Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 19 octobre 2009

ARCEP/REGULATION

4ème licence 3G

• Free a bouclé son dossier de candidature pour la quatrième licence mobile et  n'aura peut-être pas de concurrent. L'opérateur égyptien Orascom vient d'annoncer qu'il ne sera pas candidat, Bolloré aurait définitivement renoncé, et la probabilité que Numericable et Virgin Mobile forment un consortium pour devenir le 4e opérateur s'éloigne. Après l'abandon d'Orascom, la décision de Virgin Mobile sera décisive, car Numericable a toujours dit qu'il ne ferait pas cavalier seul pour décrocher une licence (Les Echos)

• Les opérateurs installés ne feront pas de cadeau au nouvel entrant. Le futur détenteur de la quatrième licence pourra utiliser les infrastructures d'un autre opérateur et pourra, faute d'avoir trouvé un accord, saisir l'Arcep. "Dans cette hypothèse, l'Autorité s'attachera à mener la procédure dans des délais compatibles avec les impératifs commerciaux de l'opérateur nouvel entrant", précise l’Arcep, c'est-à-dire moins de 3 ou 4 mois. Mais le contrat ne concernera probablement que les appels et les SMS, qui passent sur le réseau 2G. Les opérateurs ne sont en effet pas obligés d'acheminer les e-mails, les photos, les vidéos et les connexions à Internet des clients du futur nouvel entrant sur leur réseau 3G (Les Echos)

• "Nous voulons construire un opérateur et nous pensons qu'il y a une place pour être le quatrième opérateur mobile, avec aujourd'hui 1,6 millions de clients" déclare le président de Virgin mobile, Geoffroy Roux de Bézieux, à la radio (La Tribune)

• Virgin Mobile souhaite "continuer à faire bouger le marché"». Mais Geoffroy Roux de Bézieux ne dit pas si cela passe par une candidature à la quatrième licence de téléphonie mobile (avec son partenaire Numericable). Le milliard d'euros d'investissement pour créer un réseau plus les 240 millions de coût de la licence refroidissent ses actionnaires, les britanniques Virgin et The Carphone Warehouse (jdnet.com, 01net.com)

• La quatrième licence aux abonnés absents (Mobiles Magazine)

Aménagement numérique

France

• Michel Rocard, co-président de la Commission sur le grand emprunt: "le haut débit est l'une des fortes grandes thématiques identifiées par la Commission. (…) Il s'agit d'un investissement nécessaire qui peut avoir un impact rapide en termes de croissance et de valeur ajoutée ; mais il n'y a pas non plus besoin de fibre optique sur l'ensemble du territoire" (Les Echos, Le Parisien)

• La Moselle, modèle numérique.  70 millions d’euros ont été investis depuis 2006 dans l’Internet haut débit. Le plan numérique lancé en 2006 a franchi une nouvelle étape il y a dix jours avec la connexion de 46 villes du syndicat des communes du pays de Bitche. A terme, 14000 foyers seront reliés à la fibre optique. Lors de l’inauguration de ce réseau, Jean-Ludovic Silicani, pour son premier déplacement depuis sa nomination à la tête de l’Arcep, a souligné que "la Moselle est plus avancée sur le très haut débit fixe que Paris" (La Tribune)

• L'inauguration du Très Haut Débit sur le réseau câblé du Havre  aura lieu vendredi prochain, en présence du maire de la Ville et président de la Codah, Antoine Rufenacht, et du directeur général de Numericable-Completel, Pierre Danon (paris-normandie.fr)

Italie

•  Le gouvernement italien a préparé un plan visant à assurer un accès à haut débit de 2Mbps sur l'ensemble du territoire  à partir de 2010, qui nécessiterait un investissement de 800 millions d'€. "Le plan est prêt, c'est un problème d'investissements, mais il ne manque plus que le coup d'envoi final" a indiqué Renato Brunetta, ministre en charge de l'administration publique, qui espère obtenir l'approbation des autorités en novembre. Le régulateur italien a proposé en juillet la création d'une société commune d'investissements privée/publique en charge du déploiement d'un réseau haut débit (Reuters, itespress.it, corriere.it)

