com, theregister.co.uk, thinkbroadband.com)

La réaction du FTTH Council

• “EU Member States miss opportunity for future-proof broadband. The FTTH Council Europe is very disappointed that the EU Member  States did not agree on the digital part of the Connecting Europe Facility. By reducing the financial envelope down to €1 billion for telecommunications, there will be no room for the support of fibre infrastructure investments.” (Communiqué de presse)

La réaction de l’ETNO

• ETNO is disappointed by reduction of the Connecting Europe Facility budget."Given the key importance of high speed broadband networks and the potential leverage effect on private network investments of the CEF, this budget cut is a missed opportunity for Europe's economic recovery.", says Luigi Gambardella, Chair of ETNO Executive  Board (Communiqué de presse)

Très haut débit/France

• Consultation sur le projet de feuille de route THD : satisfecit sur les principes, vigilance sur la concrétisation. Plusieurs associations d'élus locaux et de professionnels, ainsi que quelques collectivités, ont transmis leurs remarques et propositions d'approfondissement. Celles-ci portent notamment sur la cohérence territoriale des projets, sur les questions financières et sur l'enjeu de la gouvernance. Première synthèse de la tonalité des points de vue (localtis.info)

Pays-Bas

• Dutch regulator Opta has asked the market to give comments on its KPN regulation and the impact on the field of tariff differentiation (telecompaper.com)

Nouveaux modèles économiques

• Les modèles économiques des opérateurs de télécommunication traditionnels ne sont plus adaptés aux communications IP. Publication des principales conclusions d'ITU Telecom World 2012 (Communiqué)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G/ Brouillage de la TNT

• Outre-Manche, 4G et TNT ne font pas bon ménage. L’Ofcom financera des filtres améliorant la réception des chaînes de la TNT perturbée par la 4G. Deux millions de foyers sont concernés. Le problème concerne les fréquences 800 MHz libérées pour la 4G par le dividende numérique lié à l'extinction de la télévision analogique mais situées à proximité des fréquences utilisées par la TNT. En France, ce problème des interférences entre fréquences 4G et TNT est loin d'être aplani. A Laval, une première expérimentation organisée pour les opérateurs mobiles et les diffuseurs télé pendant un mois et demi a mis en évidence des soucis de brouillage important qui touchent l’ensemble des canaux de la TNT. Depuis la fin 2012, Orange, SFR et Bouygues Télécom, tous détenteurs de licences 4G dans les fréquences 800 MHz évaluent à Saint-Etienne, en coordination avec l'ANFR, les interférences possibles avec la TNT. Les résultats de ces tests doivent être rendus publics durant ce premier semestre 2012. (01Net, BBC News)

Usages

Trafic data

• Le trafic data mobile mondial multiplié par 13 en 5 ans. Cisco s'attend à ce que le trafic des données mobiles à l'échelle de la planète atteigne 135 exaoctets en 2017 (reseaux-telecoms.net)

Equipement

• Terminaux connectés : la France est le 2ème  marché mondial en pénétration, avec un taux moyen de 35,7% en termes de pénétration des nouveaux médias (smartphones, tablettes ou TV en ligne ) en 2012, juste derrière la Norvège (38,8%) et loin devant les Etats-Unis (19,4%) ou encore le Japon qui ne se classe que 18e (9,8%), selon une étude de ZenithOptimedia. En 2015, le taux de pénétration des tablettes – qui a déjà dépassé les 15% - atteindra 45% en France (zdnet.fr.fr)

Couverture du territoire/France

• Téléphoner à la campagne est toujours aussi difficile. Selon l’administration et les opérateurs téléphoniques, les zones blanches n’existent plus dans l’Oise. Une affirmation loin de la réalité (Le Parisien)

Tendances

• Un smartphone vraiment smart, s'il vous plaît ! Comparatif de 4 terminaux parmi les meilleurs du moment (Enjeux Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Impact de l'arrivée de Free Mobile/centres d'appels

• Le chiffre d'affaires des centres d'appels va reculer de plus de 5% en 2013, pour la première fois depuis la naissance du marché au milieu des années 90, selon les prévisions du cabinet Xerfi-Precepta. Free, a "donné le coup d'envoi du low cost dans les télécoms", ce qui a pesé sur les marges des opérateurs télécoms et les a incité à "réduire la facture de la relation client" en simplifiant les offres, en faisant appel à des serveurs locaux et aux communautés d'utilisateurs sur internet (AFP)

Opérateurs

• Orange dévoilera à la fin du mois ses nouvelles orientations de recherche pour sa division produits et services. Deux axes seront privilégiés : le cloud et la TV sur ADSL (La Lettre de l'Expansion)

Infrastructures

• TDF se lance dans les Data Centers concurrençant ainsi Cogent, SFR, et Neo Telecom sur un marché estimé à 100 millions d'euros (La Lettre de l'Expansion)

Nomination

• Sony France : Benoît Lambert est nommé directeur général, en remplacement de Philippe Citroën (Les Echos)

