Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 12 décembre 2013

RÉGULATION

Mutualisation des réseaux

France

• Free ne pourra pas compter sur le soutien de l'Autorité de la concurrence. Son président, Bruno Lasserre,  refuse de prendre parti quant aux demandes de Free. Par contre, il suivra de près les avancées du rapprochement entre Bouygues Telecom et SFR (zdnet.fr)

Inde

• Reliance Conglomerate et Bharti Airtel vont mutualiser leurs réseaux de  fibre optique, leurs câbles sous-marins, leurs relais de télécommunications, ainsi que leurs services d'accès à internet (Reuters)

Très haut débit

• L’ARCEP espère une accélération du rythme des déploiements du très haut débit en 2015.  L’ARCEP a réuni, le 4 décembre, les représentants des réseaux d’initiative publique pour dresser le bilan des stratégies numériques déjà initiées par les collectivités territoriales. Son président se montrait confiant sur un démarrage industriel d’un déploiement coordonné entre investissements privés et publics, après la déception de l'année 2013 (lagazettedescommunes.com)

Royaume-Uni/OFCOM

• OFCOM has published its annual International Communications Market Report, which examines take-up, availability, price and use of communications services across the world’s major countries. Compared to French, German, Italian, Spanish and US consumers, the report "demonstrates that those in the UK can take advantage of consistently cheaper access to mobile phone, landline telephone and broadband deals" (Communiqué)

• Europeans pay 2/3 less their mobile contracts than their counterparts in the US, according to OFCOM (New York Times)

Italie

• Regulator likely to fine Telecom Italia over bond deal.  Italy's market watchdog Consob is likely to fine Telecom Italia for procedural irregularities over the sale of a 1.3 billion euro convertible bond to Telefonica and other investors. Consob opened a probe into the bond in November to see whether the operation breached so-called related party procedures. The regulator is expected to send Telecom Italia a letter questioning the irregularities in coming days. It will then have one year to decide on any fine, the sources said (Reuters)

Fréquences

• Europe could reap €12bn windfall from 2.3-GHz spectrum. According to Plum Consulting, which carried out the research, 2.3-GHz frequencies are currently used in myriad ways in Europe, from amateur services to government and PMSE (programme-making and special events) use. While work is underway to harmonise 2.3 GHz for mobile broadband, and to establish procedures that regulators can follow to enable Licensed Shared Access (LSA) to the band, the situation is years away from a resolution (totaltele.com)

• A gold rush hits wireless spectrum. First US auction of airwaves since 2008 lures speculators (Wall Str. jal)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

Virgin Mobile signe avec SFR

• Le premier MVNO français a signé un accord d'itinérance permettant d'utiliser le réseau de SFR pour proposer de la 4G à ses clients. En septembre, c'était avec Bouygues Telecom que Virgin Mobile annonçait son entrée dans le très haut débit mobile. En mariant les deux réseaux, l'opérateur espère à la fois jouir de la puissance de l'un et de l'étendue de couverture de l'autre. Les autres MVNO NRJ Mobile et CIC Mobile, ont déjà lancé leurs offres avec Orange (Communiqué, Les Echos, zdnet.fr, pcinpact.com, AFP)

Guerre des tarifs

• Free dynamite la 4G. En lançant son offensive juste avant Noël, l'opérateur oblige ses concurrents à adapter leurs stratégies (Stratégies)

• La 4G déjà discountée. Trois mois après son lancement, la nouvelle génération est proposée au même prix que l'ancienne, mais les opérateurs ont encore un espoir de regonfler leurs marges grâce à la consommation de vidéo et de télévision : il faudra passer à des forfaits plus généreux en données, et donc plus chers (le Nouvel Observateur)

• Ce que les opérateurs ont vraiment investi pour offrir la 4G à leurs clients. Orange et SFR ont mis plus d'argent sur la table que Bouygues Telecom et Free Mobile (challenges.fr)

Orange réagit à l'offre de Free

• Sur la 4G, "Free n'est pas loin de la tromperie" : le PDG d'Orange tacle l'annonce de Free mobile d'un forfait 4G à 19,99 euros - "à la limite de la concurrence déloyale". Interview. (obsession.nouvelobs.com)

• Stéphane Richard :"la 4G de Free, même à 0€, c’est trop cher"  (latribune.fr)

