Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 26 août 2013

tÉlÉcoms - stratÉgies des opÉrateurs À l'international

Fusions/acquisitions

• Telefonica bénéficie du soutien du groupe mexicain America Movil, actionnaire de référence, avec une participation de 29,77%, de l'opérateur néerlandais KPN, pour le rachat de la filiale allemande E-Plus de ce dernier, qui sera voté le 2 octobre. America Movil avait annoncé début août vouloir prendre le contrôle de KPN via une offre publique d'achat qui valorise le néerlandais à 10,2 milliard d'euros, sans le soutien, pour l'heure, de la direction de l'opérateur néerlandais. Le groupe mexicain avait alors affirmé ne pas encore avoir arrêté sa décision sur la vente prévue d'E-Plus (Reuters, AFP)

Tarifs mobiles/Etats-unis

• Inside the phone-plan pricing puzzle. The second largest U.S. carrier offers far more plans than its rivals—nearly 30 combinations alone for individuals, and many of its packages contradict one another. For example, customers can sign up for 900 minutes of talk, unlimited texts and 300 megabytes of data for $100 a month. But a "mobile share" plan that is $30 cheaper offers unlimited talk and texts and the same amount of data. The muddled pricing isn't unique to AT&T. The four major carriers offer a total of nearly 700 combinations of smartphone plans—a family of five alone would have more than 250 options to choose from, according to a Wall Street Journal analysis of smartphone plans offered by the four biggest U.S. carriers. An analysis of some 700 wireless options underscore the complexity and confusion in the market (Wall Str. jal)

Mouvements/OTT

• Steve Ballmer quitte Microsoft. Arrivé à la tête du N°1 mondial du logiciel en 2000 pour succéder à Bill Gates, Steve Ballmer part treize ans plus tard sur un bilan très critiqué. Le groupe a annoncé son départ d'ici douze mois, le temps de lui trouver un remplaçant (Wall Str. jal, Financial Times, Les Echos)

• Portrait : Ballmer, un commercial plus qu’un visionnaire de la technologie. Même s’il peut être déçu de ne pas laisser un souvenir aussi prégnant que le fondateur de Microsoft, Steve Ballmer peut se prévaloir de beaux succès, notamment la Xbox et les services aux entreprises. Au cours du dernier trimestre, Microsoft a encore dégagé un bénéfice de 5 milliards de dollars (Les Echos)

• Microsoft va changer de patron : Wall Street applaudit ; l'action gagnait plus de 7% après l'annonce du départ du directeur général du groupe (Reuters)

• Steve Ballmer, poussé vers la sortie, jette l'éponge. L'accumulation des revers commerciaux de Microsoft avec son Windows 8 (qui devait relancer le groupe dans les PC, tablettes et smartphones) et sa tablette Surface, conjugué aux mauvaises retombées d'investissements lourds ont eu raison de la patience des actionnaires. Steve Ballmer laisse toutefois à son successeur une entreprise rentable dont la trésorerie s'élève actuellement à 77 milliards de dollars (Le Figaro)

internet

Usages

• Les adolescents consacrent plus de temps à internet qu'à la télévision. Pour ramener à elles l'audience du Web, les chaînes traditionnelles tentent de s'adapter (Le Monde)