• Poste à pourvoir : Chargé(e) de mission fibre optique – profil généraliste ou économiste
  • Direction : Direction fibre, infrastructures et territoires (DIT)
  • Unité : fibre optique
  • Titre du responsable : Chef de l’unité
  • Date de vacance du poste : immédiate
  • Adresse : actuellement située dans le 15ème arrondissement de Paris, l’Arcep emménagera fin 2018 dans de nouveaux locaux dans le 12ème arrondissement (accès : métro Dugommier - ligne 6 ou métro Cour Saint Emilion - ligne 14).

 

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes veille à ce que les réseauxréseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles et postaux se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

 

Missions principales de la direction et de l’unité

 

La Direction fibre, infrastructures et territoires (DIT) est chargée de la régulation des marchés du haut et du très haut débit fixe. Elle supervise le dégroupage du réseau cuivre d’Orange, qui permet la fourniture de plus de 22 millions offres de haut ou de très haut débit et pour un chiffre d’affaires inter-opérateurs annuel de l’ordre du milliard d’euros, ainsi que l’accès pour tous les opérateurs aux infrastructures de génie civil de cet opérateur pour déployer de la fibre optique. Elle définit les règles de partage inter-opérateurs des réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné, qui vont constituer l’infrastructure télécoms de référence de demain, et encourage l’investissement (plus de 1 milliard d’euros par an) pour le déploiement de ces réseaux, qui connaissent une croissance forte (+40 % sur un an). À ce titre, elle accompagne le Gouvernement et les collectivités locales dans les programmes de déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire. Enfin, la direction est la porte d’entrée des collectivités territoriales au sein de l’Arcep pour leurs politiques d’aménagement numérique du territoire.

 

L’unité fibre optique, composée de six cadres et d’un chef d’unité, est chargée de la régulation, opérationnelle et économique, des réseaux à très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). En particulier, elle régule les opérateurs qui déploient ces réseaux, d’initiative publique ou privée, pour l’élaboration et la mise en œuvre de leur offre de partage du réseau de fibres optiques déployées jusqu’aux logements. Elle accompagne les collectivités territoriales dans la mise en œuvre de leurs tarifs d’accès aux réseaux d’initiative publique. Elle assure le suivi et le contrôle des déploiements des opérateurs au titre de l’obligation de complétude ou d’engagements juridiquement opposables. Enfin, l’unité participe à l’ensemble des procédures formelles conduites par l’Autorité, notamment l’instruction de règlements de différends entre opérateurs ou de procédures de contrôle d’obligations et de sanction, ou de réponse aux saisines de tiers qui sollicitent un avis auprès de l’Autorité sur les sujets de sa compétence, comme celles du Gouvernement ou des collectivités territoriales dans le cadre du plan France Très Haut Débit, ou encore de l’Autorité de la concurrence.

Activités principales

 

Le/ la titulaire du poste est chargé(e) de mener des travaux concernant la définition et la mise en œuvre de la politique de l’Autorité en matière de régulation des réseaux à très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné, notamment pour ce qui relève des problématiques tarifaires, opérationnelles et concurrentielles entre opérateurs. Il/elle participe à la définition de la doctrine de l’Autorité en matière de tarification de l’accès aux réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné et des travaux avec les opérateurs sur ce sujet, en particulier dans les zones d’initiative privée. IL/elle a notamment la responsabilité de contribuer aux travaux de l’unité modèles et tarifs de la direction économie, marchés et numérique concernant les coûts des opérateurs FttH.

 

Encadré(e) par le chef d’unité, le/la titulaire du poste :

  • anime des travaux de concertation et de négociation sur des aspects opérationnels, techniques et économiques avec les principaux acteurs du marché (opérateurs, équipementiers…), et conduit des analyses qui serviront de base aux décisions de l’Autorité ;
  • contribue aux travaux conduits par les autres unités de la direction, notamment en ce qui concerne les relations avec les collectivités territoriales (unité territoires connectés) et l’accès aux infrastructures de génie civil (unité cuivre et infrastructures) et ceux de l’unité modèles et tarifs ;
  • participe, le cas échéant, à l’instruction de règlements de différends, de procédures de contrôle d’obligations et de sanctions, ou la rédaction de décisions et d’avis formels de l’Autorité ;
  • est amené(e) à échanger très régulièrement avec des opérateurs, des équipementiers, des représentants de collectivités territoriales, des associations de consommateurs, ainsi qu’avec des administrations nationales ou de l’Union européenne.

Des déplacements ponctuels sont à prévoir, essentiellement en France et dans les proches pays européens.

Profil recherché

 

De formation supérieure (économie, école d’ingénieur, master (Bac+5) en économie de la régulation, Institut d’études politiques…), le/la candidat(e) :

  • dispose de solides connaissances en économie des réseaux et présente les compétences nécessaires à la maîtrise rapide des aspects techniques des réseaux de communications électroniques, le cas échéant, d’une grande motivation pour les acquérir ;
  •  dispose de connaissances théoriques relatifs à la tarification de l’accès aux réseaux des opérateurs d’industrie de réseaux (recouvrement des coûts, non-discrimination, signal-prix…) ;
  • dispose idéalement d’une première expérience professionnelle réussie :
  • au sein d’une direction responsable de la tarification d’un opérateur d’une industrie de réseau ou d’une autorité de régulation sectorielle, d’un cabinet-conseil ou, plus généralement, dans l’audit d’une ou de plusieurs industries de réseaux ;
  • ou concernant l’exécution des partenariats public-privé (concession, marchés de partenariat, etc.) et de connaissances en matière de restitution comptable et en comptabilités privée et publique ;
  • fait preuve de capacités d’analyse, sait manier les concepts théoriques, les confronter à la réalité des marchés et peut s’approprier un sujet complexe d’ordre technique, économique ou concurrentiel ;
  • a le goût du travail en équipe et dispose d’un esprit d’initiative et d’une bonne autonomie ;
  • présente des qualités de rigueur, d’organisation, de réactivité ainsi qu’une bonne qualité d’expression, tant à l’écrit qu’à l’oral.

Le poste pourra être adapté au profil du/de la candidat(e), s’il/elle ne dispose pas d’une première expérience professionnelle. Une maîtrise de l’anglais est souhaitable.

Le poste est à pourvoir par un(e) fonctionnaire de catégorie A ou A+, sur la base d’un détachement sur contrat de 3 ans, ou par un(e) contractuel(le) sur la base d’un contrat public de 3 ans renouvelable pour la même durée.


Postuler à cette offre