A la Bourse

• Orange offre indéniablement une valorisation attractive. L'action affiche un rendement de 9%, l'un des meilleurs (Challenges)

Panne

• Le réseau de Bouygues Telecom victime d'une panne.  Alors que de nombreux utilisateurs évoquaient des difficultés pour se connecter en 3G et 4G en Île-de-France et les grandes villes, l'opérateur a reconnu dans la soirée un problème via son compte Twitter (Le Parisien, lemonde.fr)

• Bouygues Telecom annonce un "rétablissement progressif" du réseau (20minutes.fr)

Opérateurs

• En 2013, les dépenses publicitaires de SFR seront inférieures à celles de 2012, malgré la bataille autour de la 4G (Challenges)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Emplois

• Free ou Orange : qui dit la vérité sur l’emploi ? A la suite des accusations de ministre du Redressement productif  sur les "destructions d'emploi", une polémique s'est allumée sur Twitter entre Free et Orange. Les deux opérateurs revendiquent chacun la paternité des 5.000 emplois créés dans le secteur depuis 2009. La vérité est entre les deux...Tous deux ont bien créé des emplois sur la période: +2.267 pour Free et +4.886 pour Orange. Soit au total plus de 7.000 emplois créés par ces deux opérateurs. Chaque opérateur a donc tort lorsqu'il attribue à lui seul la paternité de la création d'emplois. A noter que sur cette période, l'effectif de SFR est resté stable, tandis que celui de Bouygues Telecom progressait très légèrement (+641).  La confusion provient du fait que les statistiques ne sont pas comparables. Le chiffre figurant dans les comptes des opérateurs est celui de l'effectif total en France. Tandis que le chiffre de 5.000 emplois cité par Xavier Niel provient de l'ARCEP, qui publie chaque année un bilan du secteur portant sur l'emploi direct en France des opérateurs, mais ne comprenant pas la totalité de l'effectif hexagonal. Enfin, le choix de la période 2009 à 2012 est très discutable. En effet, les plans de départs menés récemment par SFR et Bouygues Télécom n'ont pas été comptabilisés en 2012, mais le seront en 2013. Surtout, la période 2009-2012 est la seule de l'histoire récente où l'effectif d'Orange en France a augmenté, ce que Pierre Louette se garde bien de préciser... (bfmtv.com)

Collectivités territoriales

• SFR arrive dans les Hauts-de-Seine. Sequalum (filiale de Numericable Group) et SFR signent un accord pour desservir 160 000 foyers en très haut débit (Le Parisien)

Nominations

• Bouygues Telecom fait bouger les patrons de ses directions commerciales et nomme un nouveau directeur de stratégie (La Lettre A)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Equipementiers

• Alcatel-Lucent n'a plus peur de Huawei et ZTE. Alcatel-Lucent ouvre une vitrine technologique à Taïwan pour mieux conquérir le Nord de l'Asie (silicon.fr)

• Le titre d'Alcatel-Lucent, qui s'apprête à faire son retour dans le CAC 40, bénéficiait mercredi matin d'un relèvement de recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par les analystes de la banque Citigroup (AFP)

• Apple a remporté une manche dans la bataille judiciaire qui l'oppose à Samsung, un tribunal ayant rejeté la plainte du groupe sud-coréen pour violation de trois brevets (Reuters, AFP)

INTERNET

Surveillance des réseaux/Article 13 de la LPM

• "L'article 13 renforce en réalité le contrôle démocratique sur le renseignement" : la ministre en charge du numérique a mis en avant le décret qui précisera l’article 13 de la loi de programmation militaire sur l’accès aux données des internautes, adopté mardi soir au Sénat (latribune.fr)

• L'article 13 encore plus liberticide que les autres textes en vigueur ? Décryptage (slate.fr)

• L'ASIC dénonce une atteinte aux libertés (AFP)

• L'heure de la revanche pour les lanceurs d'alerte. Christopher Soghoian, Jérémie Zimmermann et Jacob Appelbaum ont tenté pendant des années d'avertir les opinions sur les dangers de la surveillance généralisée, en vain. L'affaire Snowden a donné un écho planétaire à leurs alarmes (Le Monde)

