Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 19 juin 2008

ARCEP/REGULATION

Wimax

• Bolloré Télécom accumule les licences sans les utiliser. Bolloré Télécom, déjà détenteur de 12 licences Wimax, a soumis à l'Arcep un projet de rachat de 8 licences supplémentaires. Mais il n'a toujours pas déployé son réseau. Le groupe Bolloré, qui faisait savoir hier qu'il "croit très fortement à l'avenir du Wimax", n'a jamais précisé sa stratégie commerciale en la matière, ni même son éventuel calendrier de déploiement (Les Echos, La Tribune, vnunet.fr, AFP, Correspondance de la presse,  Communiqué Bolloré)

Économie numérique

• La nomination d'un secrétaire d'État à l'économie numérique avait fait croire, un temps, que le gouvernement allait mettre en œuvre une politique ambitieuse dans les télécoms pour tirer profit du potentiel de croissance économique et de création d'emplois que recèle le secteur. Trois mois plus tard, il n'en reste pas grand chose. Déjà l'évolution du dossier de la 4ème licence mobile montrait que le gouvernement se souciait peu de l'intérêt général. La discussion du projet de loi LME à l'Assemblée nationale - avec le vote des amendements "Numéricâble" et "Bouygues" - tend à montrer que le gouvernement tient plutôt à contenter les lobbies (La Lettre Euro TMT)

• Le Sénat crée une commission spéciale pour examiner la loi de modernisation de l'économie numérique (Communiqué)

Collectivités locales

• Les collectivités locales à nouveau remontées contre France Télécom. Celui-ci est montré du doigt pour chercher à préserver sa position dominante sur la fibre optique via des dispositions glissées dans le projet de la loi sur la modernisation de l'économie (reseaux-telecoms.net)

Service Universel

• Téléphonie mobile : l'AFUTT salue le "tarif social" et veut aller plus loin. L'Assemblée nationale a adopté la semaine dernière, dans le cadre du projet de loi sur la modernisation de l'économie (LME), un amendement pour que les revenus modestes puissent bénéficier d'une "offre tarifaire spéciale" de la part des opérateurs de téléphonie mobile. "C'est un bon début, mais il faut aller plus loin", a souligné Jérôme Clauzure, délégué général de l'Afutt, réclamant une "réflexion publique" sur un service universel de la téléphonie mobile. "A l'instar de la téléphonie fixe", ce service doit assurer un "droit universel d'accès à tous les utilisateurs sur tout le territoire", une "qualité de service égale" et un "prix abordable" pour tous, détaille l'association dans un communiqué (AFP)

Dividende

• La GSM Association veut plus de dividende. La GSMA demande à la Commission européenne de réserver aux télécoms 25% des fréquences du dividende. Elle propose que la bande 750-862 MHz soit allouée aux services mobiles. Pour le moment, les pays européens peuvent allouer les fréquences entre 790 et 862 MHz (La Lettre Euro TMT)

AAI

• Bruno Lasserre réclame plus de moyens pour la future Autorité de concurrence. Le président du Conseil de la Concurrence est tout à fait heureux de la création prochaine de l'Autorité de la concurrence. Mais, pour que son bonheur soit complet, il lui faudrait aussi des moyens : "une question clé. Le vrai problème serait de ne pas affecter les moyens nécessaires" (Les Echos)

Australie/séparation fonctionnelle

• Optus fires broadband broadside. Optus has fired the latest shot in the growing debate about whether Telstra's network and retail business should be separated as part of the Government's plan to build a $15 billion national broadband network, citing a British academic's defence of a similar plan in Britain (australianit.news.com.au)

TELEPHONIE MOBILE

3G/4G

• Ericsson estime que le nombre d'abonnés à l'Internet mobile haut débit pourrait passer de 250 millions à 2.2 milliards d'ici cinq ans grâce au développement de ces services dans les pays émergents, notamment en Amérique Latine et en Asie. Par exemple, en Asie du Sud-Est, ce chiffre pourrait passer de 8 millions aujourd'hui à 40 millions. Dans le haut débit fixe, l'équipementier s'attend à un doublement, d'ici 2013, des 350 millions d'abonnés (Les Echos, Reuters)

• Wimax / LTE : les deux normes concurrentes essaient de s'entendre. Après des années d'affrontement, les consortiums et acteurs du Wimax et de la norme LTE cherchent désormais à s'entendre et à négocier un accord commun. Cette mutualisation des normes permettrait aux opérateurs télécoms d'économiser de l'argent et d'attaquer de nouveaux marchés (jdnet.com)

Stratégie

• China Development Bank has agreed to lend €640m ($993m) to a fledgling Polish mobile phone operator in a deal believed to mark the bank’s first foray into the fast-growing markets of eastern Europe (Financial Times)

