Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 9 août 2011

REGULATION

FTTH

• Le président de la région Auvergne propose des pistes de financement pour le déploiement du très haut débit en zone rurale. René Souchon s’est inquiété en fin de semaine dernière du financement du déploiement du très haut débit en zone rurale et a proposé aux députés différentes pistes, dont un prélèvement sur les abonnements internet (Correspondance de la Presse)

TELEPHONIE MOBILE

Revenus

• Les revenus des services de données mobiles vont croitre de 22,5% cette année, pour s’établir à 314,7 milliards de dollars dans le monde, selon Gartner. La folie des  smartphones et des tablettes va continuer à faire croitre ce chiffre d’affaires : en 2015, prédit l’institut, il s’élèvera à 552 milliards de dollars (Les Echos, lemonde.fr)

Usages

• De plus en plus accros au portable ! Smartphones et portables font évoluer les bonnes manières. L’intrusion des nouvelles technologies dans notre vie quotidienne, cela signifie des arrangements avec la politesse. Du coup, notre seuil de tolérance évolue. Principaux résultats d’une étude commandée par Intel et réalisée dans 16 pays (Le Parisien)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Orange Suisse intéresse des fonds. Mise en vente fin juillet par France Télécom, sa filiale suisse attire des fonds d’investissement dont Apax, EQT ou Providence, selon l’AFP. Ces fonds pourraient débourser autour de 1,5 milliard d’euros pour mettre la main sur Orange Suisse et son 1,6 million d’abonnés (Le Figaro)

• La grève se poursuit chez Verizon (La Tribune)

INTERNET

Cloud

• Le service européen de Cloud Computing perturbé par la foudre. La foudre est tombée sur un transformateur électrique alimentant le centre de données de Dublin exploité pour le service Cloud AWS. La restauration complète du service prendra entre 24 et 48 heures (zdnet.fr)

Internet a 20 ans

• Le Web a fêté ses 20 ans le 6 août et pèse déjà lourd dans l’économie. La filiale internet représente près de 3% du PIB mondial. Le nombre de site aujourd’hui s’élève à quelque 463 millions dans le monde, contre 30 millions « seulement » il y a dix ans. Et le nombre d’internautes dépasse désormais les deux milliards à l’échelle mondiale, soit près de 30 % de la population de la planète. La filière Web pèse 1 672 milliards de dollars, soit près de 3% du PIB mondial. En France, le Web a permis la création de 700 000 emplois en 15 ans, soit le quart des emplois créés dans l’Hexagone. Un poids qui devrait s’accroître, au regard des évolutions attendues, comme le développement des objets connectés. (La Tribune)