Stage

Stagiaire analyste des coûts et tarifs - secteur telecom

Poste à pourvoir : Stagiaire analyse des coûts et tarifs - Telecoms

Fonction : Stagiaire

Direction : Direction Economie, marchés et numérique (DEN)

Titre du responsable : Chef de l’unité « modèles et tarifs »

Date de vacance du poste : Dès que possible

Durée : 3 à 6 mois

Adresse : 14 rue Gerty Archimède – Paris 12

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux, proches de Bercy Village. Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, anticiper les nouvelles technologies mobiles (5G advanced, 6G), développer des observatoires cartographiques, organiser la régulation des secteurs postaux et de la presse, mesurer l’impact environnemental du numérique … Dans le cadre de votre stage, vous contribuerez à des projets de l’Arcep en mettant en pratique vos connaissances et en développant votre autonomie dans un environnement de travail.

Qui sommes-nous ?

La direction Economie, marchés et numérique (DEN) est une direction transverse chargée des aspects économiques, statistiques et tarifaires de l'action de l'Autorité. Elle assure également une mission propre de veille sur les questions relatives au numérique, au secteur postal et à l’audiovisuel. Ses principales missions sont :

  • Le suivi des marchés et de l’activité des secteurs ;
  • Le support aux autres directions en matière d’analyse économique, concurrentielle et financière, en particulier lors des analyses de marché, mais également lors de règlements de différends, de contentieux, d’avis ou de saisines de l’Autorité de la concurrence ;
  • L’expertise en matière d’analyse de coûts et de tarification dans les secteurs télécoms, postaux, audiovisuels et de distribution de la presse, et le pilotage de ces sujets ou le soutien aux autres directions, selon les dossiers ;
  • Le développement et la promotion de la doctrine de l’institution à l’extérieur et notamment devant les institutions européennes ;
  • L’animation de la réflexion prospective sur les sujets relatifs au numérique (empreinte environnementale du numérique, acteurs Over the top, etc.) et à l’audiovisuel (ex : relations contenants contenus).

Au sein de la DEN, l'unité « modèles et tarifs », composée de quatre chargé.e.s de mission (ingénieurs, diplômés d’école de commerce et/ou économistes) et d'un chef d'unité, adjoint à la directrice, assure l'expertise en matière d’analyse et de modélisation des coûts et le pilotage des sujets de tarification, une attention plus particulière étant portée aux tarifs des marchés de gros des communications électroniques, qui structurent le fonctionnement et les équilibres concurrentiels de l’ensemble du secteur :

  • Examen et contrôle de l'évolution des tarifs d'Orange (dégroupage, bitstream, produits de gros pour le marché entreprises, génie civil, téléphonie fixe, etc.), dont le tarif structurant du dégroupage (chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard d'euros), en coopération avec les directions sectorielles et mise en œuvre des obligations de comptabilisation des coûts, de séparation comptable et d’audit associés ;
  • Conjointement avec la direction fibre, infrastructures et territoires, analyse des coûts et examen des tarifs des réseaux en fibre optique, nouvelle infrastructure télécom de référence, et mise en œuvre des obligations de comptabilisation des coûts associées ;
  • De façon plus générale, soutien aux directions sectorielles (sur les sujets haut et très haut débit fixe grand public et entreprises, mobile, téléphonie fixe) en matière de modélisation des coûts, d’examen des tarifs et de mise en œuvre des obligations de comptabilisation des coûts et de séparation comptable ;
  • De manière plus large, participation aux principales évaluations technico-économiques menées par l'Arcep.

Quelles seront vos missions ?

Vous interviendrez en priorité sur l’analyse des coûts des opérateurs de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). La fibre optique est la nouvelle infrastructure fixe de référence, destinée à remplacer le réseau en cuivre dont l’opérateur historique Orange a annoncé la fermeture d’ici 2030. Fin 2021, ce sont déjà 29,7 millions de locaux qui sont éligibles à la fibre optique (+23% en un an). La fibre optique est déployée par de nombreux opérateurs, dits opérateurs d’infrastructure. Les réseaux sont dits d’initiative privée lorsqu’ils sont déployés par les opérateurs de leur propre initiative, d’initiative publique lorsqu’ils sont déployés dans le cadre d’appels d’offres menés par les collectivités locales. Les opérateurs d’infrastructure sont tenus de restituer des données de coûts à l’Arcep et de justifier leurs tarifs à partir d’éléments de coûts clairs et opposables. La décision n° 2020-1432 de l’Arcep du 8 décembre 2020 a précisé le format de restitution attendu.

Vous interviendrez sur l’analyse de ces restitutions : analyses de complétude, analyse de la cohérence des données transmises, alimentation de tableaux de suivi et de tableaux de bord, comparaison des données fournies par les différents opérateurs ou avec d’autres types de données de coûts disponibles au sein de l’Autorité, etc…

Vous pourrez également intervenir sur d’autres missions d’analyse des coûts ou tarifs, en fonction de vos compétences et des besoins de l’unité.

Qui êtes-vous ?

Actuellement à la recherche d’un stage, vous disposez d’une formation de niveau licence ou master, où vous avez développé l’habitude d’analyser et de raisonner de façon pertinente à partir de données quantitatives.

Vous savez analyser des données chiffrées en vous interrogeant sur leur pertinence, leur cohérence et leur signification, en prenant en compte le contexte dans lequel elles sont transmises. Vous disposez idéalement de notions de statistiques (sans nécessité qu’elles soient très approfondies).

Vous disposez de capacités d’analyse et de synthèse. Le stage nécessite en effet d’analyser différents documents fournis par les opérateurs et de pouvoir produire des restitutions synthétiques pertinentes.

Informations complémentaires :

Le processus de recrutement prévoit un entretien avec le chef d’unité pour d’une part valider la cohérence entre les connaissances du stagiaire et la mission prévue et d’autre part pour valider l’adéquation du profil à l’Arcep.


Postuler à cette offre