Fréquences & santé

• Combat d'experts sur les dangers du portable. Un excès de prudence en matière de santé publique n'a jamais fait de mal à personne. C'est pourquoi lorsque une vingtaine de cancérologues français ont lancé dimanche un vibrant appel pour interdire le portable aux enfants et inciter les adultes à restreindre son utilisation, personne n'a eu envie de protester. Sauf l'Académie de médecine qui, dans un communiqué, s'insurge contre cet appel dramatisant les dangers du portable : "la médecine n'est ni de la publicité ni du marketing et il ne peut y avoir de médecine moderne que fondée sur les faits. Inquiéter l'opinion dans un tel contexte relève de la démagogie, mais en aucun cas de la démarche scientifique" (Le Figaro, Paris Match, Le Point)

Distribution

• Retranscription du "chat" de Jean-Pierre Champion, Président Directeur Général de The Phone House (latribune.fr)

• SFR veut révolutionner la distribution des portables avec le Studio SFR, un "concept store" dédié à la musique, aux mobiles et à la gastronomie (Le Figaro)

Propriété intellectuelle

• AT&T et Apple font l'objet d'une plainte déposée par Klausner Technologie, qui les accuse d'avoir utilisé illégalement ses brevets pour sa "messagerie visuelle" utilisée pour l'iPhone (Le Figaro)

TELECOMS - STRATREGIES DES OPERATEURS EN FRANCE

Opérateurs/dépense publique

• Acquisitions de France Télécom (NTL, Mobilcom, Global One, Equant dans les années 1990-2000): forte amende requise contre l'ancien PDG de France Télécom, Michel Bon. Le procureur général a requis une mande de 30 000 euros au titre de non-respect des règles en matière de dépense publiques et de 150 000 euros au titre des fautes graves de gestion. Le jugement sera rendu en juillet (Le Figaro)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Fusions-acquisitions/Opérateurs

• L'action de France Télécom a baissé ; le marché accueille fraîchement le relèvement de l'offre de rachat de TeliaSonera (Le Figaro)

• Vers une fusion : France Télécom / TeliaSonera ? L'analyse de l'Idate

• Telefonica espère acheter10% du capital de l'opérateur mobile China Unicom pour tirer parti des retombées qui pourraient naître de la volonté de Pékin de refondre le secteur des télécommunications (Reuters, Financial Times)

• Telefonica rejects Telecom Italia takeover talk (Financial Times)

Afrique/Développement

• Développement des TIC au Burkina Faso : le Premier ministre Tertius Zongo rencontre les opérateurs de télécommunications (lefaso.net)

• L’Union africaine veut re-décoller à Yaoundé. C’est le budget 2008/2009 de l’Union africaine des télécommunications qui donne une idée des ambitions que se donne l’Organisation au cours des travaux de la 9è session ordinaire de son Conseil d’administration (cameroon-info.net)

Indonésie/entente

• La Commission de contrôle de la concurrence dans les affaires (KPPU) a établi que six opérateurs de téléphonie mobile en Indonésie, quatrième pays le plus peuplé du monde, avaient constitué un cartel de 2004 à 2007 AFP)

L'INTERNET

P2P

• Le Gouvernement lance la chasse aux pirates. La loi antipiratage (qui ne remplace pas la loi sur la contrefaçon qui continue à s'appliquer en parallèle. Cette loi prévoit  que les pirates sont passibles de 300.000 € d'amende et de trois ans de prison) a été présentée en Conseil des ministres par la ministre de la culture. Le texte devrait être débattu à l'automne pour entrer en vigueur début 2009. Il met en œuvre une riposte dite "graduée". L'internaute téléchargeant illégalement des chansons ou des films recevra d'abord des avertissements par courrier électronique, puis par lettre recommandée. Si, malgré ces avertissements, il persiste, son accès Internet pourra être suspendu "de trois mois à un an". La ministre a prévu ainsi d'envoyer - via l'Hadopi - "des milliers de mails" par semaine et s'est donné pour objectif de réduire de "70 à 80%" la piraterie. Le texte est soutenu par les industries culturelles, mais critiqué par la CNIL, l'UFC-Que Choisir et les entreprises de l'Internet, qui pointent ses failles juridiques et ses difficultés d'appréciation (Les Echos, Le Figaro, Communiqué UFC-Que Choisir, 01net)

Cyber-surveillance

• La Suède s'émeut d'une loi sur la surveillance électronique (Le Monde)

CONTENUS

TV sur ADSL

• Problèmes à l'allumage pour la télé d'Orange. L'opérateur connaît des retards de livraison des boîtiers de réception satellite pour son offre Tv qui sera lancée cet été (Les Echos, AFP)

SECTEUR POSTAL

Services financiers

• Livret A : la riposte de la Banque Postale. Patrick Werner, le président du directoire de La Banque Postale, explique pour la première fois comment il entend répliquer à la généralisation de la distribution du Livret A à tous les réseaux bancaires à partir de janvier prochain (Les Echos 18 juin)

• Assurance : la Banque Postale lance la sélection (La Tribune)

Messagerie

• FedEx déçoit à nouveau les investisseurs (La Tribune)