République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Actualité / Les équipementiers (du 15 au 26 janvier 2009)

"COUP DE FROID SUR LE HIGH-TECH"

LES CONSEQUENCES DE LA CRISE FINANCIERE SUR LES EQUIPEMENTIERS

Nortel

Nortel se déclare en faillite. L'équipementier canadien était en déclin depuis l'éclatement de la bulle télécoms. Scandale comptable, valse des dirigeants, erreurs stratégiques l'ont fortement fragilisé à l'heure où ses concurrents ont décidé de fusionner. Depuis quelques semaines, la faillite de l'entreprise semblait inéluctable. C'est peut-être la fin d'une icône canadienne de la high-tech qui se profile. Nortel a décidé hier de déposer son bilan. Le fabricant d'équipements télécoms basé à Toronto a demandé la protection la loi américaine et canadienne sur les faillites. Nortel est aux abois depuis plusieurs mois. Il subit de plein fouet le ralentissement du marché des équipements télécoms Numéros surtaxés (Le Figaro, Les Echos, La Tribune, La Lettre Euro TMT, Financial Times, Wall Str. jal, challenges.fr, radiocanada.ca, Reuters, AFP 15/01/09)

• Nortel Networks Corporation announced that at the first day hearing held on January 15, 2009 at the United States Bankruptcy Court for the District of Delaware, the Company’s U.S. subsidiaries that filed voluntary petitions under Chapter 11 of the U.S Bankruptcy Code received approval from the court for a number of motions requesting certain relief (Communiqué de presse 16/01/09)

• La faillite de Nortel bouscule les équipementiers. Les concurrents du groupe canadien s'activent pour récupérer des contrats. Et pourraient à terme tenter de racheter certaines de ses activités (La Tribune 17/01/09)

• The bigger they come. Canada's technology icon is unlikely to emerge from bankruptcy protection (The Economist 16/01/09)

Nokia

Nokia se prépare à la pire année de l'histoire du mobile. La croissance du marché du mobile s'est arrêtée nette au quatrième trimestre, faisant chuter le bénéfice net du groupe finlandais Nokia de 69 %. Le premier fabricant mondial s'attend à ce que les ventes mondiales en volume se replient de 10 % cette année, tous constructeurs confondus. Même en 2001, le retournement n'avait pas été si violent (Les Echos, Wall Str. jal, La Tribune, Financial Times, AFP 23/01/09)

• Nokia victime de la crise sur un marché "détérioré". "Ces dernières semaines, l'environnement macroéconomique s'est rapidement détérioré avec une baisse de la confiance des consommateurs (...) et un resserrement des crédits qui a eu un impact négatif sur l'industrie", a commenté le pdg du groupe Olli-Pekka Kallasvuo. Face à cette situation, le groupe a annoncé prendre des "mesures pour réduire les coûts généraux" en supprimant environ 850 emplois et en cessant de commercialiser ses appareils au Japon (excepté sa ligne haut de gamme) (lepoint.fr 22/01/09)

• Nokia Q4 2008 net sales €120bn (Communiqué de presse 22/01/09)

• Le recul est plus fort qu'attendu (Investir 24/01/09)

Motorola

• Motorola, qui s'attend à une nouvelle perte au quatrième trimestre, a annoncé mercredi la suppression de 4.000 emplois supplémentaires, qui viendront s'ajouter aux 3.000 postes dont il avait annoncé la disparition fin octobre. Les trois quart des nouvelles suppressions d'emploi affecteront la division "téléphones portables", qui connaît de très graves difficultés. La direction générale et les autres activités du groupe assumeront le solde. Ces mesures portent à 17.000 le nombre total de licenciements au sein du depuis janvier 2007 (AFP, Reuters, latribune.fr, lerevenu.com 15/01/09)

• Motorola Announces Further 2009 Cost Reduction Actions and Provides Preliminary Fourth-Quarter 2008 Results (Communiqué de presse 14/01/09)

Ericsson

• Ericsson résiste bien en 2008 mais redoute la suite. Les dirigeants du premier fabricant mondial de réseaux mobiles se refusent à donner toute prévision pour 2009. Mais, signe des temps, l'équipementier supprime 5.000 emplois et baisse de 26 % son dividende. Les investisseurs sont séduits (Les Echos, Libération, La Tribune, Financial Times, Wall Str. jal, AFP, unstrung.com 22/01/09)

• Le PDG d'Ericsson se défend d'utiliser la crise pour licencier (AFP)

• Ericsson reports strong fourth quarter (Communiqué de presse 21/01/09)

Sony Ericsson

Sony Ericsson secoué par le ralentissement du mobile. Le phénomène est symptomatique de la crise : le fabricant de mobiles a perdu 187 millions d'€ au dernier trimestre 2008, période d'habitude faste pour les groupes de téléphones mobiles en raison des fêtes de Noël  (La Tribune, Les Echos, Le Figaro, Wall Str. Jal, AFP 19/01/09)

• Sony Ericsson reports results for fourth quarter and full year 2008 : global economic slowdown leads to contracting consumer demand ; previously announced annual Euro 300 million cost savings on track ; initiated additional Euro 180 million annual cost savings (Communiqué de presse 16/01/09)

Huawei

Huawei posts sales growth, even as rivals slump (Wall Str. Jal 16/01/09)