Royaume-Uni

• Royaume-Uni : les Conservateurs s'opposent à une partie du plan "Digital Britain". Le parti de l'opposition a indiqué qu'il annulerait "aussi tôt que possible après les élections" la taxe de 50pc par mois sur les factures téléphoniques qui vise à lever 175 millions de £ par an pour le financement d'un réseau très haut débit (Financial Times, Reuters)

États-Unis

• Pour s’imposer, le haut débit a besoin de dégroupage et de concurrence. Le Berkman Center for Internet Society publie une analyse sur la manière dont le haut et le très haut du haut débit seront déployés et utilisés dans un grand nombre de pays. Cette analyse a pour objet d'éclairer et d'assister la FCC dans le déploiement d'un plan national pour le haut débit. En comparant les performances des pays de l'OCDE en termes d'infrastructures large bande,  les chercheurs d'Harvard ont identifié le dégroupage comme l'une des politiques les plus efficaces (La Lettre de l'Atelier, Blog d’Alain Baritault)

Royaume-Uni

Dividende numérique

• Plans to speed the availability of internet access on mobile phones were unveiled on Friday by ministers. However, proposals for a large auction of radio spectrum next year to support wireless broadband could be delayed because of a possible merger between Orange and T-Mobile, the UK’s third- and fourth-largest mobile operators. The government is hoping the auction can take place in the second half of next year, which would extend the availability of web browsing on mobiles from urban to rural areas. But a review of the likely merger between Orange and T-Mobile could push the auction into 2011 or later (Financial Times, unstrung.com)

Terminaison d'appel fixe

• La Commission européenne a mis en garde jeudi dernier l’Ofcom, accusée de réguler de manière plus sévère les frais de terminaison pratiqués par les gros opérateurs que ceux des plus petits. "L'absence de réglementation effective également applicable aux plus petits opérateurs de réseaux fixes permet à ces derniers de fixer des tarifs de terminaison élevés", a regretté la commissaire chargée des télécoms, Viviane Reding (AFP, Communiqué commission européenne)

Neutralité du net

• Hurdles remain as FCC ponders Internet data rules (Associated Press)

• La FCC sous la pression des opposants à la neutralité du net. Cette semaine, une quarantaine d'entreprises ont manifesté leur opposition aux réflexions de la FCC sur la neutralité du net. Selon eux, ces mesures pourraient grever durablement la reprise économique et le développement technologique du pays... et surtout les empêcherait de contrôler les contenus transitant sur leurs réseaux (numerama.com)

Marché unique

• "The need for a European social market economy and a re-launch of the single market projet" : Viviane Reding's speech, 16 october

TELEPHONIE MOBILE

Fréquences et santé

• Le premier "comité de suivi" (composé de représentants de l'État, d'élus, d'opérateurs de téléphonie mobile, d'associations, de syndicats et de personnalités qualifiées) du "Grenelle des ondes", chargé de mettre en œuvre les décisions de la table ronde qui s'est tenue au printemps, s'est réuni vendredi au ministère de la santé, au lendemain de l'avis de l'Afsset demandant une réduction des expositions (AFP)

• Pour les associations, le rapport de l’Afsset devrait conduire à l’application du principe de précaution (Le Monde)

• Antennes-relais : le débat n'est pas clos (Le Figaro)

• Le ministre de l'éduction préconise l'usage des portables à l'école uniquement à la récréation (Direct Matin)

• Rapport sur les ondes: "un point d'étape important" selon le gouvernement ; réactions plutôt favorables des associations ; un rapport "important" pour les opérateurs (AFP, Communiqué Afom)

• Le Comite de suivi du Grenelle des ondes prône des travaux indépendants. Les conclusions du rapport de l'Afsset rassurent ou agacent. La mise en avant du principe de précaution semble bien accueillie par les associations de défense de l'environnement, même si certaines estiment qu'on aurait pu aller plus loin (itespresso.fr, zdnet.fr)

