Contrat

Chargé.e de mission Régulation des marchés mobiles

Poste à pourvoir : Chargé.e de mission « Régulation des marchés mobiles »

Fonction : Chargé.e de mission

Direction : Mobile et innovation

Date de vacance du poste : Juillet 2022

Contexte du poste : Remplacement

Adresse : 14 rue Gerty Archimède – Paris 12

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux, proches de Bercy Village. Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, anticiper les nouvelles technologies mobiles (5G advanced, 6G), développer des observatoires cartographiques, organiser la régulation des secteurs postaux et de la presse, mesurer l’impact environnemental du numérique … Au cours de vos missions, vous pourrez présenter personnellement votre dossier, jusqu’au collège, et serez acteur de la décision qui sera prise. Vos travaux pourront avoir un impact rapide et mesurable.

Qui sommes-nous ?

La direction « mobile et innovation » de l’Arcep œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides et une forte intensité concurrentielle. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, vous rejoindrez l’unité Régulation des Marchés Mobiles (UMM), qui est composée de quatre cadres et d’un chef d’unité. L’unité est chargée de concevoir et mettre en œuvre les mesures de régulation assurant un équilibre entre concurrence et investissement dans les réseaux mobiles, en métropole et outre-mer.

L’unité détient une expertise sur l'économie de l'activité d'opérateur mobile et les mécanismes concurrentiels, notamment les formes de partage de réseaux mobiles. L’unité contribue, au travers de ses analyses, à l’élaboration des modalités d’attribution de fréquences (estimation du coût des obligations de couverture mobile, valorisation des fréquences, prise en compte des enjeux concurrentiels…). Ses missions incluent également la régulation des services inter-opérateurs sur les marchés de gros (itinérance, RAN-sharing, terminaison d'appel, accueil d’opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO), roaming international…) et l’instruction le cas échéant de règlements de différend entre opérateurs ou de procédure de sanction à l’encontre d’un opérateur.

Pour l’ensemble de ses missions, l’unité s’appuie sur une compréhension fine de l’activité d’opérateur mobile sur les plans techniques et économiques : l’unité développe des modèles de coût de déploiement des réseaux en métropole et outre-mer, suit les évolutions technologiques et anime tous les mois un comité d’experts techniques composé d’opérateurs, équipementiers et chercheurs; l’unité suit également les dynamiques à l’œuvre sur les marchés (stratégies commerciales, intensité concurrentielle, besoins croissants des utilisateurs en matière de connectivité, …).

Quelles seront vos missions ?

Au sein de cette équipe chargée de veiller à un équilibre entre concurrence et investissement dans les réseaux mobiles, vous interviendrez sur des dossiers aux dimensions à la fois économique, technique et juridique. Sur la base de votre compréhension des dynamiques du secteur et des effets de la régulation, vous proposerez des orientations en faveur de l’investissement, de la concurrence et de l’innovation sur les marchés mobiles.

Vous assurerez le pilotage opérationnel de projets à forts enjeux pouvant nécessiter la contribution de plusieurs chargés de mission à l’échelle de l’unité ou de la direction.

Vous serez amené.e à apporter un éclairage économique et concurrentiel pour l’élaboration des modalités d’attribution de fréquences notamment pour la prise en compte des enjeux concurrentiels. A titre d’exemple, vous contribuerez à la définition et à la mise en œuvre de mesures visant à favoriser le déploiement d’architectures innovantes de réseaux 5G.

Vous suivrez les accords de partage de réseaux entre opérateurs (itinérance, mutualisation d’infrastructures, RAN-sharing…) en métropole et dans les outre-mer pour veiller à leur équilibre concurrentiel. Vous contribuerez à la conception de mesures et d’indicateurs visant à renforcer le partage d’infrastructures, notamment dans l’objectif d’une meilleure couverture dans les zones blanches ou à l’intérieur des bâtiments.  

Vous vous assurerez de la bonne mise en œuvre du nouveau règlement sur le roaming dans l’Union européenne, qui entrera en vigueur le 1er juillet 2022, et vous suivrez ses impacts sur les marchés de détail et les marchés de gros. Dans ce cadre, vous serez en relation avec l’organe des régulateurs européens des communications électroniques.

Des déplacements ponctuels sont à prévoir en Belgique (Bruxelles) ou dans d’autres pays de l’Union européenne.

Qui êtes-vous ?

De profil expérimenté et d’une formation avancée en économie ou en sciences, vous présentez une réelle appétence pour le secteur des télécoms et avez un goût prononcé pour les problématiques économiques et concurrentielles, notamment en matière de réseaux de télécommunications.

De manière générale, vous savez manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés et vous approprier un sujet complexe d’ordre technique, juridique et concurrentiel.

Vous avez le goût du travail en équipe, avec des personnes de profils variés (économistes, juristes, ingénieurs, etc.) et vous êtes à l’aise, tant à l’écrit qu’à l’oral, en français et en anglais.

Vous faites preuve de curiosité, d’une très bonne capacité d'analyse et de synthèse, de rigueur, d’autonomie. Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

Informations complémentaires :

Le processus de recrutement prévoit deux entretiens de validation des compétences techniques par les responsables hiérarchiques opérationnels du poste. L’unité RH effectue un dernier entretien, qui est plus orienté vers les dimensions comportementales et les motivations, afin de valider l’adéquation globale du profil et du projet professionnel avec le poste et les possibilités d’évolution.

Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d’un détachement sur contrat de trois ans ou par un contractuel sur la base d’un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable.

 


Postuler à cette offre