Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 20 novembre 2009

LES ANNONCES DE L'ARCEP AU DIGIWORLD SUMMIT (IDATE-2009)

• En marge de la 31ème conférence internationale de l'Idate, le président de l'Arcep a apporté quelques précisions sur les trois principaux dossiers de l’Arcep d’ici à la fin de l’année.  Sur la 4ème licence 3G, Jean-Ludovic Silicani a regretté qu’il n’y ait pas eu d’autre candidat qu’Iliad. Sur les obligations de couverture 3G, il précise : "Avant la fin 2009, nous allons publier notre rapport sur le sujet. Si les opérateurs n’ont toujours pas respecté leurs engagements, nous leur imposerons un nouveau calendrier de déploiement et nous pourrons aller jusqu’à leur imposer des sanctions financières comme la loi LME nous y autorise. Sur la fibre optique : "il y a pu avoir des divergences, mais aujourd’hui tous les opérateurs se sont rangés derrière nos recommandations" (La Lettre EuroTMT)

• 4ème licence, fibre optique et neutralité d'internet : trois dossiers clés pour le régulateur (ladepeche.fr)

4ème licence 3G

• Pour le président de l'Arcep, le prix de la quatrième licence 3G n'a "pas été bradé", sinon il y aurait eu davantage de candidats : "un seul candidat c'est une déception" (zdnet.fr)

• Free est assuré d’obtenir la quatrième licence 3G. Selon une source ministérielle "l’Arcep ne va pas recaler l’unique dossier alors qu’elle est favorable à un quatrième opérateur depuis des années". Par ailleurs, selon plusieurs sources concordantes, "Orange a commencé à discuter avec Free en vue de signer un accord d’itinérance", ce que ne dément pas France Télécom (La Tribune)

• Iliad, le mobile et les MVNO. En obtenant sa licence en fin d’année, Iliad devrait pouvoir lancer commercialement ses offres à la mi- 2011, à condition toutefois que l’opérateur puisse déployer rapidement son réseau (La Lettre EuroTMT)

Neutralité d'internet

• Jean-Ludovic Silicani a annoncé l'Arcep organiserait au printemps 2010 un colloque sur la neutralité de l'internet. Le régulateur, qui réfléchit à la "Net-neutralité" depuis septembre, s'apprête à engager la seconde phase de ces travaux en lançant une concertation avec les opérateurs et les acteurs des services en ligne. L'Autorité soumettra ses recommandations puis publiera des lignes directrices au début de l'été (AFP, Les Echos)

• Le débat sur la neutralité de l'internet a rebondi avec l'annonce par Vodafone du lancement, en Espagne, d'une offre permettant d'avoir un accès privilégié au web sur son téléphone mobile, en "payant davantage". Cette offre permettra "aux clients qui le souhaitent, et qui sont prêts à payer pour, d'avoir une priorité d'accès à nos réseaux lorsque ceux-ci sont saturés", a déclaré le directeur général en Europe de Vodafone, Michel Combes, Selon lui, elle intéressera "probablement essentiellement les entreprises" (AFP, numerama.com)

L'internet mobile "illimité"

Régulateur

• L’Arcep adresse un message d'avertissement aux opérateurs : "Les opérateurs ont une obligation morale de garantir au consommateur de disposer des moyens de maîtriser sa dépense" déclare son président qui réagissait aux différentes factures très élevées reçues par des utilisateurs de clefs 3G. "Si cette obligation morale n'est pas remplie par les opérateurs, l'Autorité n'hésitera pas à proposer qu'elle soit inscrite dans le droit", a-t-il ajouté (AFP, Libération, Direct matin, numerama.com, lepoint.fr, La Tribune, La Croix)

Consommateurs

• L'UFC-Que Choisir demande une remise en cause de la dénomination commerciale utilisée pour vendre les connexions 3G. Le fond du problème tient au fait que l'accès illimité ne l'est pas, puisque la quantité de données disponibles est limitée à quelques giga-octets (1 ou 2 généralement). Au-delà de ce quota, le consommateur pourrait avoir à payer (lesechos.fr, pcinpact.com, Correspondance de la presse, Communiqué UFC)

Opérateurs

• Virgin Mobile lance une formule Internet illimité à bas prix.  Avec cette offre qui inclut 5 heures de communications, les SMS, les e-mails et l’Internet illimité, l’opérateur virtuel se pose en sérieux concurrent des opérateurs en place, qui ne proposent rien d’équivalent (01net.com)

REGULATION

Grand emprunt et développement du numérique

• La commission Juppé-Rocard propose d'investir 4 des 35 milliards du grand emprunt dans la "société numérique". La commission a identifié deux priorités. Côté réseaux d'accès au très haut débit, elle recommande une enveloppe de 2 milliards d'investissements qui serait confiée à la nouvelle agence pour le numérique. L'autre initiative, dotée également de 2 milliards, devrait permettre d'investir dans "des réseaux intelligents et des applications innovantes" (Les Echos, Le Monde, AFP, 01net.com)

• Le président de l'Arcep s'est  réjoui de la somme que la commission sur le grand emprunt se propose d'attribuer au numérique. Pour France Télécom, l'amélioration du réseau ADSL est aussi prioritaire que la fibre optique. Son PDG, Didier Lombard, a esquissé à l’Idate les principaux axes de son "grand projet de refondation sociale" qui sera dévoilé "début 2010" : il y aura un volet services, par exemple du "cloud computing " un volet réseaux avec de la fibre optique. "La mutualisation, je le fais à l’étranger, il n’y a pas de raison que je ne la fasse pas ici" (La Tribune)

