Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 20 octobre 2006

ARCEP / REGULATION

Régulation

• Le colloque convergence télécoms/médias/internet organisé hier par le CNAM a été l'occasion pour le CSA et l'Arcep de se prononcer contre une éventuelle fusion des deux autorités. Nicolas Curien a expliqué qu'une fusion "ne règlerait pas les problèmes d'organisation actuelle". "Il ne faut pas mettre un moyen avant une fin. Il n'y a pas beaucoup de synergies entre les fonctions du CSA, régulateur de contenu dans une optique de diversité culturelle et de l'Arcep. "Si la question d'un rapprochement se pose davantage, a-t-il ajouté, cela concerne la gestion du spectre des fréquences". "Là encore, quelle opportunité ?" s'est-il interrogé, "ou alors il faudrait fusionner en plus avec l'Agence des fréquences". (La Correspondance de la Presse)

Review

• La défaite des opérateurs historiques ? Si la Commission n'a encore pris aucune décision sur les projets de modification de la réglementation en matière de télécoms, la review semble tourner au détriment des opérateurs historiques. "Leur espoir d'obtenir un regulatoryholidays en matière de réseau à très haut débit s'est éloigné" indique ainsi un expert du dossier. Si le gouvernement allemand continue de soutenir son opérateur national et refuse d'écouter les avertissements de Bruxelles, Deutsche Telekom paraît toutefois aujourd'hui isolé. Son argumentation, qui semblait avoir les faveurs de France Télécom, a volé en éclat avec l'annonce faite par Iliad en septembre d'investir 1 milliard d'€ sur cinq ans dans la fibre. Une décision qui a aussi fait évoluer la réflexion des régulateurs nationaux et de la Commission. Tous les acteurs semblent maintenant convaincus que la boucle locale en fibre optique sera une infrastructure essentielle. Et compte tenu des coûts, l'idée d'imposer une mutualisation de l'investissement aux opérateurs fait son chemin  (La Lettre Euro TMT)

Fibre

• Free rachéteCitéFibre et accélère son avance. Pionnière dans le déploiement de la fibre à domicile, CitéFibre a équipé 130 bâtiments à Paris. Ce rachat permet à Free de renforcer son avance (Le Figaro, Communiqué)

Séparation structurelle

• L'Ofcom tance Openreach. L'Ofcom a adressé un avertissement à BT s'il n'améliorait pas la qualité des services proposés par sa filiale Openreach qui gère la boucle locale (La Lettre Euro TMT)

TELEPHONIE MOBILE

Roaming

Telefonica lance un tarif supprimant le surcoût du roaming pour les appels reçus en Europe. Les abonnés des filiales de téléphonie mobile de Telefonica - Movistar et O2 - choisissant cette option pourront recevoir gratuitement des appels en roaming dans 33 pays européens, indépendamment du réseau utilisé. La surfacturation des appels sortants passés depuis l'étranger ne sera toutefois pas supprimée. La Commission européenne s'est réjouie de cette nouvelle offre (AFP, Communiqué)

Usages

• Bouygues Telecom compte plus de 60 000 clients à Windows Live Messenger (Communiqué)

• Convergence technologiques et éclatement des usages (Communiqué Idate 18 oct.)

• Les ventes de mobiles progressent de 22%, selon StrategyAnalytics (Le Figaro)

• Allowing phones in the air, with caution (Herald Tribune)

TELECOMS / STRATEGIE DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• Les analystes sont persuadés d'une vente de Bouygues Télécom. La direction de Bouygues a beau démentir, les analystes sont de plus en plus persuadés que le groupe de construction vendra sa filiale pour financer une montée au capital d'Areva. Deutsche Telekom, par exemple, aurait un intérêt stratégique à rapprocher Bouygues Télécom de sa filiale française d'accès à Internet Club Internet (La Tribune)

• Vivendi n'arrive pas à faire taire les rumeurs de démantèlement (Le Revenu)

• France Télécom prend le contrôle de NeoclesCorporate (services informatiques) (AFP)

Annuaires

• Pages Jaunes va distribuer un dividende exceptionnelle de9 euros par action (Le Jal des Finances)

Social

• Grève des téléconseillers de France Télécom le 23 octobre ; en cause : la dégradation de leurs condition de travail (La Tribune, Le Figaro, AFP)

Nominations

• HDDR : Madeleine Giovachini : présidente ; Nicolas Pinton : DG (Les Echos)

TELECOMS / STRATEGIE DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Convergence fixe-mobile

• O2 defends its mobile lead with broadband move (Financial Times)

Opérateurs

Elektrim accuse Vivendi de mentir sur le verdict de la Cour d'appel de Vienne (AFP)

• Colt Telecom: premier bénéfice imposable trimestriel de son histoire (AFP, Les Echos)

• Bangladesh/mobile:GrameenPhone (Telenor) envisage introduction en Bourse (AFP)

• Telecom Italia : constitution d'un pacte actionnaires (Les Echos, Financial Times)

Equipementiers

• Ericsson attend une croissance modérée de ses principaux marchés (AFP, Les Echos)

• Nokia affiche un bénéfice net trimestriel en baisse. Le groupe finlandais est handicapé par la baisse des prix des téléphones mobiles mais sa part de marché mondiale progresse: les pays émergents constituent pour lui un relais de croissance stratégique (La Tribune, AFP, Financial Times, Le Figaro, Communiqué Nokia)

SonyEricsson enregistre la croissance la plus rapide selon StrategyAnalytics (AFP, La Tribune)

• Mobile ASPirations (Financial Times)

BenQ Mobile va perdre les deux tiers de ses postes : 1 900 salariés vont devoir quitter l'entreprise (AFP, Les

L'AUDIOVISUEL

Projet de loi audiovisuel

• Le gouvernement pourrait utiliser l'urgence pour le projet de loi audiovisuel. Cette disposition permet d'imposer un seul passage du texte devant le Parlement. La discussion est prévue pour la fin du mois de novembre devant le Sénat et en janvier à l'Assemblée Nationale (La lettre Euro TMT)

• Le Centre National de La Cinématographie étudie actuellement un projet de taxe sur les fournisseurs d'accès à Internet pour financer l'audiovisuel, comme le font aujourd'hui les chaînes gratuites ou payantes. Cependant, l'application de cette idée pourrait se révéler assez complexe à mettre en place. Le gouvernement n'a pas, pour l'instant, repris cette proposition à son compte. S'il décide de le faire, cela pourrait être au moment de l'examen du projet de loi sur la télévision du futur (fin novembre) ou lors de l'examen du projet de loi sur les finances en décembre (Les Echos)