Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 22 mars 2011

RÉGULATION

Autorités administratives indépendantes

• Quel contrôle pour les AAI ? Si la régulation des télécoms nécessite un contrôle, ce n'est pas de la part d'un exécutif interventionniste. Il revient aux juges qui doivent être assez nombreux et équipés pour être en situation de vérifier que les règles, et notamment celles édictées par l'Union européenne, sont bien appliquées. Là serait le progrès et là est l'enjeu. Or force est de constater que, au moment où l'on envisageait de créer ce poste inutile, la chambre de la régulation qui, au sein de la cour d'Appel de Paris, entend précisément une large partie des recours contre certaines décisions de l'Arcep, mais aussi de la CRE, de l'Autorité de la concurrence, de l'AMF, ....n'est toujours composée que de deux magistrats et d'un greffier sans budget propre (un point de vue de M° Olivier Fréget, publié dans La Tribune)

4G

• 4G : OFCOM has published plans for 4G mobile auction (Communiqué)

Couverture du territoire

• Le satellite contre le handicap numérique. Les députés vont-ils réduire facture et fracture numériques ? C'est l'objectif d'un projet de subvention pour internet par satellite (ariase.com)

FTTH

• La fibre optique boudée par les français. Selon les chiffes de l'ARCEP, la fibre n'a donné lieu qu'à un peu plus de 100 000 abonnements au 31 décembre 2010 (L'Hémicycle)

• Une information sur l'accès à internet lors du compromis de vente ? Le sénateur Hervé Maurey propose que les acheteurs de maisons ou d'appartements soient informés lors de la signature du compromis de la qualité de l'accès à Internet disponible dans le logement (numerama.com)

Etats-Unis

• FCC releases new data on internet access services, local telephone competition (Communiqué)

• FCC gives green light to Globalstar (lightreading.com)

Nomination

• Christian Guénod devient chargé de mission après du président de l'ARCEP (Correspondance de la presse)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Usages

• Mobilorama, le site du mobile d'occasion (La Tribune)

• Seniors, évitez de téléphoner en marchant, vous allez tomber (Le Parisien)

• Facebook étend sa présence sur le mobile (Le Figaro, AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Consommateurs

• Tarif social mobile : Virgin Mobile lance un forfait bloqué(Actus-Telephonie.com)

• Hausse de la TVA : est-ce trop tard pour résilier sans frais ? (courrier des lecteurs/France Soir)

Nominations

• Bouygues Telecom : Didier Casas est nommé secrétaire général (Le Figaro)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS À L'INTERNATIONAL

AT&T rachète T-Mobile USA à Deutsche Telekom pour 39 milliards de $

Répondre aux besoins de spectre dus à l'usage de l'iPhone

• Randall Stephenson, AT&T's chief executive, has been casting around for a big acquisition since he took the top job at the US telecoms company in 2007. In an interview, he said the decision to pursue a domestic deal rather than an international transaction was driven by AT&T experiencing explosive data growth on its mobile network because of booming consumer demand for smartphones. Mobile operators across the developed world require extra spectrum for their customers, but AT&T has a higher need than most.This is because AT&T became the exclusive US network for Apple’s iPhone when the popular smartphone was launched in 2007. The bandwidth-hungry iPhone demonstrated that AT&T, the second-largest US mobile operator, needed additional spectrum and a stronger network (Financial Times)

Un rachat sous le signe de la 4G

• L’opérateur américain, qui revendique une base de 95,5 millions de clients mobiles, a l’intention de couvrir 95% de la population américaine avec ce réseau nouvelle génération propice à l’Internet très haut débit mobile. « Cela améliorera la qualité de notre réseau et permettra d’étendre la couverture LTE à un bassin de 294 millions de personnes », déclare Randall Stephenson, Président et P-DG d’ATT. Cette acquisition a aussi vocation à favoriser l’optimisation des fréquences et des réseaux dans un contexte de trafic data en croissance exponentielle  (itespresso.fr)

Le retour des grandes acquisitions

• Cette transaction géante signe-t-elle le coup d'envoi de la consolidation entre opérateurs ? Longtemps attendue - car les groupes de télécoms sont jugés trop nombreux en Europe -, cette consolidation a été mise entre parenthèse ces dernières années en raison de la crise financière qui avait tari tous les canaux de financement. La méga-acquisition de T-Mobile par AT&T semble montrer que le marché est désormais mûr pour passer à la vitesse supérieure. Tout d'abord parce que les financements sont de retour. Ensuite, parce que les opérateurs, fragilisés par la montée en puissance des géants de l'internet comme Google et Apple, ont une urgence à agir. Enfin, le relais des pays émergents, soumis aux soubresauts des révolutions, semble plus incertain (Le Figaro, Wall Str. jal)

