Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 2 septembre 2009

ARCEP/REGULATION

Quatrième licence 3G

• SFR va lui aussi contester le prix de la quatrième licence mobile française devant la Commission européenne car il l'estime "bradée", tandis que Bouygues Télécom réfléchit aussi à un recours. "Nous ne comprenons pas pourquoi ces fréquences sont vendues à un quatrième entrant moins cher que ce que nous les avons achetées il y a plusieurs années et sans qu'on nous ait demandé si nous étions prêts à les acheter plus cher", a déploré Jean Bernard Lévy. (La Tribune, Le Monde, AFP)

• "Il ne serait pas raisonnable de se lancer seul dans l'acquisition de la 4e licence", a déclaré Vincent Bolloré. "Si des gens veulent qu'on vienne avec eux, on étudiera la question, mais ce n'est pas le cas pour l'instant", a-t-il ajouté. (AFP, Les Echos)

Wimax

• Marc Taïb (Bolloré Télécom) : "Nous continuons l’aventure 4G". Selon le directeur général de l’opérateur "nos licences ne sont pas des fréquences Wimax, ce sont des licences d’exploitation de fréquences dans la bande 3,5 GHz, ce sont des licences 4G" (01Net)

Consommateurs

• L'UFC-Que Choisir dénonce les tarifs de l'Internet mobile à l'étranger. Le président de l'UFC-Que Choisir a écrit à Viviane Reding, la commissaire européenne en charge de la Société de l'information, pour se plaindre des tarifs pratiqués par les opérateurs français dans l'Internet mobile à l'étranger. L'association de défense des consommateurs estime que "le mégabit coûte cher, jusqu'à 9 euros pour Orange et 7 euros pour SFR. Or, ce mégabit, grâce à l'encadrement européen des prix de gros, leur coûte au maximum 1 euro", note l'UFC, qui qualifie les prix français de "peu lisibles". "Ces prix sont d'autant plus choquants que certains opérateurs étrangers pratiquent des prix bien plus faibles, comme T-mobile en Angleterre, qui facture 1,79 euro le mégabit ou 3, en Italie, qui pratique un tarif de 2,10 euros par Mo. " (Les Echos, AFP, businessmobile.fr, Communiqué de Presse UFC)

Etats-Unis/FCC

• Internet providers seek low broadband bar. The biggest U.S. Internet service providers urged regulators to adopt a conservative definition of "broadband," arguing for minimum speeds that were substantially below many other nations. The submissions were filed with the Federal Communications Commission which had sought comments by August 31 on how the agency should define broadband for a report to be submitted to Congress early next year (Reuters)

Terminaison d’appel mobile / Danemark

• EC urges Telestyrelsen to reduce Hi3G mobile termination rates (Telegeography.com)

TELEPHONIE MOBILE

Terminaux

• Microsoft riposte à Google et Apple en lançant des Windows phones. Le géant informatique américain Microsoft va lancer à partir du 6 octobre une gamme de mobiles "Windows phones" en partenariat avec une vingtaine d'opérateurs et d'équipementiers. Ce lancement, en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Asie-Pacifique, sera réalisé en lien avec seize opérateurs dont Vodafone, T-Mobile, Orange, et sept équipementiers, HTC, Acer, LG, Samsung, Sony-Ericsson, HP et Toshiba. (AFP, Les Echos, lepoint.fr)

Fréquences et santé

• Les riverains deviennent exigeants. Les antennes de téléphonie mobile ne laissent plus grand monde indifférent (Le Parisien, Le Canard enchaîné)

• Les victimes de l’antenne n’étaient pas au-courant, les antennes n’avaient jamais fonctionné et donc jamais émis la moindre onde (Le Canard enchaîné)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateur

• Les opérateurs français résistent bien à la crise. Si certains secteurs industriels comme la métallurgie ou l'automobile sont particulièrement touchés par la crise, d'autres comme celui des télécoms parviennent encore à résister. Tout au moins en France si l'on en croit les indicateurs de l’ARCEP et les résultats publiés récemment par France Télécom, Iliad-Free et Bouygues. (La lettre Euro TMT)

• Des gagnants et des perdants. Deux gagnants et deux perdants ... telle pourrait être la leçon des résultats commerciaux enregistrés par les quatre principaux opérateurs français lors du 1er semestre 2009. Côté gagnants, SFR et Bouygues Télécom, qui semblent avoir réussi à prendre pied sur le marché du haut débit. France Télécom et, surtout, Iliad sont, eux, clairement à la peine. La maison-mère de Free a ainsi vu le recrutement d’abonnés tomber à 58.000, Alice continuant pour sa part à perdre des clients. (La Lettre Euro TMT)

