Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 12 avril 2010

ARCEP/REGULATION

Enchères fréquences

• Les enchères pour la 4G en Allemagne font débat. Les enchères pour le spectre mobile en Allemagne commencent aujourd'hui et se feront en plusieurs tours. Selon les estimations, Berlin pourrait récupérer entre 5 et 8 milliards d'€ de la vente des fréquences. Les quatre opérateurs mobiles allemands se sont portés candidats, mais O2 et E-Plus ont estimé qu'il n'y avait de la place que pour trois acteurs, compte tenu des règles mises en œuvre pour l'acquisition de spectre 800 MHz. Bruxelles s'est immiscé dans le débat s'inquiétant d'éventuelles distorsions de concurrence. Le gouvernement allemand a promis d'observer à la loupe les conditions de la concurrence "trois mois après les enchères" et, s'il y a distorsion, d'y "remédier" (La Tribune)

• Quel est le prix du MHz ? Dans le document soumis à consultation publique dans le cadre de la fixation des tarifs de la TA mobile, l'OFCOM s'est livré à un exercice intéressant : déterminer le tarif du MHz 3G dans les bandes 1,8 et 2,1 GHz. le but est de savoir quelle est la partie du montant des enchères à prendre en compte dans les coûts des opérateurs. Mais le régulateur britannique fixe aussi, implicitement, un tarif de référence : 500 millions de £ pour deux fois 10 MHz dans la bande 2,1 (La Lettre Euro TMT)

• Mobile : la foire aux enchères. Dix ans après les désastreuses (pour les opérateurs) mais très profitables (pour les Etats) mises aux enchères des fréquences 3G en Europe (à l'époque les opérateurs y avaient englouti quelques 120 milliards d'€), le vieux continent s'apprête à connaître une nouvelle vague d'attributions de fréquences, réservées cette fois à la 4G (LTE). Mais le résultat devrait être bien moins favorable pour les caisses publiques : ayant retenu la leçon, les grands opérateurs ne sont pas prêts à engloutir des fortunes pour une technologie qui ne devrait pas être massivement déployée avant 2013. C'est la conclusion de la plupart des études réalisées à l'occasion de la mise aux enchères en Allemagne à partir du 12 avril (La Lettre Euro TMT)

Déploiement de la fibre

• HLM : SFR manque de fibre sociale. Locataires parisiens déconnectés d’office de France Télécom, haut débit payant imposé à des habitants sans ordinateur… Madame F. est octogénaire : «Je ne suis pas beaucoup allée à l’école,[mais] je sais encore lire ce que je signe !» Or, en l’occurence, elle s’est retrouvée avec sa ligne France Télécom coupée, abonnée d’office à la fibre optique de SFR, sans avoir paraphé le moindre contrat. Une affaire banale de vente forcée ? Sauf que dans cette affaire-là, ce sont les locataires, a priori modestes, des HLM de la ville de Paris, qui en sont victimes, et ils sont plutôt nombreux.. chez SFR, on reconnait quelques bogues mais on fait valoir que cette opération de pose à grande échelle était une première (Libération)

Triple play social

• Les opérateurs sont à la traîne. Le triple play social à petit prix à 20€ maxi parait s'être enlisé à Matignon. Dans le camp des opérateurs, on ne se presse pas non plus. Seul Numéricâble a pris François Fillon au mot et a imaginé une offre à 9,99 € par mois (Libération)

TA mobile

• Le régulateur norvégien a annoncé que le tarif de la terminaison mobile tomberait à 2,1 cts € à partir de janvier 2011, soit une baisse de 66% (La Lettre Euro TMT)  

Neutralité des réseaux

France

• Faut-il garder un accès égal à tout internet ? Le débat s'ouvre un France (AFP)

• Jean-Ludovic Silicani : "Le principe de neutralité, mythe fondateur de l'Internet" (AFP)

• Google accused of YouTube "free ride". European telecoms groups Telefónica, France Telecom and Deutsche Telekom say Google should start paying them for carrying bandwidth-hungry content such as YouTube video over their networks. It underlines how Google's relationship with leading telecoms groups is becoming increasingly fractious, partly because of YouTube video is fuelling an explosion of data traffic on their networks  (Financial Times)

