Contrat

Chargé.e de mission fibre optique et marché B2B

Poste à pourvoir : Chargé.e de mission fibre optique et marché B2B

Fonction : Chargé.e de mission

Direction : Internet, Presse, Postes, et utilisateurs

Titre du responsable : Chef de l’unité « Marché Entreprises »

Date de vacance du poste : Janvier 2022

Adresse : 14 rue Gerty Archimède – Paris 12

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles, postaux et de distribution de la presse se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

En rejoignant l’Arcep, vous travaillerez en équipe, dans une petite structure (180 personnes) où tout le monde se connaît, où le processus de décision est simple et où l’ambiance est bonne, dans des locaux modernes et conviviaux, proches de Bercy Village. Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, assurer le développement de la 5G, développer des observatoires cartographiques, organiser la régulation des secteurs postaux et de la presse, mesurer l’impact carbone du numérique, … Au cours de vos missions, vous pourrez présenter personnellement votre dossier, jusqu’au collège, et serez acteur de la décision qui sera prise. Vos travaux pourront avoir un impact rapide et mesurable.

Qui sommes-nous ?

La Direction « Internet, Presse, Postes, et utilisateurs » est l’une des directions sectorielles en charge de la régulation des marchés des services de communications électroniques ainsi que du secteur postal et de la distribution de la presse.

Elle est, notamment, chargée de veiller au bon fonctionnement de l'internet et au respect des règles relatives à l'accès à un internet ouvert. Elle anime la réflexion et coordonne l’action de l’Autorité sur les instruments de régulation par la donnée. Elle établit et gère le plan de numérotation et contrôle les obligations qui en découlent. Elle est chargée de coordonner la régulation de l'ensemble des marchés de services de communications électroniques à destination des entreprises. Elle est en charge de la régulation des activités postales en particulier pour ce qui concerne le contrôle des obligations du prestataire en charge du service universel postal. Suite à l’adoption de la loi « modernisation de la distribution de la presse » qui étend les missions de l’Arcep, elle est en charge la régulation de la distribution groupée de la presse.

Au sein de la direction, l’unité « marchés entreprises » (UME) assure la coordination globale de l’ensemble des actions de régulation pouvant in fine bénéficier à la clientèle entreprise et est directement chargée de la régulation spécifique des offres à destination des entreprises, fixes (accès internet, téléphonie, réseaux intersites) comme mobiles. Elle est composée de quatre cadres et d’un chef d’unité.

Un enjeu principal anime l’UME : profiter de l’opportunité unique que constitue la transition technologique en cours des réseaux cuivre vers les réseaux en fibre optique pour permettre l’établissement d’une concurrence vivace et pérenne pour les offres de connectivité à destination des clients professionnels et entreprises afin de favoriser leur transformation numérique, tout en s’assurant que les fermetures de technologie anciennes aient lieu sans dégrader les conditions du jeu concurrentiel entre opérateurs.

Pour ce faire, l’unité a pour mission de réguler d’une part les opérateurs qui déploient les réseaux en fibre optique pour faire émerger sur ces réseaux de nouvelles offres adaptées aux entreprises, d’autre part l’opérateur historique (Orange) puissant sur les marchés fixes du haut débit, du très haut débit et de la téléphonie fixe entreprises. Dans les deux cas, il convient de s’assurer que les offres d’accès des opérateurs régulés aux infrastructures qu’ils contrôlent (offres fournies aux autres opérateurs) permettent une concurrence effective, loyale et non-discriminatoire sur le marché entreprises, notamment en contrôlant les modalités techniques, opérationnelles (ex : la qualité de service) et économiques de ces offres.

L’unité marchés entreprises est également en charge, au sein de l’Arcep, de piloter les travaux relatifs au service universel des communications électroniques, dans le contexte de la préparation d’un nouveau service universel « très haut débit » pour 2023.

Quelles seront vos missions ?

Vous serez en charge, seul.e et en collaboration avec des collègues aux profils diversifiés (ingénieur.e.s, économistes, juristes), de problématiques opérationnelles, tarifaires et juridiques ayant de forts enjeux pour les marchés des services de communications électroniques, et notamment des sujets suivants :

  • le suivi du développement des offres à qualité de service renforcée à destination des entreprises sur les réseaux en fibre optique du Plan France Très Haut Débit ;
  • les modalités d’accès aux réseaux fibre des opérateurs spécialistes du marché entreprises ;
  • le maintien à jour de la connaissance des marchés et produits entreprises, notamment via le pilotage d’études spécifiques (quantitatif et qualitatif) ;
  • le développement d’actions de pédagogie auprès des entreprises ;
  • les travaux de l’Arcep relatifs au nouveau service universel.

Vos principaux interlocuteurs extérieurs seront les opérateurs de communications électroniques, les entreprises (clientes) et leurs représentants (en particulier, vous animerez des réunions multilatérales opérationnelles avec les opérateurs et y jouerez un rôle de médiateur), ainsi que les directions du ministère chargé de l’Economie et des finances, notamment la Direction générale des entreprises (DGE), le Médiateur des Entreprises, l’Autorité de la concurrence, ainsi que les services de la Commission européenne et l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE).

Qui êtes-vous ?

De formation supérieure (école d’ingénieur, école de commerce ou master) et disposant idéalement de connaissances sur les réseaux de communications électroniques, vous démontrez un intérêt pour l'analyse de problématiques technico-économiques à l’aide notamment de données quantitatives.

A l’aise pour synthétiser ces problématiques et les faire comprendre, vous faites aussi preuve de qualités relationnelles permettant d’animer des réunions d’échanges avec les acteurs et les consommateurs, d'esprit d'initiative, de réactivité, de rigueur et d'autonomie.

Par ailleurs, vous avez le goût du travail en équipe et vous maîtrisez des outils informatiques (suite Office) et la langue anglaise.

Informations complémentaires :

Le processus de recrutement prévoit deux entretiens de validation des compétences techniques par les responsables hiérarchiques opérationnels du poste (chef d’unité et directeur). L’unité RH effectue un dernier entretien, qui est plus orienté vers les dimensions comportementales et les motivations, afin de valider l’adéquation globale du profil et du projet professionnel avec le poste et les possibilités d’évolution.

Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d’un détachement sur contrat de trois ans ou par un contractuel sur la base d’un contrat de droit public de 3 ans, renouvelable.


Postuler à cette offre