Concurrence

• Nérim et France Télécom font la paix. Grâce à une transaction à l’amiable, le petit FAI Nérim a retiré sa plainte devant le tribunal de commerce de Paris, où il réclamait 57 millions d’euros de dommages suite au comportement anticoncurrentiel de l’opérateur historique. France Télécom avait déjà conclu des accords similaires avec Neuf Cegetel, Club Internet, Mangoosta et Magic Online (La Tribune)

Résultats Financiers

• "SFR tient sa revanche sur Internet". Stupeur et confusion sur le marché de l'accès internet haut débit français ! Les chiffres de recrutement du 2ème trimestre, tous sur la table depuis que Vivendi a clos le ballet des publications de résultats le 1er septembre, montrent une redistribution des cartes et bousculent les idées reçues. Ainsi, pour la première fois de son histoire, SFR est devenu le premier recruteur français dans l’ADSL. Plus étonnant encore a été le trou d’air d’Iliad. (Challenges)

• Vivendi porté par les performances de SFR. Solide sur le mobile, conquérant sur l’accès haut débit, l’opérateur télécom permet à sa maison mère, Vivendi, d’afficher des résultats semestriels supérieurs aux attentes. (La Tribune, Les Echos, AFP, Chalenge, Reuters, Le Parisien, Financial Times, Mail Sectoriel, Communiqué de Presse Vivendi)

Equipementiers

• Alcatel-Lucent a annoncé mercredi le lancement d'une émission d'obligations convertibles de type Océanes d'un montant initial de 750 millions d'euros à échéance 1er janvier 2015, dans un communiqué (AFP, L’Usine Nouvelle).

Nomination

• Motorola annonce la nomination de Jacques Rames au poste de président pour la France (Les Echos)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Maroc

• Telefonica et Portugal Telecom ont cédé à deux entreprises marocaines quelque 65% du capital de Meditel, premier opérateur privé de téléphonie mobile au Maroc, pour 800 millions d'euros (AFP, The Wall Street Journal, Le Figaro économie)

Equipementiers

• L'Indien Rajeev Suri, a été nommé directeur général de Nokia Siemens Networks en remplacement de l'Australo-britannique Simon Beresford-Wylie, a annoncé mardi l'équipementier de télécommunications germano-finlandais (AFP, The Wall Street Journal)

• Dell entre dans l’arène des smartphones. Le constructeur américain vient de s’associer avec China Mobile (L’Usine Nouvelle)

• Cisco annonce les résultats de son quatrième trimestre et de son année fiscale 2009 (Information Presse Cisco)

L'INTERNET

VoIP

• Valorisé 2,75 milliards de dollars, Skype quitte le giron d' eBay. Les anciennes gloires de la nouvelle économie n'ont décidément plus le vent en poupe. Après Time Warner, qui a annoncé son intention de se séparer de son portail Internet AOL, c'est au tour du site d'enchères eBay de vendre le célèbre et populaire service de téléphonie sur Internet Skype. Racheté en 2005 pour 3,1 milliards de dollars, Skype, qui est valorisé aujourd'hui 2,75 milliards de dollars, sera cédé à hauteur de 65 % à quatre fonds, qui vont débourser 1,9 milliard de dollars en cash. (AFP, Les Echos, Le Figaro Economie, The Wall Street Journal, La Tribune, Financial Times)

Espagne/Haut Débit

• Telefonica compte fournir des services très haut débit en pariant sur la technologie VDSL2 (itespresso.fr)

Moteur de recherche

• Le cap des 100 milliards de requêtes sur Internet franchi (Les Echos)

CONTENUS

Téléchargement

• Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a décidé de créer une mission pour améliorer l'offre légale de musique ou de films sur internet, qui sera présidée par Patrick Zelnik, pdg du label indépendant Naïve, a-t-on appris mardi auprès du ministère (AFP)

LE SECTEUR POSTAL

Internet

• Avec Venduoo, La Poste s’attaque aux PagesJaunes (neteco.com)

Allemagne

• Le patron du groupe allemand Deutsche Post, Frank Appel, reconnaît avoir sous-estimé la concurrence d'internet pour le courrier et se défend d'avoir réduit la cadence de distribution de lettres pendant l'été (AFP)