Revue de presse

Les titres de la presse du Mardi 3 Août 2010

 

ARCEP/RÉGULATION

Consommateurs

Bilan de la loi Chatel

• Téléphonie mobile : l'Arcep souhaite davantage de concurrence. Deux ans après la mise en place de la loi Chatel, l'Arcep fait des propositions pour améliorer "le jeu concurrentiel" sur le marché de la téléphonie mobile (lemondeinformatique.fr)

• L'Arcep estime que la loi Chatel n'est pas bien appliquée  et émet des pistes qui pourraient améliorer la situation. Mais prévient que si ces mesures n'étaient pas appliquée de manière volontaire par les opérateurs, le code de la consommation pourrait être complété en ce sens (zdnet.fr, journaldunet.com)

• Les couacs de la loi Chatel sur les tarifs et les services. Dans son rapport remis au Parlement, le régulateur prône d'informer davantage sur les frais de résiliation et de surveiller les conditions des offres fixe-mobile (latribune.fr)

• Les pratiques des opérateurs en question. Téléphonie mobile, fixe, Internet, télévision : l'Arcep note que les offres groupées peuvent à terme présenter des risques pour la concurrence dans le secteur des télécommunications (lemonde.fr)

Baisse de la TA mobile

• Plus de baisse des tarifs des mobiles pour une hausse des opérateurs concurrents. Saisi par l’ARCEP, l’Autorité de la concurrence a rendu le 29 juillet dernier un avis dans lequel elle se prononce en faveur d'une poursuite de la baisse des tarifs de terminaison d'appel vocal sur les réseaux mobiles pour les opérateurs télécoms français (leparticulier.fr)

Quadruple-play

• Le quadruple play sera-t-il le nouveau standard ? Le forfait triple play s'est imposé comme le standard des offres d’accès à Internet, mais voici venir le quadruple play. Après Bouygues Telecom et ideo, SFR et son Pack Absolu, ce sera au tour d’Orange avec une offre qui serait baptisée Totem. Cette nouvelle vague d’offres est-elle passagère ou s’imposera-t-elle sur la durée ? (degroupnews.com)

Desimlockage des terminaux

• Téléphonie mobile et protection des consommateurs. La loi Marsin veut palier le manque de transparence dans les pratiques entre les fabricants et les exploitants de réseaux de télécommunication et clarifier la législation en vigueur. Décryptage (journaldunet.com)

Collectivités territoriales/Aménagement du territoire

Très haut débit

• Pour Gabrielle Gauthey, directrice des relations institutionnelles chez Alcatel-Lucent, "le très haut débit passera aussi par une incitation publique. L'initiative privée seule ne suffira pas et nécessitera le soutien financier des collectivités qui poseront leurs conditions" (Cités Numériques)

• Hervé Morey, un sénateur en mission. Le sénateur a été chargé par le Premier ministre d'étudier les modalités de financement de l'équipement très Haut débit. En effet, si une partie des sommes nécessaires provient du Grand Emprunt, il convient de trouver d'autres sources de financement car les 750 millions d'euros s'avéreront notoirement insuffisants (Cités Numériques)

Haut débit

• "La fracture numérique de haut débit régresse lentement. L'arrivée du très haut débit ne doit pas masquer la réalité du terrain : la fracture numérique reste crainte. Les projets comme le Grand Emprunt favorisent les grands opérateurs, alors que les plus modestes tentent chaque jour de combler la fracture, avec peu de soutien et des moyens limités" : le point de vue du DG de SDNum (Cités Numériques)

• Mimo, le projet haut débit du département de la Manche (Cités Numériques)

Fibre/Nouvelle-Zélande

• Telecom New Zealand has outlined a structural separation and fibre proposal to Crown Fibre Holdings in its bid to deliver a national fibre-to-the-home network. The proposal is predicated on the structural separation of Telecom, through a demerger into two companies which would give rise to Chorus2 as a new and entirely standalone company. The company also proposed integrating the government's Ultra-Fast Broadband initiative with the Rural Broadband Initiative. Integrating the two initiatives would allow for the extension of the reach of fast broadband into rural areas well beyond the planned 75% coverage area (telecompaper.com)

