Stage

Chargé.e de mission pilotage de l'outil "mon reseau mobile"

Poste à pourvoir : Chargé.e de mission

Direction : Direction Mobile et innovation (DMI)

Unité : Couverture et investissements mobiles (UCIM)

Titre du responsable : Chef de l’unité Couverture et investissements mobiles

Date de vacance du poste : immédiate

Adresse : 14 rue Gerty Archimède – 75012 Paris

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de la distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en matière d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Qui sommes-nous ?

Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, préparer l’arrivée de la 5G, développer des observatoires cartographiques, organiser des enchères, travailler sur l’Internet des objets…

La direction « mobile et innovation » de l’Arcep œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides et une forte intensité concurrentielle. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, vous rejoindrez l’unité Couverture et investissements mobiles, qui est composée de 6 agents. L’unité traite de dossiers stratégiques et exposés, relatifs à la couverture et à la qualité des réseaux mobiles des opérateurs. Ses missions incluent notamment la réflexion sur les nouvelles obligations de déploiement, le suivi et contrôle de ces obligations, l’organisation de campagnes de mesures sur le terrain pour tester les cartes de couverture et la qualité de service. Elle contribue au développement de nouveaux modes de régulation à l’Arcep, comme la régulation par la data et le développement d’outils modernes de suivi des déploiements, basés notamment sur le crowdsourcing et les partenariats externes.

Quelles seront vos missions ?

Dans votre poste, vous travaillerez sur les dossiers suivants :

  • La « régulation par la donnée », visant à renforcer l’information du public pour stimuler une concurrence entre opérateurs mobiles ne reposant pas uniquement sur les coûts.

Vous piloterez les évolutions et les améliorations continues du site monreseaumobile.fr, qui regroupe les données fournies par les opérateurs et celles issues des campagnes de mesure pilotées par l’Arcep. Cet outil doit évoluer pour proposer de nouvelles fonctionnalités et intégrer de manière plus souple et fluide les mesures issues des acteurs tiers (collectivités, SNCF, RATP…) et du crowdsourcing, tout en assurant un niveau de qualité, de clarté et de fiabilité vis-à-vis des consommateurs. Votre rôle sera d’être à l’écoute des attentes des usagers et des collectivités, et de piloter la modernisation du site par un prestataire.

Vous serez également chargé.e de développer le potentiel et l’utilisation de l’open data, afin de faciliter et stimuler la réutilisation des données de l’Arcep par des acteurs tiers et innovants, notamment en développant de nouveaux partenariats avec des acteurs tiers. Plus largement, vous serez amené.e à présenter à des publics divers (collectivités, consommateurs…) les démarches liées à la régulation par la donnée côté « couverture mobile », qui seront particulièrement scrutées à l’occasion du lancement de la 5G en France.

Par ailleurs, vous proposerez et mettrez en œuvre des méthodes de travail pour améliorer l’utilisation qui est faite par l’UCIM de « j’alerte l’Arcep ». Cette plateforme permet aux particuliers, entreprises et collectivités/élus d’alerter des dysfonctionnements qu’ils rencontrent dans leurs relations avec les opérateurs. Ces informations, complétées par d’autres « signaux faibles » (courriers de collectivités, remontées via des acteurs de terrain, etc.) peuvent par exemple : être utilisées pour le ciblage de campagnes de mesures ; alimenter le travail de régulation par la donnée ; éclairer sur la mise en œuvre du New Deal et plus largement le respect des obligations des opérateurs ; appuyer la proposition de nouvelles obligations.

  • Vous assurerez le traitement des sujets de coopération internationale concernant l’UCIM, notamment au sein du BEREC et de FRATEL.

Le BEREC (Body of European Regulators for Electronic Communications) est l’organe des régulateurs européens des communications électroniques. Il a pour mission d’assurer une application cohérente du cadre réglementaire européen, et assiste la Commission et les autorités de régulation nationales dans la mise en œuvre du cadre. Le BEREC travaille actuellement sur plusieurs sujets concernant les activités de l’UCIM : la définition des réseaux à haute capacité, les relevés géographiques relatifs aux réseaux de télécommunications, la fourniture d’informations sur la couverture et les déploiements 5G… Vous définirez les positions à tenir concernant ces dossiers sur le périmètre de compétences de l’UCIM ; vous proposerez des bonnes pratiques de l’Arcep à pousser au niveau européen et identifierez des bonnes pratiques tierces dont l’Arcep pourrait s’inspirer.

FRATEL est le réseau francophone de la régulation des télécommunications. Il vise à établir et à renforcer la collaboration et les échanges entre ses membres. En lien avec la Direction Europe et International (DEI), vous coordonnez le travail de l’UCIM sur le dossier de la qualité de service, qui consiste en particulier à mettre en valeur des bonnes pratiques de l’Arcep et à analyser les travaux des autres membres du réseau.

  • Vous contribuerez plus largement aux réflexions de l’Arcep sur le développement de nouveaux modes de régulation et de nouvelles obligations pour les opérateurs.

Avec qui travaillerez-vous ?

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux. Vous pourrez présenter personnellement votre dossier, jusqu’au collège, et serez acteur de la décision qui sera prise. Vos travaux pourront avoir un impact rapide et mesurable.

La pratique de la régulation passe aussi par la pleine mesure des attentes croissantes des citoyens, des entreprises, des élus en matière de numérique et de connectivité. C’est identifier et évaluer les demandes, souvent contradictoires, afin de proposer des solutions pragmatiques et soucieuses de l’intérêt général. C’est analyser des problèmes aux composantes techniques, économiques, juridiques et parfois politiques, rythmés par des évolutions rapides et des innovations fréquentes. C’est donc une négociation permanente et une réflexion constante pour atteindre les objectifs de régulation. Et c’est inventer la régulation de demain, en acceptant de changer de méthodes, en s’ouvrant à la multitude, en lien avec les écosystèmes d’innovation.

Vous serez régulièrement en contact avec des partenaires variés, tels que les autres régulateurs européens, les opérateurs télécoms, les Ministères chargés de l’économie, de l’aménagement du territoire et de l’outre-mer, cabinets ministériels, préfectures, Etalab, Agence du Numérique,  élus et associations d’élus (députés, sénateurs, régions, départements, etc.), acteurs tiers (SNCF, RATP, etc.), prestataires de mesure, acteurs du crowdsourcing, presse, etc.

Qui êtes-vous ?

Vous êtes intéressé.e par les télécoms, plus largement par l’écosystème du numérique, et vous avez le souci de l’intérêt général.

Vous souhaitez mettre en question la qualité du service mobile, faire vivre un outil complet, scruté et envié (#monreseaumobile.fr), ou encore participer à la définition de la stratégie open data et crowdsourcing d’une institution publique comme l’Arcep.

Vous savez manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés, et vous savez vous approprier un sujet complexe d’ordre technique, économique, concurrentiel et juridique, puis en restituer les enjeux, de façon claire, synthétique et convaincante.

Vous faites preuve de curiosité, d’une bonne capacité d'analyse et de synthèse, de rigueur, d’autonomie. Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

Vous avez le goût du travail en équipe, avec des personnes de profils variés (économistes, juristes, ingénieurs, etc.) et vous êtes à l’aise, tant à l’écrit qu’à l’oral, en français et en anglais.

Vous êtes intéressé.e ? Contactez-nous pour plus d'informations !

Le chef d’unité Couverture et investissements mobiles : guillaume.decorzent@arcep.fr

La Directrice Mobile et innovation : anne.laurent@arcep.fr  


Postuler à cette offre