Collectivités territoriales

• Les zones grises attendent le vrai haut débit (20minutes.fr)

• Nord - Pas-de-Calais : l'État et la Région se disent prêts à lancer un ambitieux programme de développement du très haut débit (nordeclair.fr)

Outre-mer

• Les associations de consommateurs UFC Que choisir, Consomm'acteurs réunionnais et Transparence vérité action dénoncent les pratiques de France Télécom et de la Région en matière de tarifs internet. Elles sollicitent également la mise à disposition immédiate des câbles sous-marins, dont la capacité est encore très importante, à tous les opérateurs qui en font la demande ainsi que l’instauration d’une base de tarifs sous le contrôle de l’Arcep et de l’Autorité de la Concurrence (lequotidien.re)

Fratel

• La Tunisie a été élue à travers son autorité de régulation, l’Instance Nationale des Télécommunications (INT), à la présidence du réseau francophone de la régulation des télécommunications (tunisiait.com)

Suisse/FTTH

• Le Conseil fédéral discute de la construction des réseaux de fibres optiques (Communiqué de presse)

Italie/Net neutralité

• Voip e P2p sotto indagine Agcom. L'autorità garante per le comunicazioni vuole indagare su Voice over Ip e Peer to peer, in merito alle strategie di limitazione e filtri dei servizi di alcuni operatori mobili. In gioco sono la trasparenza delle offerte e la net neutrality itespresso.it)

Danemark

• TDC follows KPN but what will the regulator do ? TDC is acquiring the fibre optic network activities from Dong Energy. That begs a comparison with the co-operation between KPN and Reggefiber. The big question is: what will the regulator in Denmark do ? (telecompaper.com)

TELEPHONIE MOBILE

Le marché

•  Un marché mobile peu lisible. Depuis le début de l’année, une constatation s’impose : la très grande volatilité du marché de la téléphonie mobile. Les opérateurs ne cessent de voir leurs performances remises en cause d’un trimestre sur l’autre. (La Lettre EuroTMT)

• Divergence d'appréciation entre banquiers et opérateurs quant à l'impact de l'explosion des données mobiles (La Lettre Euro Tm)

• Applications, croissance en berne, les opérateurs face à de nouveaux défis (AFP)

Techno/femto

• SFR lance une solution Femtocell pour tous ses abonnés mobiles (pcinpact.com)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Social

• Des députés se sont rendu hier sur un site de France Télécom pour mieux comprendre la souffrance au travail dans cette entreprise (Le Parisien)

TELECOMS - STRATEGIE DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Deutsche Telekom marie enfin son fixe et son mobile. Le groupe a estimé que la fusion en Allemagne de ses activités de téléphonie fixe et mobile, pour laquelle il sollicite le feu vert des actionnaires, dopera ses résultats de 600 millions d'euros "à moyen terme" (AFP, Les Echos)

• Vodafone aims to find solution over Verizon devidends split (Financial Times)

Équipementiers

• Feu vert de Bruxelles au rachat d'actifs de Nortel par Avaya (AFP)

États-Unis

• Baisse du nombre des lignes téléphoniques fixes. De plus en plus de foyers sont équipés d'un téléphone portable aux États-Unis où le nombre de lignes téléphoniques fixes a commencé à régresser, révèle une étude du bureau américain du recensement (AFP)

People

• Olivier Baujard, surprenant nouveau patron de Deutsche Telekom (La Lettre Euro TMT)

L'INTERNET

Belgique

• Belgium internet connections pass 3 minutes threshold, ISPA Belgium reported (telecompaper.com)

FAI

• La guerre des opérateurs pour s'attirer de nouveaux abonnés ; et se démarquer des autres (Direct soir)

Usages

• La France est onzième en Europe pour les services publics en ligne, selon IDC pour le Danish Technological Institute (Le Figaro)

Stratégie

• AOL taille au pas de charge dans ses effectifs. Le groupe supprimera 2 500 emplois avant de quitter le giron de Time Warner (Le Figaro)

CONTENUS

Financement de la création

• "Il me paraît naturel que Free participe au financement de la création" : extrait d'une interview du président conseil de surveillance de Gaumont, Nicolas Seydoux (Les Echos)

Nominations

• Louis de Broissia est nommé directeur du groupement d'intérêt public France Télé Numérique ; Olivier Gerolami assistera le président dans ses fonctions (Correspondance de la presse)

LE SECTEUR POSTAL

Italie

• En attendant que la haut débit devienne une réalité, la poste italienne se prépare à créer son propre réseau ultra-rapide (Corriere della sierra)

Danemark

• Lutte pour le marché postal danois (Jyllands-Posten)

Allemagne

• "L'argent ne s'abîme pas" : un entretien avec Frank Appel, président du directeur de la Deutsche post (Focus)

• Le ministre des Finances cherche un compromis avec la poste (Handelsblatt)

France

• Le ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance fait marcher La Poste : 3,5 millions de courriers vont être adressés aux patrons des TPE, aux parlementaires, aux organisations patronales et aux fédérations professionnelles, pour leur expliquer que le dispositif "zéro charge" instauré en 2009 est prolongé en 2010 (La Tribune)