Portrait

• Méthodique, dirigiste, pudique : Jean-Bernard Levy (nouveau PDG de Thalès, ex-patron de SFR) en trois mots (Enjeux Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Equipementiers

Huawei

•  Huawei compte sur les smartphones pour tirer les revenus. Les smartphones rapportent déjà 1/5 des revenus de l’équipementier. Au T4 2012, 11 millions d’unités ont été écoulées (5% du marché). Huawei estime que la maîtrise du terminal est essentielle afin d'optimiser le trafic dans le réseau et compte aussi s’imposer sur le cloud. Pour 2013, l’équipementier prévoit 10% de croissance du chiffre d’affaires, fort notamment d'une part de marché de 40% dans les réseaux 4G. (Les Echos)

• "Nous croyons beaucoup à l'Europe " une interview de François Quentin, Président de Huawei France : "Il y a moins de 40 millions de clients 4G dans le monde, dont la moitié aux Etats-Unis, un pays où nous ne sommes pas présents pour des raisons de protectionnisme. Nous croyons beaucoup à l'Europe, une zone qui, réunie avec l'Afrique et le Moyen-Orient, pèse plus lourd que la Chine dans notre chiffre d'affaires. L'Europe est cinq fois plus riche que la Chine, et c'est un marché deux fois plus gros que les Etats-Unis. Notre croissance y est très rapide. Le potentiel des services gérés y est notamment très important [quand un équipementier gère le réseau pour le compte de l'opérateur "(Les Echos)

• Portrait de Ren Zhengfei, fondateur de Huawei (Crible/Les Echos)

• Swisscom a choisi Huawei pour déployer son réseau de fibre optique nouvelle génération (rts.ch)

Ericsson

• La société indienne de téléphonie mobile Reliance Communications a attribué un contrat d'un milliard de dollars à Ericsson pour qu'il gère pendant huit ans certains de ses réseaux. L'équipementier suédois va embaucher 5.000 salariés de Reliance (Les Echos, bfmbusiness.com, AFP)

Opérateurs

• Telefonica aurait renoncé à son projet de coter ses activités sud-américaines à la Bourse de New York. L'opérateur historique espagnol, premier groupe européen de télécommunications en matière de revenus, n'était pas satisfait de la valorisation des actifs (Les Echos, Financial Times)

• Chez Swisscom, 36 % des revenus téléphoniques découlent directement du volume et  de la durée consommés, contre 75 % en 1998. Sur le mobile seul, le taux est passé de 79 % à 60 %. Pour l'avenir, l'opérateur suisse ne facturera plus au compteur (Les Echos)

• Moody's a abaissé d'un cran à Baa3 la note de Telecom Italia après l'annonce la semaine dernière de ses résultats 2012 et de ses prévisions pour les trois années à venir (AFP)

INTERNET

CNNum

• Entretien avec Benoît Thieulin : "le conseil national du numérique doit être une boussole". Le CNNum a été saisi sur trois dossiers : la neutralité d’internet, la fracture numérique et la fiscalité. Son nouveau président, Benoît Thieulin, détaille ses motivations, l’organisation du Conseil qu’il veut mettre en place et les premiers sujets que celui-ci abordera (Satellifax)

Numérique

• Numérique: le changement, c'est quand ? Accord avec Google, numérisation du fonds de la BNF, affaire Free, accueil du rapport Colin/Collin...: les derniers évènements autour du numérique sèment le doute sur la volonté du gouvernement de définir un projet d'ensemble sur le sujet et de défendre un Internet libre (slate.fr)

Réseaux sociaux et données personnelles

• Facebook : données c’est donner. amis, statuts, «like»… : pour engranger un maximum d’infos sur ses utilisateurs et les internautes, le réseau social déploie une batterie de pièges (Libération)

Mesures d'audiences

• Mediamétrie va absorber sa filiale Esat, spécialisée dans l'analyse des audiences numériques (La Lettre de l'Expansion)

Objet connecté

• "iWatch" : la nouvelle rumeur Apple. L'inventeur de l'iPhone développerait un modèle de montre connectée (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

France

• La Poste va équiper ses 90.000 facteurs de smartphones d'ici à fin 2015. Le Facteo est destiné à faciliter leur tournée. Les syndicats sont mécontents : "Vendu par nos directions comme un outil moderne et  sensé améliorer nos conditions de travail, ce téléphone et ses multiples applications (GPS, plans des tournées, accès internet…) permettront surtout à La Poste de supprimer encore plus d’emplois". Les syndicats estiment également estiment la généralisation du smartphone permettra de surveiller d'un peu trop près chaque facteur (pcinpact.com, AFP)

• La Poste veut devenir une marque digitale et compte tripler la part de ses ventes en ligne (la Lettre de l'Expansion)

Italie

• Grâce au dispositif Indabox, il est possible de se faire livrer un colis dans un bar situé à proximité de son domicile (La Stampa)