Royaume-Uni

Enchères 4G

• BT may bid for UK spectrum in the UK governement auction, but it's not high on the lecommunication firm's to-do-list, Chief executive Ian Livingston said friday (Dow Jones)

Consommateurs

• Homephonechoices.co.uk has today been awarded Ofcom accreditation for its price comparison service (Communiqué Ofcom)

Neutralité du Net/Etats-Unis

• Key lawmaker urges approval of Comcast-NBCU merger without net-neutrality conditions. The chairman of the House communications subcommittee urged federal regulators on Monday to approve Comcast’s proposed merger with NBC Universal, on the condition that the combined company promise not to withhold online video from competitors or distribute some content exclusively to its own cable subscribers (voices.washingtonpost.com)

telephonie mobile

Paiement sans contact

• Les opérateurs mobiles américains convoitent le marché du paiement. Depuis quelques mois, AT&T, Verizon Wireless et T-Mobile USA travaillent sur un projet de consortium visant à concurrencer Visa et MasterCard dans le paiement par carte aux Etats-Unis. En France également, les opérateurs de téléphonie et la banques ont réfléchi ces derniers mois à la création d'un  consortium dans le paiement sans contact. En Afrique, la banque en ligne se développe sur un continent peu bancarisé mais équipé en téléphones mobiles (La Tribune, Wall Str. jal)

Smartphones

Système d'exploitation

• Android s'octroie plus du tiers du marché américain des smartphones. Les ventes américaines de smartphones fonctionnant sous le système d'exploitation de Google ont dépassé celles de Blackberry et d'iPhone au deuxième trimestre, avec 34% de part de marché (soit près de 5 millions de ventes) contre respectivement 32,1% et 21,7% (La Tribune)

Sécurité/interdiction du BlackBerry dans certains pays

• Les Etats du Golfe partent en guerre contre le BlackBerry. Les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite veulent interdire le smartphone canadien sous prétexte que les e-mails sont cryptés et transitent par des serveurs à l'étranger, ce qui rend difficilement contrôlables leurs utilisateurs. Le Koweït et le Bahreïn ont aussi exprimé des inquiétudes. Le ministre de l’intérieur indien a  également adressé un avertissement à la firme canadienne : elle doit autoriser les services de sécurité indiens à accéder aux données cryptées qui transitent via ses serveurs à l’étranger, faute de quoi elle ne pourra plus opérer au pays (Les Echos)

• La pression s'accentue sur le BlackBerry. Les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont décidé d’interdire le "roaming" dans la suspension de fonctionnalités qui doit survenir en octobre pour le premier et en août pour le second pays arabe (lesaffaires.com, AFP, Financial Times)

• BlackBerry bridés : RIM tente de ménager la chèvre et le chou. La direction de RIM a reconnu qu’elle avait entamé des discussions avec les autorités arabes en question, afin de régler le différend au plus vite. Elle a précisé par voie de communiqué qu’elle entendait non seulement permettre à ses clients d’échanger des communications "hautement sécurisées", mais aussi répondre aux "besoins des gouvernements" (zdnet.fr, Wall Str. jal)

• RIM has for the first time agreed to allow Indian security agencies to monitor its BlackBerry  services, in an attempt to avert an outright government ban. The company has offered to share with security agencies its technical codes for corporate email services, open up access to all consumer emails within 15 days and also develop tools in 6 to 8 months to allow monitoring of chats, telecom department documents (dated August 2) available with ET show (economictimes.indiatimes.com)

• Secrets sur le Blackberry : possibles concessions en Inde. La presse indienne indique que le canadien RIM aurait accepté de partager des données cryptées circulant sur ses serveurs (latribune.fr)

• Le Blackberry trop incontrôlable pour les pays du Golf (rue89.com)

• Les Etats-Unis se sont dits "déçus" de l'annonce par les Emirats arabes unis de suspendre à partir du 11 octobre certains services du BlackBerry non conformes aux législations en vigueur dans le pays et qui posent des problèmes de sécurité (AFP)

