Contrat

Chargé.e de mission "Régulation des marchés mobiles"

Poste à pourvoir : Chargé.e de mission

Direction : Direction Mobile et innovation (DMI)

Titre du responsable : Chef de l’unité Régulation des Marchés Mobiles

Date de vacance du poste : immédiate

Adresse : 14 rue Gerty Archimède  75012 Paris

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles et postaux se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Missions principales de la direction et de l’unité

La direction « Mobile et innovation » œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides et une forte intensité concurrentielle. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, vous rejoindrez l’unité Régulation des Marchés Mobiles (UMM), qui est composée de quatre cadres et d’un chef d’unité. L’unité est chargée de concevoir et mettre en œuvre les mesures de régulation assurant un équilibre entre concurrence et investissement dans les réseaux mobiles, en métropole et outre-mer.

L’unité détient une expertise sur l'économie de l'activité d'opérateur mobile et les mécanismes concurrentiels, notamment les formes de partage de réseaux mobiles. L’unité contribue, au travers de ses analyses, à l’élaboration des modalités d’attribution de fréquences (estimation du coût des obligations de couverture mobile, valorisation des fréquences, prise en compte des enjeux concurrentiels…). Ses missions incluent également la régulation des services inter-opérateurs sur les marchés de gros (itinérance, RAN-sharing, terminaison d'appel, accueil d’opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO), roaming international…) et l’instruction le cas échéant de règlements de différend entre opérateurs ou de procédure de sanction à l’encontre d’un opérateur.

Pour l’ensemble de ses missions, l’unité s’appuie sur une compréhension fine de l’activité d’opérateur mobile sur les plans techniques et économiques : l’unité développe des modèles de coût de déploiement des réseaux en métropole et outre-mer, suit les évolutions technologiques et anime tous les mois un comité d’experts techniques composé d’opérateurs, équipementiers et chercheurs; l’unité suit également les dynamiques à l’œuvre sur les marchés (stratégies commerciales, intensité concurrentielle, besoins croissants des utilisateurs en matière de connectivité, …).

Activités principales du poste

Au sein de l’unité « Régulation des marchés mobiles », vous intervenez sur des projets aux dimensions à la fois économique, technique et juridique. Vous proposez des orientations en faveur de l’investissement, de la concurrence et de l’innovation sur les marchés mobiles, basées sur votre compréhension des dynamiques du secteur et des effets de la régulation. En particulier :

  • vous explorez, analysez et restituez les dynamiques concurrentielles à l’œuvre sur les marchés de détail mobiles (stratégies commerciales des opérateurs, évolutions des offres, usages etc.), sur les différents segments (Grand Public, Entreprise, machine-to-machine), en métropole comme outre-mer, en vous appuyant notamment sur des données quantitatives ;
  • vous  analysez les perspectives d’évolution des marchés de détail mobiles à l’aune de la 5G, du point de vue de l’offre et de la demande, afin d’en dégager les enjeux de régulation associés. Vous explorez notamment les opportunités de nouveaux services à destination des entreprises au regard des innovations de rupture apportées par la 5G et le potentiel de revenus associés pour les opérateurs mobiles;
  • vous analysez les dynamiques sur le marché de gros de l’accueil d’opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) sur les réseaux  mobiles et les enjeux de régulation associés, notamment à l’aune de l’arrivée de la 5G ;
  • vous contribuez à l’expertise de l’unité sur la connaissance des coûts des opérateurs mobiles et analysez en particulier les données issues de la comptabilité réglementaire des opérateurs;
  • vous êtes susceptibles de participer aux travaux européens au sein du BEREC (Body of European Regulators for Electronic Communications) ayant trait à l’activité de l’unité : vous y défendez les positions de l’Arcep dans les négociations, vous participez à l’échange d’expériences, contribuez à une approche commune européenne et identifiez les bonnes pratiques reproductibles en France.

Vous serez régulièrement en contact avec des partenaires variés, tels que :

  • les opérateurs télécoms, les équipementiers ;
  • certaines institutions (Autorité de la concurrence, Conseil d'État, ministères, Commission européenne, etc.) et les autres régulateurs européens ;
  • les cabinets de conseil, le cas échéant en pilotant des études qui leur sont confiées.

Rejoindre l’unité Régulation des Marchés Mobiles, c’est ainsi contribuer aux chantiers structurants au cœur des compétences de l’Arcep en alliant compétences techniques et économiques.

Profil du titulaire

De formation supérieure en économie, éventuellement doublée d’une formation d’ingénieur, vous disposez de connaissances en économie des réseaux et régulation.

Vous possédez un goût pour les analyses chiffrées et les modélisations sous Excel ou R et êtes intéressé.e par les télécoms, plus largement par l’écosystème du numérique, et avez le souci de l’intérêt général.

Vous êtes attiré.e par les sujets alliant compréhension technique et enjeux économiques. Vous savez manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés, et vous savez vous approprier un sujet complexe d’ordre technique, économique, concurrentiel et juridique, puis en restituer les enjeux, de façon claire, synthétique et convaincante.

Vous faites preuve de curiosité, d’une très bonne capacité d'analyse et de synthèse, de rigueur, d’autonomie. Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

Enfin, vous avez le goût du travail en équipe, avec des personnes de profils variés (économistes, juristes, ingénieurs, etc.) et vous êtes à l’aise, tant à l’écrit qu’à l’oral, en français et en anglais.

Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d'un détachement sur contrat de 3 ans, ou par un contractuel sur la base d'un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable.

Candidature (CV + lettre de motivation) à adresser à : urh(@)arcep.fr


Postuler à cette offre