Contrat

Chargé.e de mission Gestion et coordination technique des fréquences

Poste à pourvoir : Chargé.e de mission Gestion et coordination technique des fréquences

Fonction : Chargé.e de mission

Direction : Mobile et innovation

Titre du responsable : Chef de l’unité Gestion des fréquences

Date de vacance du poste : Octobre 2022

Contexte du poste : Remplacement

Adresse : 14 rue Gerty Archimède – Paris 12

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux, proches de Bercy Village. Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, anticiper les nouvelles technologies mobiles (5G advanced, 6G), développer des observatoires cartographiques, organiser la régulation des secteurs postaux et de la presse, mesurer l’impact environnemental du numérique … Au cours de vos missions, vous pourrez présenter personnellement votre dossier, jusqu’au collège, et serez acteur de la décision qui sera prise. Vos travaux pourront avoir un impact rapide et mesurable.

Qui sommes-nous ?

La direction « mobile et innovation » de l’Arcep œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides, une forte intensité concurrentielle et des nouveaux usages, notamment ceux au service de la numérisation de l’économie. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire et de la qualité de service attendue. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, l’unité gestion des fréquences (UGF) est notamment en charge de :

  • La gestion de certaines bandes de fréquences : cette activité permet de répondre aux demandes d’autorisation, de modification ou de suppression d’utilisation des fréquences (faisceaux hertziens, stations terriennes, utilisations temporaires, réseaux mobiles professionnels - PMR), ainsi que celles dans le cadre d’expérimentations (drones, radars, etc.).
  • La protection des autorisations d'utilisation de fréquences délivrées par l’Arcep, notamment par l'enregistrement des assignations de fréquences au fichier national des fréquences.
  • La simulation de la couverture des opérateurs mobiles dans le cadre d’études spécifiques (recherche de zones d’interférences, expérimentations 5G, cohabitation, etc.).
  • La réalisation d’études techniques de coordination entre divers systèmes.
  • La mise à niveau et le bon suivi du développement des outils techniques à sa disposition.

Quelles seront vos missions ?

Vous devrez prendre en compte et répondre aux diverses demandes d’Autorisation d’Utilisation des Fréquences (AUF), ce qui vous conduira notamment à mettre à jour le système d’information et la base de données internes à l’unité dans le respect des procédures définies.

Par ailleurs vous devrez réaliser les différentes coordinations techniques au moyen de l’outil HTZ Warfare (outil technique de planification de réseau radio et d'ingénierie du spectre) avec l’attribution des fréquences pour le service fixe (faisceaux hertziens) et le service fixe par satellites (stations terriennes).

Vous réaliserez aussi des études techniques spécifiques (notamment de partage de la ressource spectrale inter-systèmes) au moyen des outils informatiques à disposition (HTZ Warfare).

En parallèle, vous participerez à des groupes de travail et/ou réunions, internes ou externes, en relation avec des services de l'Autorité, des institutions (ANFR, …) et les acteurs du secteur (opérateurs, …).

Vous contribuerez à l’évolution des outils métiers propres à la gestion administrative et la coordination technique au sein de l'unité. Enfin, vous participerez à l'élaboration des procédures de coordination technique, des besoins de contrôle voire à ces contrôles sur le terrain.

Qui êtes-vous ?

Vous devez démontrer un intérêt certain pour les questions de régulation du secteur des télécommunications et, si possible, avoir une connaissance et une expérience technique dans le domaine des télécommunications, notamment des radiocommunications terrestres et par satellite. Par ailleurs, vous devez posséder une connaissance de la gestion de base de données.

Autonome et faisant preuve d’initiative, vous appréciez travailler en équipe. Nous attendons aussi que vous soyez rigoureux et organisé. Enfin, la maîtrise de l’anglais technique est demandée.

Par ailleurs, une connaissance de progiciels de type base de données, tableur, technique de coordination est souhaitée. Plus particulièrement, celle des progiciels métiers de la société ATDI de gestion administrative ICS Manager et de coordination technique HTZ Warfare serait appréciée.

Informations complémentaires :

Le processus de recrutement prévoit deux entretiens de validation des compétences techniques par les responsables hiérarchiques opérationnels du poste (chef d’unité et directeur). L’unité RH effectue un dernier entretien, qui est plus orienté vers les dimensions comportementales et les motivations, afin de valider l’adéquation globale du profil et du projet professionnel avec le poste et les possibilités d’évolution.

Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire, sur la base d’un détachement sur contrat de trois ans ou par un contractuel sur la base d’un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable.


Postuler à cette offre