Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 27 mai 2010

ARCEP/RÉGULATION

Enchères mobiles

• Allemagne : des enchères sans surenchère. Il y a dix ans, l’Etat allemand avait encaissé quelque 50 Md€ pour les fréquences 3G. Il n’a engrangé "que" 4,383 Md€ pour les dernières enchères (360 MHz au total). Parmi elles, les fréquences en or (la bande des 800 MHz) ont rapporté 3,58 Md€, répartis entre Deutsche Telekom, Vodafone et O2 (Telefonica). Un montant bien inférieur aux prévisions des analystes, qui prévoyaient un résultat global compris entre 5 et 6 Md€. La raison ? KPN, la maison mère d’E-Plus, avait prévenu que les besoins en fréquences supplémentaires de sa filiale n’étaient pas considérables. Sa clientèle étant essentiellement urbaine, l’opérateur n’avait donc pas besoin de fréquences lui permettant de couvrir l’ensemble du pays à moindre coût. Il s’est donc rapidement retiré du jeu et n’a rien obtenu dans la bande des 800 MHz (EuroTMT)

Commission européenne

• Bruxelles rêve toujours d’un marché unique des télécoms européens. Avec l’aide de l’ORECE, les Etats membres de l’UE doivent redoubler d’efforts pour arriver à un marché unique européen des communications électroniques.  "La croissance rapide du haut débit mobile et la baisse des prix de l'accès à l'internet sont de bonnes nouvelles pour les consommateurs dans cette période économique difficile. Toutefois, la modestie des progrès accomplis en direction d'un véritable marché unique est source de déception"», a déclaré Neelie Kroes (itesepresso.fr)

• Le programme numérique de la Commission européenne suscite une volée de critiques. Dans le document "Une stratégie numérique pour l'Europe" que vient de publier la Commission, l'interopérabilité est fortement revue à la baisse. De l'April au CNLL en passant par la Quadrature du Net, le passage à la trappe des standards ouverts est dénoncé (zdnet.fr)

• Bruxelles promet le très haut débit pour tous (L'Usine Nouvelle)

FTTH

• La FTT juge l’ARCEP responsable du retard du FTTH en France. Pour les opérateurs, cet échec de la fibre est pour le moment une énorme déception. "Nous n'avons pas connu l'explosion attendue de la fibre optique jusqu'à l'abonné" a ainsi estimé Yves Le Mouël (FFT). Il est vrai que l’ARCEP n’a encadré juridiquement la fibre optique que l’année dernière. Et le plan très haut débit du gouvernement n’a été dévoilé qu’en début d’année. Pour certains, la responsabilité de l’ARCEP est même évidente, tel Jacques Jaillet, le responsable de l'activité télécoms d'Acome, pour qui "la fibre optique a été ralentie en France par la réglementation" (pcinpact.com)

• Très haut débit en France : déploiement uniforme ou priorité aux zones très denses ? Lors du Forum des Décideurs – THD, trois élus (Patrice Martin-Lalande, Thierry Solere et Yves Censi) et trois représentants télécoms (Iliad-Free, Covage, Motorola) ont abordé la manière d'étendre le très haut débit (itespresso.fr)

Neutralité des réseaux

• L'ARCEP pose les jalons de la neutralité du net. L'autorité de régulation a lancé le 20 mai une consultation publique qui fait suite au colloque international qui s'est tenu à Paris le 13 avril dernier autour de la neutralité des réseaux. Le document, qui contient les premières orientations de l'ARCEP, est soumis à la réflexion des principaux acteurs du secteur jusqu'au 2 juillet (degroupnews.com)

• Vous êtes déjà en 2020 : "La quasi-neutralité du Net" , par Jean-Dominique Seval/Idate (zdnet.fr)

• Contribution de la Région Aquitaine au débat sur la neutralité du Net (bordeaux-info.com)