Gouvernance de l'internet

• Tensions autour du contrôle mondial du Web. Le Sénat vient de débuter ses auditions sur la réforme de la gouvernance mondiale de l’internet. La mission devra rendre ses conclusions d’ici le mois de juin 2014, avec l’espoir qu’entre-temps la conférence mondiale de Sao Paulo permette de faire évoluer les positions divergentes (L’Opinion)

• "Le débat sur la gouvernance d’internet est trop manichéen" : une interview de Bertrand de la Chapelle, chargé du projet internet et juridiction à l’Académie diplomatique internationale (L’Opinion)

Big Data

• US internet groups risk being caught in data cold war (Financial Times)

• "Data isn't a four-letter word" Neelie Kroes's speech/Brussels 11-12-13

Hadopi

• Hadopi, le régal des légaux. Menacée d'absorption par le CSA, l'Autorité a pris la mesure des usages d'internet pour refondre son site, qui dresse enfin un panorama du téléchargement licite (Libération)

• L'Hadopi lance une nouvelle stratégie d'encouragement à l'offre légale (Communiqué Hadopi)

Fusions/acquisitions

• La justice européenne valide le rachat de Skype par Microsoft (pcinpact.com)

Cloud

• Microsoft et OVH alliés dans le cloud. L'américain pousse ses pions en France (Les Echos)

La France et l'écosystème numérique

• Le Gouvernement tente de faire oublier l’affront de la ministre de la culture à Google, lors de l'inauguration de son institut culturel. La ministre en charge du numérique a été dépêchée en urgence pour remplacer sa collègue qui ne voulait pas "servir de caution" au géant du net. Si Fleur Pellerin n’a pas éludé les sujets qui fâchent, elle a tenu à rassurer Google : "Non, Google n’est pas un ennemi de la France et des entreprises françaises. C’est un acteur majeur de la transformation numérique de la France, qui apporte de nouveaux services et de nouvelles débouchés" (Le Monde, Challenges)

CONTENUS

Dailymotion

• Partenariat en vue pour Dailymotion, selon le PDG d'Orange (Reuters, latribune.fr, AFP, Les Echos)

• Le nom de Microsoft circule avec insistance (latribune.fr, Le Figaro)

Musique

• Spotify est disponible gratuitement sur mobiles et tablettes. Un service, financé par la publicité sur les terminaux mobile, qui ne permettra néanmoins pas de choisir ce que l'on veut écouter (latribune.fr, Les Echos)

TECHNOLOGIES

Femtocells

• Free essaye de relancer ses Femto, qui fonctionnent mal. Alors que l'opérateur a lancé une campagne auprès de ses abonnés pour s'équiper, ces derniers multiplient les témoignages pour dénoncer un équipement instable (zdnet.fr)

SECTEUR POSTAL

France/La baisse du courrier atteint -23% en cumulé depuis 2008

• La Poste prévoit une mauvaise année 2014 avec une chute du résultat d'exploitation de 22%. Le budget 2014 tient pourtant compte de la bouffée d'air frais apportée par le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi. Entre 2013 et 2015, La Poste devrait encaisser plus de 700 millions d'euros à ce titre. Mais cette aide publique ne permettra pas d'endiguer la chute continue du courrier, qui mine peu à peu l'équilibre économique du groupe. En 2014, une baisse des volumes de 5% à 6% est anticipée, qui ne sera que partiellement compensée par les augmentations de tarifs, qui devraient tourner autour de 3% en 2014. Le pôle courrier devrait tomber dans le rouge (Le Figaro)

• Les centres de tri de La Poste sont en grève ce jeudi pour protester contre la fermeture de sites d'ici 2015, un projet qui menace, selon les syndicats, quelque 2000 emplois. Ils dénoncent une "stratégie qui nous emmène dans le mur et n'est pas porteuse de perspectives d'avenir" (Reuters, Le Parisien, Libération)

Royaume-Uni

• Ofcom has made technical and other minor amendments to the "Universal Postal Service Order" and related Conditions (Communiqué)

Canada

• Pour ramener l’entreprise parapublique à l’équilibre financier en 2019, Postes Canada mettra fin, au cours des cinq prochaines années, à la distribution à domicile du courrier en milieu urbain. Comme c'est déjà le cas à la campagne, des boîtes collectives seront installées dans les différents quartiers. Postes Canada augmentera également de façon substantielle le prix des timbres à partir du 31 mars 2014 (radio-canada.ca, Les Echos, AFP)