Le pôle numérique Arcep – CSA

Le Forum des terminaux

Avec la généralisation de l’accès à internet dans le monde, et notamment de l’internet mobile, les terminaux permettant aux utilisateurs d’accéder aux services et contenus disponibles en ligne se sont multipliés. Autrefois simples outils « neutres », ils sont devenus un service à part entière, ont démultiplié les usages et transformé les pratiques des internautes.

L’accès à internet mobile est devenu le mode d’accès principal poussé par le développement du smartphone et entrainant de nouvelles modalités se d’accès aux réseaux.

Les consoles de jeu, les télévisions et les montres sont devenues connectées et peuvent concentrer de plus en plus les usages du foyer. Les voitures s’ouvrent également au numérique et peuvent catalyser un certain nombre d’usages en mobilité. La longue liste des objets connectés permet d’imaginer que la majorité des objets du quotidien auront des usages en ligne, et l’omniprésence de l’intelligence artificielle peut être vue comme un facilitateur et un intégrateur de la connectivité, notamment avec le développement des assistants vocaux.

Chacune des modalités d’accès à internet entraîne avec elle un environnement logiciel particulier, conditionné par des considérations techniques et économiques, induisant des rapports de force mouvants entre constructeurs, développeurs et clients finaux. Le développement des tablettes et des smartphones a par exemple bouleversé le modèle traditionnel du navigateur comme interface dominante d’accès aux pages web, au profit des applications, offrant un accès simplifié et plus ergonomique. Si les utilisateurs disposent aujourd’hui d’un choix important en termes d’équipements physiques, ils font face à un choix beaucoup plus réduit en ce qui concerne les systèmes d’exploitation où, sur le smartphone par exemple, deux acteurs principaux représentent l’essentiel du marché.

De nouvelles fonctionnalités ont émergé au cours des dernières années, amenant avec elles de nouvelles interrogations et renforçant la place prise par les terminaux. Il convient de citer par exemple l’intégration dans les terminaux de briques d’intelligence artificielle, le développement de l’assistance vocale, celui du paiement mobile, ou encore l’intégration du cloud dans le stockage des terminaux.

Face à ces nouveaux usages et aux interrogations que peuvent poser la place des terminaux tant d’un point de vue du libre accès des utilisateurs à une grande diversité de services et de contenus en ligne que d’un point de vue économique, concurrentiel et culturel, cette page se propose de recenser les travaux de l’Arcep et du CSA mais également le cas échéant d’autres acteurs en vue d’en permettre une compréhension plus globale.

Pour aller plus loin