• La réponse de la Ligue Odebi au questionnaire relatif à la Neutralité du Net publié par la Secrétaire d'Etat française chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique (odebi.org)

• Les éditeurs des chaînes de la TNT s'apprêtent à signer une charte qu'ils comptent imposer d'ici septembre à tous les fabricants de téléviseurs connectés et autres appareils destinés à afficher des services interactifs à l'écran (adaptateurs TNT, lecteurs et enregistreurs DVD ou Blu-Ray, consoles de jeux vidéo..). Plutôt que d'accompagner la signature de tels accords qui excluent toute concurrence et freinent considérablement l'innovation sur les téléviseurs, les pouvoirs publics devraient au contraire obliger les chaînes de télévision à autoriser l'accès à leurs services interactifs à quiconque souhaite les distribuer, à l'image de ce qu'ils commencent enfin à envisager dans la musique en ligne. C'est aussi là que se joue, en quelque sorte, l'avenir de la neutralité des réseaux (numerama.com)

Aide d'Etat

• Aides d'Etat : la justice européenne blanchit France Télécom (Les Echos)

Etats-Unis/terminaison d'appel

• FCC Survey Confirms Consumers Experience Mobile Bill Shock and Confusion About Early Termination Fees (Communiqué FCC)

Afrique/régulation

• Burkina Faso : l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCE) devient Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) (lefaso.net)

• Depuis le 25 mai, le réseau de Telecel Faso est suspendu. La société ne s’est pas acquittée de la redevance pour la licence globale octroyée par l’Autorité de régulation des communications électroniques. Pour Sibiri Ouattara, Directeur de la régulation des marchés fixes et mobiles, le mois de mai est le délai de rigueur pour tous les trois réseaux. La même menace de suspension plane sur TELMOB et Zain s’ils ne s’exécutent pas (lefaso.net)

Marché de l'électricité

• Réforme de l'électricité : l'Autorité de la concurrence émet des doutes. Une réforme qui ne servirait à rien, ou à pas grand-chose. C'est le risque que pointe l'Autorité de la concurrence dans un avis relatif au projet de loi sur la nouvelle organisation du marché de l'électricité (Nome). Cette loi vise à favoriser la concurrence par un dispositif qui permettra pendant quinze ans à tous les fournisseurs d'électricité en France de s'approvisionner auprès d'EDF en énergie nucléaire à un tarif régulé. Pour l'Autorité, qui juge néanmoins utile ce mécanisme transitoire, cela revient à mettre les fournisseurs alternatifs sous perfusion sans pallier le profond déficit de concurrence dans la production (Les Echos)

Nomination

• Michel Combot rejoint l’ARCEP en qualité de directeur général adjoint, chargé de la direction des services fixe et mobile et des relations avec les consommateurs (Correspondance de la presse, communiqué ARCEP)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• L’opérateur russe Yota, disposant d’un des réseaux Wimax les plus importants du monde, a décidé d’abandonner cette technologie au profit du LTE (La Tribune)

Etats-Unis

• Des parlementaires américains ont dévoilé un projet de loi destiné à pouvoir identifier les détenteurs de téléphones portables pré-payés, affirmant que l'anonymat rend ces appareils attirant pour les terroristes, les barons de la drogue ou les gangs (AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile

• Les signataires de la charte d'accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile ont dressé hier le bilan des actions 2009 et les perspectives 2010 (Communiqué, AFP)

Consommateurs

• La dîme du téléphone. Depuis 2005, l'ARCEP a imposé aux opérateurs, à cinq reprises, une baisse des tarifs de gros des terminaisons d'appel, sans que jamais ceux-ci ne daignent les répercuter sur le prix des communications de leurs clients. Le 1er juin, l'Autorité les obligera encore à baisser leurs tarifs de gros pour qu'ils soient plus en phase avec la réalité des coûts (environ 1 ct). Mais elle n'a aucun pouvoir sur les prix de détail et les opérateurs gardent les mains libres pour accroître leur enrichissement sans cause (éditorial/Que choisir)