Machines 2 machines

• Selon l'date, le marché" des communications sans fil (cellulaire et satellite) M2M pourrait atteindre les 29,4 milliards d'euros en 2013 (Electronique International)

Usages

• Tout le monde veut son smartphone (Le Parisien)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateur

Rebranding

• Orange est devenu l'emblème de France Télécom.  Le PDG souhaite passer à la dénomination Orange quand les conditions de la reprise seront réunies. La crise sociale dans le groupe l'a conduit à reporter un peu cet événement, qui se déroulera au plus tard en 2012, dans le cadre du plan "Orange 2012" (Le Journal des Finances)

Social

• Le PDG de France Télécom ne compte pas démissionner. Didier Lombard sera auditionné début novembre à l'Assemblée nationale. Le groupe cherche à sortir de la spirale tragique et engage une course contre la montre pour éteindre le malaise social (AFP, Les Echos, JDD, Le Figaro)

Entreprises

• Bing bang bureautique chez Total : au menu : accès plus sécurisés, mobilité renforcée et infrastructure télécoms adaptée (01 Informatique)

Équipementiers

• Sagem communications devient Sagecom pour "plus de lisibilité" (AFP)

People

• La secrétaire d'État à l'Économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, reprend le chemin de son ministère (Le Figaro)

TELECOMS - STRATEGIE DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Équipementiers

• Nokia se réorganise pour se relancer dans les smartphones. L'équipementier crée deux division, l'une dédiée au téléphones classiques, l'autre aux terminaux haut de gamme, sa nouvelle priorité. Le directeur financier, sanctionné après l'annonce d'une perte trimestrielle inattendue,  prendra la tête de l'une de ces deux entités (Les Echos, AFP, Le Figaro, Wall Str. jal)

• Sony Ericsson a annoncé une perte nette de 164 millions d'euros au troisième trimestre, contre une perte de 25 millions un an auparavant, plombé par des ventes qui ne cessent de chuter, mais il maintient ses prévisions (AFP, La Tribune)

• Ripple effect from Huawei (Wall Str. jal)

• Samsung investit en Chine (Le Figaro)

• Avec le rachat de Tandberg, Cisco s'ouvre à la vidéoconférence (01 Informatique)

Satellites

• Eutelsat devient l'étoile montante des satellites. La force de frappe commerciale et technologique de l'opérateur européen fait déborder son carnet de commande (Challenges)

Résultats financiers

• Émirats : bénéfice net de 1,8 milliard de dollars en 9 mois pour Etisalat (AFP)

Fusion-acquisition

• L'acquisition de Ghana Telecom par Vodafone devrait être renégociée (AFP)

Câble sous-marins

• Depuis le mois de juillet 2009, le Niger et ses voisins comme le Bénin, le Togo, et le Nigéria connaissent une panne d’internet suite à la rupture du câble sous-marin SAT-3, un câble qui relie l’Europe à l’Afrique du Sud, en passant par plusieurs pays ouest africains, leur permettant ainsi d’avoir accès à l’internet à haut débit (afrik.com)

Économie

• La high-tech américaine sort renforcée de la crise (Les Echos)

L'INTERNET

e-administration

• Quinze nouvelles démarches administratives vont être simplifiées grâce à l'extension du compte personnel électronique offert aux Français (AFP, Direct Matin)

Usages/droits d'auteurs

• Selon une étude, 6 000 livres sont disponibles illégalement sur le Net (20 Minutes)

LE SECTEUR POSTAL

France

• Semaine clé pour La Poste. Demain, la commission économique du Sénat examinera les amendements (plus de 90) au projet de loi sur le futur statut de La Poste (Le Figaro)

Royaume- Uni

• Post Modern. All sides must embrace the need to streamline Royal Mail (Wall Str. jal)

• Postal strick on the brink. Royal Mail's managers and workers play chiken (The Economist)