Pas forcément une bonne nouvelle pour les consommateurs

•  Les associations de consommateurs craignent la création d’un duopole dans le mobile aux USA. Mais, selon les experts, AT&T va se heurter à des obstacles réglementaires. « La fusion ATT-T-mobile va faire l’objet de l’examen le plus minutieux de toutes les fusions soumises à ce jour à l’administration Obama » a estimé le président de l’association de défense des consommateurs « Public Knowledge ». Le montant des indemnités de rupture (3 milliards de $) montre la confiance d’AT&T, mais certains observateurs craignent que le rachat ne s’obtienne qu'au prix de cessions substantielles, par exemple de spectre (Les Echos, La Tribune, New York Times)

AT&T assomme la concurrence

• Stupeurs et tremblements chez les opérateurs américains. prenant tous les spécialistes par surprise, AT&T a annoncé dimanche soir le rachat de T-Mobile US. Seul Verizon Wireless (85 millions d'abonnés) a la taille pour résister au nouvel ensemble qui compterait plus de 100 millions de clients mobiles aux Etats-Unis, soit 41% de part de marché (La Lettre Euro TMT)

Reconstruction d'un monopole aux Etats-Unis

• AT&T vient de réussir ce que France Télécom a cherché à réaliser pendant plusieurs années. L'opérateur historique américain, premier opérateur aux Etats-Unis, consolide une situation de monopole en rachetant T-Mobile, le 4-ème opérateur américain. Les premières victimes seront indiscutablement les consommateurs et assurément l'ensemble des Etats Unis à terme. Nous sommes en plein dans un paradoxe qui met en évidence l'ambiguïté du fonctionnement du marché américain des télécommunications et de sa régulation (blog /alainbaritault.wordpress.com)

Marchés financiers

• Deutsche Telekom's welcome retreat. Investors will apreciate the seller's promise to eschew major deals and focus on growing Europe (Wall Str. jal)

• Bourse de New York : ATT et Verizon montent, Sprint chute (AFP)

• Moody's envisage d'abaisser la note d'ATT (AFP)

Accord nécessaire des autorités de la concurrence

• Le projet d'achat du numéro quatre de la téléphonie mobile aux Etats-Unis, T-Mobile, par le numéro deux AT&T est suspendu à l'aval des autorités de la concurrence, ce qui pour l'instant ne semble inquiéter ni AT&T ni les analystes. ATT est prêt à négocier des concessions avec les autorités antitrust. Douze mois pourraient être nécessaires à ATT pour finaliser l'opération (AFP, La Tribune)

Analyses

• How the iPhone derailed T-Mobile (Herald Tribune)

• Deutsche Telekom enterre un rêve américain devenu cauchemar stratégique (AFP)

• Un Deutsche Telekom plus petit, plus solide et plus européen (La Tribune)

Autres fusions acquisitions

• Telekom Austria offre jusqu'à 950 M EUR pour la majorité de Telekom Srbija (AFP)

• Hong Kong : PCCW considers listing for unit (Financial Times)

• Liberty Media va racheter l'allemand Kabel BW (Wall Str. jal, La Tribune)

Équipementiers

• Nokia Siemens Networks launches Liquid Radio (Communiqué)

États-Unis

• FCC likely to lower pole-attachement rates at april meeting (multichannel.com)

TECHNOLOGIES

NFC

• Airtag, spécialiste des solutions marketing sans contact mobiles,  attend de pied ferme les smartphones NFC (La Tribune)

INTERNET

Protection des libertés individuelles

• Google sanctionné pour espionnite. La commission nationale de l'informatique et des libertés reproche au groupe américain d'avoir récupéré et utilisé des  données privées, lors du passage des voitures chargées de photographier les rues pour enrichir son site de cartographie en ligne Street View. La CNIL inflige 100 000 euros d'amende (zdnet.fr, La Tribune, Wall Str. jal, Financial Times, Les Echos, pcinpact.com)

• SOS données privées. Affolant ! La lecture des délibérations de la CNIL fait froid dans le dos. Au prétexte d'une "erreur" dans le logiciel de Street View, Google a collecté en France entre 2008 et 2010, sans demander l'autorisation de qui que ce soit, un tas d'informations dont le caractère strictement privé ne souffre pas le moindre débat. Ce dérapage, contrôlé ou non, nous impose de ne pas être en retard sur les règles d'utilisation des données privées dans l'univers numérique. C'est un sujet grave et urgent (Editorial/La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Social

• Le groupe postal britannique Royal Mail a annoncé hier la suppression de 1.700 emplois dans le cadre d'un vaste programme de réduction des coûts qui prévoit la fermeture de deux centres à Londres. Depuis 2002, les effectifs ont fondu de 65.000 postes. "Avec la division par deux du nombre de lettres ou colis postés de Londres attendue entre 2006 et 2014, Royal Mail doit impérativement mener à bien son programme de modernisation" a indiqué l'opérateur (La Correspondance de la Presse)

• Finistère : La Poste : la CGT dénonce la souffrance au travail (letelegramme.com)

e-recommandé

• La lettre recommandée bientôt dématérialisée (01 Informatique)

Résultats financiers

• Adrexo dresse un bilan très positif de l'exploitation d'Adrexo Print et en présente les premiers résultats (Communiqué)