• Le gouvernement français lance une consultation publique. Opérateurs télécoms, fournisseurs de contenus et grands acteurs du web se renvoient la balle pour savoir qui financera les investissements nécessaires au bon maintien de la neutralité (Correspondance de la presse, Libération,zdnet.fr, numerama.com, AFP, Communiqué de presse)

• Free briderait les protocoles SSH, VoIP ou P2P en zone non dégroupée (numerama.com)      

USA

• La tentation de réguler le trafic sur internet. Le cour d'appel de Columbia a donné raison à Comcast en estimant que la FCC n'avait pas compétences pour réguler la gestion des accès aux réseaux, même au nom de la "net neutrality" (Edition Multimédia)

• Net neutrality comments extansion granted (telegeography.com)

• Comcast faces further regulation in bid to take over NBC (Financial Times)

• Google : mythe et réalités (Club parlementaire du numérique)    

Fibre

• Le troll de la semaine : Martin Bouygues et la fibre. Martin Bouygues a rendu visite à Jean-Ludovic Silicani afin de lui faire part de son sentiment à propos de la régulation du déploiement de la fibre et de lui demander de revoir sa copie. Il aurait reçu un non catégorique pour toute réponse (degroupnews.com)

TELEPHONIE MOBILE

Smartphones

• Le succès des smartphones pèse sur la qualité des réseaux cellulaires 3G (01 Informatique)

• La guerre des smartphones s'annonce. Le point sur un secteur en pleine expansion (Challenges)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• Les investisseurs ne trouvent pas crédible la stratégie mobile de Free, estimant que les moyens ne sont pas à la hauteur des ambitions affichées publiquement (La Lettre Euro TMT)

Publiphonie

• Orange tente de redonner un coup de jeune à ses cabines téléphoniques (Le Monde)

Social

• La vague de suicides chez France Télécom devient une affaire judiciaire. Suite à la plainte du syndicat SUD et à un rapport de l'inspection du travail, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris pour "harcèlement moral" relative à la vague de suicide chez France Télécom et imputée à une politique de restructuration et des méthodes de management jugées « pathogènes ». Cette décision est historique car pour la première fois en France une politique de gestion des ressources humaines d’une entreprise est susceptible de constituer une infraction pénale en elle-même et d’entrainer un procès en correctionnelle des dirigeants. (Les Echos, AFP)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L’INTERNATIONAL

Opérateurs

• France Télécom et TDC ont signé les accords définitifs relatifs à la fusion entre Orange Suisse et Sunrise (Les Echos)

• Égypte : la justice rejette l'OPA de France Télécom sur Mobinil (AFP, Les Echos)

Italie

• Faux départ pour le Wimax italien (La Lettre Euro TMT)

Équipementiers

• Les équipementiers freinés par la pénurie de composants. En France, Cisco a eu du mal à suivre le rythme des commandes chez France Télécom, tandis que chez SFR, les tensions sont apparues avec Ericsson et Alcatel-Lucent. Nokia-Siemens, Huawei et ZTE ne rencontreraient pas les mêmes difficultés d’approvisionnement. Les pénuries de ce genre se résorbent en général en trois mois (Les Echos)

• Nokia termine l’année en beauté l’année 2009 en France. Selon Strategy Analytics, Nokia a vendu 2,2 millions de terminaux au quatrième trimestre en France, soit une remontée de la part de marché à 27.5%, tout près du leader Samsung (28%) (Les Echos)

• Nokia achète un spécialiste de la localisation sur Internet. Nokia a fait l’acquisition de MetaCarta, société de 30 salariés, qui combine la recherche géographique et l’insertion de tags géographiques dans les pages Web, afin de lier les contenus à des lieux (Les Echos)

Data

• Le trafic data mobile devrait progresser en moyenne de 117% par an selon Coda Research Consultancy (La Lettre Euro TMT)

• Softbank, le troisième opérateur japonais a annoncé une hausse de 54% de ses investissements pour faire face à la croissance du trafic data (La Lettre Euro TMT)

TECHNOLOGIES

Multimédia

• L'Allier expérimente le flashcode (Le Parisien)

L’INTERNET

Juridique

• Les plaignants pourront saisir la CNIL par internet à partir du mois de mai (AFP)

• Blocage des sites internet : la nécessaire intervention de l'autorité judiciaire (Edition Multimédia)

Concurrence

• La publicité, nouveau chant de bataille entre Apple et Google (AFP)

CONTENUS

Sports

• Roland Garros sur TV, mobile et Web (L'Humanité)