Stage

Stage Modélisation de l'impact environnemental des réseaux telecom

Poste à pourvoir : Stagiaire

Direction : Direction Mobile et Innovation (DMI)

Unité : Régulation des Marchés Mobiles (UMM) et Unité de Fréquences et Technologies (UFT)

Titre du responsable : Cheffes des unités Régulation des Marchés Mobiles et Fréquences et Technologies

Début du stage : Dès que possible

Durée du stage : 6 mois

Adresse : 14 rue Gerty Archimède 75012 Paris

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles et postaux se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Qui sommes-nous ?

Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, préparer l’arrivée de la 5G, développer des observatoires cartographiques, organiser des enchères, travailler sur l’Internet des objets…

La direction « Mobile et Innovation » œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides et une forte intensité concurrentielle. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, vous rejoindrez l’unité Régulation des Marchés Mobiles (UMM) et l’unité Fréquences et Technologies (UFT).

  • L’UMM est chargée de concevoir et mettre en œuvre les mesures de régulation assurant un équilibre entre concurrence et investissement dans les réseaux mobiles, en métropole et outre-mer. L’unité détient une expertise sur l'économie de l'activité d'opérateur mobile, notamment les coûts de déploiement de réseaux.
  • L’UFT est en charge des missions suivantes : (i) contribuer aux travaux nationaux, européens et internationaux en matière de fréquences. Cette mission consiste à définir et porter les positions de l’Arcep dans les différentes instances nationales et internationales en matière de fréquences (UIT, CEPT, RSPG, etc.) ; (ii) assurer une activité de veille technologique pour l’ensemble des domaines de l’Arcep.

Quelles seront vos missions de stage ?

Au sein des unités UMM et UFT, vous contribuerez à l’évaluation de l’impact des réseaux mobiles sur la consommation énergétique et sur les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Vos missions concrètes seront les suivantes :

  • Vous contribuerez d’abord à des analyses a) sur la consommation énergétique des réseaux mobiles et des émissions de GES ; b) sur le fonctionnement de ce marché d’un point de vue énergétique (les parties prenantes dans la chaîne de valeur, les différents acteurs et leur positionnement). Cette analyse vous permettra de constituer, sur la base d’études bibliographiques et de compilation de sources et de références pertinentes, une base de données sur la consommation énergétique des différents éléments du réseau et sur les émissions de GES. Vous devrez prendre en compte les différents facteurs impactant cette consommation (intensité de l’usage de l’élément, efficacité énergétique de la technologie utilisée, etc.) ;
  • Vous vous familiariserez avec la structure générale du modèle de coûts des réseaux mobiles (outil développé en Excel) utilisé à l’unité UMM afin de bien comprendre son fonctionnement ;
  • Vous proposerez une analyse détaillée de la (des) façon(s) d’intégrer la consommation énergétique des réseaux et leurs émissions de GES dans le modèle de coûts. Cette analyse doit tenir compte de la capacité à accéder à des données, de la capacité d’intégration de ces données avec le modèle de coût, et de l’intérêt du choix des variables du point de vue énergétique ;
  • Vous participerez au développement d’un modèle de consommation énergétique qui puisse s’intégrer au modèle de coût ;
  • Vous testerez l’intégration/le développement réalisé en quantifiant l’impact en terme de consommation énergétique et d’émissions de GES pour identifier les leviers sur lesquels l’Arcep pourrait agir (mutualisation des réseaux, déploiement de petites cellules, extinction de fréquences, etc.).

Qui êtes-vous ?

  • Vous suivez actuellement une formation d’ingénieur ou une formation en environnement niveau M1 ou M2 ;
  • Vous disposez de connaissances en modélisation environnementale, idéalement en modélisation de l’impact environnemental d’un service/produit selon une approche par cycle de vie ;
  • Vous disposez de compétences en statistiques et traitement des données ;
  • Vous êtes intéressé.e par les télécoms, plus largement par l’écosystème du numérique ;
  • Vous faites preuve de curiosité, d’une bonne capacité d'analyse et de synthèse, de rigueur et d’autonomie.
  • Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

 

Candidatures (CV et lettre de motivation) à adresser à : urh(@)arcep.fr


Postuler à cette offre