Usages

• L’usage de l’internet mobile explose en Afrique (fr.readwriteweb.com)

télécoms - stratégies des acteurs en france

People

• Christine Albanel cumule les fonctions à France Télécom. En plus de son poste de directrice de la communication de France Télécom, l'ex-ministre de la Culture occupera à partir du 1er octobre celui de présidente du conseil d'administration de sa filiale cinéma, Studio 37. Christine Albanel est par ailleurs présidente de la Cité des Télécoms (zdnet.fr, degroupnews.com)

• Christine Albanel productrice de cinéma : prise illégitime d'intérêt (numerama.com)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• France Télécom est en discussions avancées pour prendre 40 % de Meditel, le deuxième opérateur mobile marocain, ce qui lui coûterait 650 millions d'euros. Une annonce pourrait être faite dès la mi-août (Les Echos)

• Orange Spain has signed a partnership agreement with Spanish pay-TV operator Sogecable to launch triple-play offering. Under the terms of the deal, Orange will incorporate Sogecable's Canal+ channel in its Orange TV platform starting end-August (telecompaper.com)

• Le japonais NTT Docomo, a annoncé l'acquisition de la société américaine de logiciels de vidéo en ligne PacketVideo, afin de renforcer dans les services multimédia (La Tribune)

• Fixed lines weigh heavily on India's BSNL (Financial Times)

 

Afrique

Economie

• Les entreprises de téléphonie mobile seraient-elles un filon porteur pour les économies africaines ? Elles ne remplacent pas encore les mines et le pétrole mais elles injectent suffisamment d’argent dans leurs économies. Selon une étude publiée par la Banque africaine de développement (BAD), les taxes payées par ces entreprises représentent jusqu’à 40% de leurs recettes (gaboneco.com)

Licence 3G

• Burkina Faso : l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCE) lance un appel d’offres en vue de l’attribution d’une licence individuelle globale pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communications électroniques ouvert au public sur le territoire national incluant la 3G (lafaso.net)

Opérateurs

• "L'ambition de Bharti est bonne pour l'Afrique" : le PDG du groupe indien présente sa méthode et ses objectifs pour le continent (jeune Afrique)

• Fritures sénégalaises. Dans le conflit opposant l'Etat sénégalais et l'opérateur Sonatel sur l'application d'un prix plancher de 21 cts la minute pour les appels internationaux entrants, des dissensions seraient apparues en haut lieu (Jeune Afrique)

Equipementiers

• Nokia Siemens Networks is in talks with private equity groups such as Blackstone and TPG anout an investment of USD 1 billion for a minority stake in the mobile infrastructure company (telecompaper.com)

 

Internet

Hadopi

• Moyens de sécurisation d'Hadopi : maladresse, inquiétude et interrogations. Journalisation avec chiffrement, analyse dynamique et statique, gestion du cycle de vie (du téléchargement ?), ... Les spécifications du moyen de sécurisation sont nombreuses et parfois difficiles à concilier. Alors, usine à gaz, cheval de Troie des ayants droit ou réel outil de sécurisation ? (zdnet.fr)

Usages

• Selon une étude Nielsen, les Américains passent de plus en plus de temps sur Facebook et sur les jeux sociaux (Les Echos)

• The Web's new gold mine : your secrets (Wall Str. jal)

secteur postal

Séparation tructurelle/Pays-bas

• TNT is to internally separate its post and express delivery divisions from January 2011 and a capital market transaction separating their equity will follow 'after further exploration' (dutchnews.nl, Wall Str. jal)

• L'opérateur postal postal historique aux Pays Bas, TNT, a publié hier des résultats jugés très décevants en raison d'une provision de 168 millions d'€ qui doit couvrir les coûts liés à un plan social touchant l'activité postale aux Pays Bas. Environ 11.000 emplois (sur 38.000 salariés dans la branche courrier) vont être supprimés "dans les années à venir". Ce plan social est aussi une façon de rendre la mariée plus belle aux yeux des investisseurs puisque TNT veut séparer son activité postale (dont le chiffre d'affaire a baissé de 2,6% au 2° trimestre, et les volumes de courrier traités se sont atrophiés de 8,4%) de son pôle express (Les Echos)