Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 20 septembre 2005

ARCEP / REGULATION

Conseil de la concurrence/ Entente
· Le Conseil de la concurrence voudrait voir ses pouvoirs accrus. Bruno Lasserre, le président de l'instance, regrette de disposer de trop peu de moyens financiers et de dépendre du ministère des finances pour mener les enquêtes visant des entreprises. les télécommunications et le BTP sont les secteurs les plus souvent sanctionnés (Le Monde)
· Le verdict sur l'entente dans la téléphonie mobile est attendu pour novembre. C'est le dossier phare de l'année : saisi par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir en février 2002, le Conseil de la concurrence devrait statuer en novembre sur l'existence ou non d'une " entente illicite " entre les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom entre 1997 et 2002 (Le Monde)
· Bouygues Télécom à la fois coupable et victime ? L'enquête du conseil de la Concurrence sur des soupçons d'entente entre les trois opérateurs mobiles progresse-t-elle grâce aux révélations d'un repenti ? Cette accusation est souvent portée à l'encontre de Bouygues Télécom (Le Monde)
Tarification
· Facture unique pour tous les clients des opérateurs tiers en 2006? France Télécom publie une proposition tarifaire pour permettre à ses concurrents de revendre son abonnement directement à leurs clients. Le régulateur des télécoms doit la valider, tandis que les opérateurs tiers font déjà leurs comptes (ZDNet France)
BLR/Wimax
· L'un des événement de l'été est le lancement de la procédure d'attribution des licences régionales de BLR. L'objectif de ces licences est d'apporter le haut débit là où les dispositifs traditionnels ne permettent pas la desserte des consommateurs ou particulier (Telecominfonews)

TELEPHONIE MOBILE

EDGE
· Bouygues Telecom couvre 90% de la population française avec son réseau Edge. Bouygues Telecom a accéléré et renforcé le déploiement de son réseau Edge pour offrir une couverture Haut Débit optimale à plus de 90% de la population française, a indiqué lundi l'opérateur au cours d'une conférence de presse (AFP, communiqué de Bouygues)
SMS
· Bouygues Télécom prépare l'après-SMS avec MSN. L'opérateur s'est allié avec Microsoft pour proposer la messagerie instantanée aux utilisateurs d'i-mode. L'annonce de Bouygues intervient alors que l'opérateur a fait dernièrement une demande d'arbitrage auprès de l'Arcep sur le montant des terminaisons d'appel SMS. Le régulateur va lancer une consultation publique sur le sujet, pour voir s'il faut réguler le marché (La Tribune, Le Figaro, AFP, Les Echos, communiqué de MSN)
MVNO
· Le danois TDC lancera cette année son MVNO Easymobile en Allemagne. IL a conclu pour cela un partenarait avec T-Mobile (La Tribune, Les Echos)
Vodafone
· Vodafone réitère son intérêt pour SFR. Arun Sarin, le directeur général de Vodafone a déclaré hier "il y a clairement un ou deux investissements dans lesquels nous aimerions augmenter notre participation : des pays comme la Pologne ou SFR" (Les Echos)
· Vodafone satisfait du succès de la 3G. Le premier opérateur mobile du monde a atteint au mois d'août 4,35 millions d'abonnés à la troisième génération. Il se rapproche de son objectif de 10 millions fixé pour le printemps 2006 (La Tribune, Le Figaro, The Financial Times)
Usage
· Un an après le lancement d'Universal Music Mobile, la marque de téléphonie mobile dédiée aux jeunes, a accueilli son 250 000° client, en avance sur ses prévision (communiqué de Universal Music Mobile)

TELECOMS / STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Concurrence
· Télé2-France Télécom : David contre Goliath à l'ère technologique. Guerre des prix, course à l'innovation ... En France, le secteur des télécommunications est très concurrentiel. Même s'ils ne jouent pas dans la même cour, France Télécom et Télé2 bataillent. Ils portent deux modèles RH différents : d'un côté, une structure lourde mais puissante, de l'autre, un modèle de rentabilité, ramassé et flexible. S'il a perdu des parts de marché, l'opérateur historique n'a pas dit son dernier mot (Les Echos)
· Entretien avec Francis Duguet, directeur associé de Sustainable : le business model de France Telecom doit évoluer (Le Figaro)

TELECOMS / STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Royaume-Uni
· BT, ex-British Telecom, va vendre du service aux grandes entreprises. Comme France Télécom, l'opérateur britannique a dû s'adapter à la nouvelle donne du marché des télécoms. Sa stratégie est de cibler les grandes entreprises, auxquelles il compte vendre des solutions globales (Les Echos)
· Alcatel: contrat 120 M EUR pour réseau de télécommunication haut débit en GB. L'équipementier télécom Alcatel a annoncé lundi avoir remporté un contrat d'environ 120 millions d'euros auprès des autoroutes britanniques pour la construction et le déploiement d'un réseau de télécoms haut débit (AFP, Le Figaro)
Allemagne
· L'Allemand Siemens s'impose une thérapie de choc. 2 400 postes seront supprimés dans la division informatique pour économiser 1,5 milliard d'ici 2007. Dans les Télécoms, les suppression de postes se négocient encore (La Tribune, The Wall Street Jal)
Singapour
· Singapore Telecom, south-east Asia's biggest phone company, yesterday warned it might fail to reach its target of double-digit growth in underlying earnings this year beacause of fierce competition in Australia for it unit there, Optus, its largest business (The Financial Times, The Wall Street Jal)

AUDIOVISUEL

Télévision/Internet
· La France est le laboratoire européen de la TV sur Internet et de la VOD. Depuis un an, TF1 Vidéo et e-TF1 travaillent à l'élaboration d'une plate-forme de vidéo à la demande en ligne. Lancement prévu en novembre. Détails de l'offre avec les responsables des filiales du groupe audiovisuel (journaldunet.com)

SECTEUR POSTAL

France
· Jean-Paul Bailly, président de La Poste : ce qui inquiéterait d'avantage les postiers, aujourd'hui, c'est s'il ne se passait rien et que nous n'investissions pas pour nous moderniser (Les Echos)
Allemagne
· Pour devenir le leader mondial, la Deutsche Post paie le prix fort pour acheter le logisticien britannique Exel. Un accord stratégique, mais coûteux. La poste allemande devra puiser dans ses réserves pour débourser 5,5 milliards d'€. Cette acquisition confirme la boulimie du "géant jaune" qui a auparavant racheté DHL et Danzas (Le Monde, Les Echos, La Tribune, The Financial Times, Le Figaro)