Huawei entend vaguement parler de crise économique depuis son fief chinois et annonce 35% d’accroissement de ses ventes. La société annonce aussi un nouveau contrat avec Teliasonera pour jouer dans la cour d’Ericsson (theinquirer.fr 18/01/09)

Huawei Wins World' s First 4G/LTE Commercial Contract from TeliaSonera (Communiqué de presse 15/01/09)

Samsung

• Le groupe sud-coréen Samsung Electronics a affiché une chute de 25% de son bénéfice net sur l'année 2008 en raison du ralentissement économique qui a affecté la consommation (AFP 23/01/09)

• Samsung Electronics regroups as growth stalls. Salary cuts planned for top executives (Herald Tribune 17/01/09)

Sagem

Sagem se recentre sur la sous-traitance. La société française abandonne la construction de portables sous sa propre marque pour se consacrer exclusivement à des services de conception et de fabrication pour le compte d’autres marques ou d’opérateurs (industrie-technologies.com, LSA 23/01/09, francemobiles.com 19/01/09)

Alcatel-Lucent

• Alcatel-Lucent : un nouveau staff pour une année difficile. Le comité de direction, remanié, fait la part belle aux managers venus d'outre-Atlantique (Le Figaro 26/01/09)

LG Electronics

• LG Electronics a annoncé une perte nette au quatrième trimestre 2008 de 671 milliards de wons (489 millions de dollars) contre un bénéfice de 621 milliards de wons un an plus tôt. Le deuxième fabricant d'électronique coréen derrière Samsung s'attend à une année 2009 encore plus difficile (AFP, Les Echos 23/01/09)

• LG display posts loss as sales fall (Wall Str. Jal, Reuters 19/01/09)

• LG Electronics reports fourth quarter 2008 earnings results (Communiqué de presse 22/01/09)

• Le fabricant sud-coréen d'électronique LG Electronics a enregistré en 2008 une croissance de 31% de ses ventes de mobiles en France et indiqué viser la troisième place de ce marché en 2009 et la deuxième en 2010 (AFP 23/01/09)

Microsoft

• Microsoft a annoncé qu'il allait supprimer jusqu'à 5.000 postes en 18 mois, dont 1.400 immédiatement, à l'occasion de la publication de bénéfices trimestriels en baisse et inférieurs aux attentes des analystes. "Nous ne sommes pas immunisés contre les effets de la dégradation de l'économie", a reconnu le PDG Steve Ballmer (AFP, Le Parisien, Le Figaro 23/01/09)

Cisco

• Le groupe américain Cisco va se lancer dans quelques mois sur le marché des serveurs informatiques, au risque d'entrer en collision frontale avec IBM et Hewlett Packard, qui sont actuellement ses clients (nytimes.com, AFP, La Tribune, Herald Tribune 20/01/09)        

Intel

Intel aborde 2009 avec une relative confiance. Le leader mondial des microprocesseurs s'abstient exceptionnellement de donner des objectifs pour le trimestre en cours, faute de visibilité, mais mise sur la technologie et le développement de nouveaux marchés pour surmonter la crise (Les Echos 19/01/09)

Gemalto

• Le leader des cartes à puces veut se faire un nom auprès du public. Gemalto a lancé sa première campagne de publicité grand public. Objectif : devenir la référence de la sécurité numérique (La Tribune 26/01/09)

ANALYSES

• Des géants du secteur technologique tels que Microsoft, Sony ou encore Nokia font état de résultats moins bons que prévu en raison de la chute de la demande, tout en ajoutant que le pire est vraisemblablement à venir (Reuters 22/01/09)

• LG et Sony en perte, Nokia très pessimiste (Le Figaro 23/01/09)

Sévère chute dans la téléphonie mobile. Samsung et LG s'en sortent tandis que Nokia et Motorola chutent. Il ne  s’est vendu « que » 295 millions de mobiles sur les trois derniers mois de 2008, contre 329 millions un an plus tôt, selon le cabinet d’études Strategy Analytics. Nokia reste leader avec une part de marché de 38 % mais accuse un recul de ses ventes de 15 %. Profitant des faiblesses du numéro un, les groupes sud-coréens Samsung et LG ont été les seuls, parmi les cinq principaux groupes, à gagner des points fin 2008. SonyEricsson et Motorola ont plongé, à cause d’une gamme de téléphone qui tarde à être renouvelée (Le Figaro 24/01/09)

Les fabricants de mobiles sur la défensive face à l'implacable déclin du marché (L'Agefi 19/01/09)

• Sony et Toshiba seraient en perte dès 2008. Les deux géants sont déstabilisés par le ralentissement de la demande et la vigueur du yen (La Tribune 14/01/09)

L'électronique mondiale en crise (La Lettre EuroTMT 22/01/09)

• Tech groups hold to cash cushions in uncertain times (Financial Times 26/01/09)

• Here we go again. It cannot defy gravity, but the technology industry is faring better than it did in the previous downturn (The Economist 19/01/09)

Coup de froid sur le high-tech. Dans le monde, ce secteur devrait supprimer près de 1  emploi sur10. Mauvaise nouvelle pour la croissance (L'Express 22/01/09)

Les autres revues de presse

   La revue de presse du jour