Stage

Stagiaire "Régulation des marchés mobiles"

  • Direction : Direction Mobile et innovation (DMI)
  • Unité : Régulation des marchés mobiles (UMM)
  • Titre du responsable : Cheffe de l’unité Régulation des Marchés Mobiles
  • Début du stage : à partir d’octobre 2019
  • Durée du stage : 6 mois
  • Adresse : 14 rue Gerty Archimède 75012 Paris

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles et postaux se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Qui sommes-nous ?

Les équipes de l’Arcep travaillent sur des dossiers aux enjeux variés : contribuer à la couverture numérique fixe et mobile du territoire, veiller à la neutralité de l’Internet, préparer l’arrivée de la 5G, développer des observatoires cartographiques, organiser des enchères, travailler sur l’Internet des objets…

La direction « mobile et innovation » de l’Arcep œuvre à la généralisation de la couverture mobile en France et à l’introduction des nouvelles technologies telles que la 5G, dans un secteur marqué par des évolutions rapides et une forte intensité concurrentielle. Les équipes de la DMI organisent les attributions de fréquences et définissent les obligations des opérateurs, telles que des trajectoires de couverture du territoire. Elles développent des outils innovants pour mesurer, diffuser et comparer des données sur les performances des réseaux des opérateurs (tels que www.monreseaumobile.fr). Elles réalisent des analyses économiques et préparent des décisions structurantes pour fixer des incitations en faveur de l’investissement et de la concurrence au bénéfice des utilisateurs. Elles animent enfin les relations avec les écosystèmes de l’innovation, afin qu’ils irriguent l’ensemble du secteur.

Au sein de la DMI, vous rejoindrez l’unité Régulation des Marchés Mobiles (UMM), qui est chargée de concevoir et mettre en œuvre les mesures de régulation assurant un équilibre entre concurrence et investissement dans les réseaux mobiles, en métropole et outre-mer. L’unité détient une expertise sur l'économie de l'activité d'opérateur mobile et les mécanismes concurrentiels, notamment les formes de partage de réseaux mobiles. L’unité contribue, au travers de ses analyses, à l’élaboration des modalités d’attribution de fréquences. Ses missions incluent également la régulation des services inter-opérateurs sur les marchés de gros (itinérance, RAN-sharing, terminaison d'appel, accueil d’opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO), roaming international…) et l’instruction le cas échéant de règlements de différend entre opérateurs.

Quelles seront vos missions de stage ?

Au sein de l’UMM, vous participez au suivi par l’équipe du marché de gros de l’accueil des MVNO sur les réseaux mobiles, qui est encadré sur le plan réglementaire.

Les MVNO sont des opérateurs mobiles non titulaires d’autorisation d’utilisation de fréquences s’appuyant sur les réseaux d’un ou plusieurs opérateurs titulaires dits « opérateurs hôtes » (Orange, SFR, Bouygues Telecom) pour fournir leurs propres services (exemples : NRJ Mobile, La Poste Mobile, Lycamobile…). Certains MVNO, dits « Full-MVNO », disposent de leur propre cœur de réseau mobile et n’achètent qu’un accès à la partie radio des réseaux mobiles, d’autres, dits « Light-MVNO », achètent des prestations d’accueil de bout en bout.

Ce suivi vise à identifier les dynamiques concurrentielles actuelles sur ce marché de gros « amont », au regard des évolutions du marché de détail « aval » (marché de la fourniture de services mobiles aux consommateurs et entreprises) et à en dresser les enjeux.

Vos missions concrètes sont les suivantes :

  • vous vous familiarisez tout d’abord avec le marché de gros de l’accueil des MVNO sur les réseaux mobiles, notamment : le fonctionnement de ce marché, les parties prenantes dans la chaîne de valeur, les différents acteurs et leur positionnement ;
  • vous vous intéressez à la dynamique commerciale de chacun des MVNO sur le marché de détail, aux actualités concernant ces acteurs en France et aux actualités significatives à l’étranger ;
  • vous explorez la dynamique du marché de gros de l’accueil des MVNO en analysant des données récurrentes;
  • vous vous familiarisez avec les conditions d’accueil techniques et économiques offertes aux MVNO sur ce marché de gros et vous contribuez à l’amélioration du suivi associé. Dans ce cadre :
    • vous mettez à jour des bases de données existantes, vous proposez des axes d’amélioration facilitant l’exploitation des données et vous contribuez à leur enrichissement;
    • vous participez à l’élaboration d’analyses qualitatives et de modèles quantitatifs permettant d’apprécier les conditions économiques d’accueil offertes aux MVNO, qu’il s’agisse d’analyser des situations individuelles ou d’obtenir une vue générale sur la situation actuelle et prospective de ce marché de gros.
  • vous contribuez à l’analyse des perspectives d’évolution des conditions d’accueil offertes aux MVNO au regard de la dynamique concurrentielle prévalant actuellement sur le marché de détail et les enjeux à court ou à moyen terme du secteur (évolution des usages, avènement de la technologie 5G etc.)
     

Qui êtes-vous ?

  • Vous suivez actuellement une formation d’ingénieur ou une formation en économie niveau M1 ou M2 et vous êtes familier des concepts d’économie industrielle et d’organisation des marchés ;
  • Vous disposez de connaissances en modélisation économique et compétences en statistiques et traitement des données ;
  • Vous êtes intéressé(e) par les télécoms, plus largement par l’écosystème du numérique ;
  • Vous faites preuve de curiosité, d’une bonne capacité d'analyse et de synthèse. Vous avez le goût de l’initiative et le sens de l’organisation.

Vous êtes intéressé(e) ? Contactez-nous !

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser à urh(@)arcep.fr

 

 


Postuler à cette offre