Contrat

Chargé(e) de mission "coût et audit réglementaire"

  • Poste à pourvoir : Chargé(e) de mission
  • Direction : Direction « Courrier, colis et broadcast » (DCB)
  • Unité : Coût et audit réglementaire
  • Titre du responsable : Chef de l’unité coût et audit réglementaire
  • Date de vacance du poste : immédiate
  • Adresse : 14, rue Gerty Archimède – 75 012 Paris

Arbitre expert et neutre, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes veille à ce que les réseaux d’échanges internet, télécom fixes, mobiles et postaux se développent comme un « bien commun », c’est-à-dire qu’ils répondent à des exigences fortes en termes d’accessibilité, d’universalité, de performance, de neutralité, de confiance et de loyauté.

Missions principales de la direction et de l’unité

La direction « Courrier, colis et broadcast » (DCB), qui compte huit personnes, est chargée de la régulation des activités postales et de la diffusion audiovisuelle.

En matière postale, elle contrôle les prestations de service universel, notamment la qualité et les tarifs, et met en œuvre le contrôle comptable de La Poste. Elle évalue le coût des obligations de La Poste en matière d’aménagement du territoire.

La direction délivre les autorisations aux opérateurs postaux, supervise le marché et traite le cas échéant les réclamations des usagers. Elle participe également aux groupes de travail européens et internationaux sur les questions postales.

En matière audiovisuelle, la direction assure l’analyse des marchés de la diffusion TNT et sa mise en œuvre opérationnelle.

Au sein de la DCB, l’unité Coût et audit réglementaire est chargée des aspects quantitatifs de la régulation de La Poste ainsi que de la régulation de TDF, opérateur exerçant une influence significative sur le marché pertinent de gros amont des offres de diffusion hertzienne terrestre de programmes télévisuels.

Composée de deux chargé.e.s de mission et d’un chef d’unité, l’unité :

- contrôle les tarifs des prestations du service universel postal et des tarifs de gros des offres de diffusion hertzienne terrestre de programmes télévisuels ;

- établit les règles de comptabilisation des coûts et veille à la spécification, la production et la vérification de la comptabilité réglementaire de La Poste et celle de TDF, et du dispositif de séparation comptable associé ;

- mène des analyses économiques et concurrentielles relatives au secteur postal et à celui de la télédiffusion ;

- évalue chaque année le coût net de la mission d’aménagement du territoire de La Poste ; pour ce faire, elle développe et exploite des outils de modélisation ;

- participe aux groupes de travail européens sur les questions postales de sa compétence.

 

Activités principales

Le/la titulaire est chargé.e des dispositifs de comptabilité réglementaire des opérateurs en termes de définition des règles, de spécification des systèmes associés et de vérification (à partir d’audits externes). Il développe une démarche visant à améliorer la gouvernance et la fiabilité de ces dispositifs et des référentiels associés.

Le/la titulaire du poste est également chargé.e des questions tarifaires et de modélisation au sein de l’unité. A ce titre, il/elle assure le suivi de l’encadrement tarifaire de La Poste et des tarifs de gros des offres de diffusion hertzienne terrestre, la production des avis tarifaires de l’Arcep, l’exploitation des bases de données de trafic et de tarifs de La Poste et le suivi des perspectives économiques de La Poste et de TDF.

Le/la titulaire du poste est également amené.e à participer à l’exploitation et au développement des modèles technico-économiques mis en œuvre à la direction « Courrier, colis et broadcast » comme le modèle de la distribution postale et modèle de coûts de la télédiffusion et à réaliser des études quantitatives ponctuelles.

En tant que de besoin, le/la titulaire travaille sur l’ensemble des sujets de la direction, en forte interaction avec le reste de la direction et la direction « Economie, marchés et numérique » de l’Arcep. Il/elle interagit fréquemment avec La Poste et TDF sur les questions tarifaires et réglementaires.

Enfin, il/elle est amené.e à travailler avec les autres acteurs du secteur (ministère, ANFR, grands émetteurs, routeurs, autres diffuseurs, Commission européenne et autorités de régulation étrangères) pour développer l’expertise de l’Arcep sur le secteur. Le/la titulaire peut être amené.e à participer aux travaux du groupe des régulateurs européens postaux (GREP).

Profil recherché

De formation supérieure (en particulier école d’ingénieur, master 2 en économie), le/la titulaire possède un goût pour l’analyse économique concrète, la manipulation de données et la modélisation, sous Excel, R ou SAS. Des compétences en matière statistique, comptable, d’analyse financière, de programmation élémentaire ou d’utilisation de systèmes d’information géographiques peuvent être des plus.

Une première expérience en matière de concurrence, de régulation ou de modélisation économique serait utile.

Le/la titulaire a le goût du travail en équipe. Il/elle fait preuve de rigueur, d’un esprit d’initiative et d’une bonne autonomie. Il/elle possède de solides qualités d’expression à l’oral et d’une grande aisance rédactionnelle. Une bonne maîtrise de l’anglais à l’écrit et à l’oral est indispensable.

 

Le poste est à pourvoir par un fonctionnaire de catégorie A, sur la base d’un détachement sur contrat de trois ans ou par un contractuel sur la base d’un contrat public de trois ans renouvelable.


Postuler à cette offre