• Internet/pishing : attention aux nouvelles arnaques (Que choisir)

• Clauses abusives : NC Numericable épinglée par le Tribunal de grande instance de Paris (Que choisir)

Droit de la concurrence

• La Cour de Cassation précise le dommage à l’économie. Une analyse, par Maurice Nussenbaum, professeur à Dauphine, la décision de la cour de Cassation dans l’affaire des échanges d’informations entre les trois opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Télécom, SFR, Orange) (Les Echos)

Nominations

• Mise en place d'une nouvelle gouvernance à TDF (Correspondance de la presse)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telefonica menace Portugal Telecom d’une OPA hostile si ce dernier ne cède pas à sa dernière offre de 5,7 milliards d'euros sur l'opérateur mobile brésilien, Vivo (La Tribune, Les Echos, Financial Times, Wall Str. jal, AFP)

• Vodafone Quatar sues regualtor (Financial Times)

Equipementiers

• Nortel liquide son portefeuille de brevets (La Tribune)

• La révolution culturelle de Huawei. Après avoir chamboulé le marché des télécoms, le chinois veut rompre avec son image de groupe low-cost. Une ouverture que la direction juge indispensable pour accroître sa présence à l'étranger (La Tribune)

Green IT

• Les téléphones plus "verts" que les ordinateurs ou les consoles vidéo. Les fabricants de téléphones mobiles Nokia et Sony-Ericsson caracolent toujours en tête du classement trimestriel Greenpeace devant les groupes informatiques et les fabricants de jeux vidéo (La Tribune)

People

• T-Mobile USA chief to exit (Wall Str. jal)

• Le patron de BT a empoché un bonus annuel plus que triplé (AFP)

INTERNET

Irlande/lutte contre le P2P

• La lutte contre le téléchargement illégal entre en action en Irlande. Eircom va envoyer des lettres d’avertissement à ses abonnés adeptes du téléchargement illégal. Au-delà de trois avertissements, leur accès à Internet sera coupé pour un an (01net, La Tribune, AFP)

Usages

• Les deux tiers des Français connectés. Selon Médiamétrie, 35,9 millions de français se sont connectées à internet au cours du mois d’avril 2010, soit 67,1% de la population française. En un an, le nombre d'internautes a progressé de 8%. Google reste le groupe de sites le plus consulté avec près de 33,2 millions de visiteurs uniques, devant Facebook qui confirme sa percée (23 millions), MSN (21,8 millions), Orange (19,7 millions) et Free (19,7 millions) (Les Echos)

Protection des données personnelles

• Les CNIL européennes s'en prennent à Google, Yahoo et Microsoft ; elles ont écrit à Viviane Reding et à la Federal Trade Commission au sujet des la protection des données personnelles (La Tribune, euractiv.com)

Position dominante

Le département de la justice américain aurait ouvert une enquête antitrust sur les pratiques commerciales d’iTunes, notamment les pressions qu'il exerce sur les labels de son catalogue (Le Figaro, electronlibre.info, AFP, Wall Str. jal, Financial Times, latribune.fr)

Apple

• Apple devient la première capitalisation high-tech du monde. Alors qu'Apple doit lancer l'iPad vendredi en France, le titre flambe à Wall Street. Depuis le retour de Steve Jobs à la tête du groupe à la pomme en 1997, son cours de Bourse s'est envolé de près de 7.500%. Sa capitalisation est désormais plus importante que celle de Microsoft (latribune.fr, Les Echos, Reuters, AFP)

• Après le buzz, l’iPad se confronte enfin au consommateur français. La tablette d’Apple est commercialisée à partir de demain en France et dans huit autres pays.  Sera-t-elle un succès grand public ou un produit de niche ? N’est elle pas hors de prix pour en faire un produit grand public (de 499€ à 599€) ?(Les Echos, AFP)