République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Actualité / Revues de presse thématiques

Présentation des résultats semestriels et démission de Michel Bon (vendredi 13 septembre 2002)

Le discours de Michel Bon
- Discours de Michel Bon au Conseil d'Administration
 
Le communiqué de presse de France Télécom
- Les résultats semestriels de France Télécom
 
 
La démission de Michel Bon
- Le communiqué de presse de France Télécom
- Le PDG Michel Bon et quatre administrateurs démissionnent (Le Figaro)
- Thierry Breton accepterait la présidence de France Télécom. Le plan de sauvetage de l'opérateur public a été endossé par le gouvernement et sera présenté au conseil d'administration de l'entreprise jeudi. Dans un second temps, l'Etat pourrait imposer une augmentation de capital et le remplacement de Michel Bon, l'actuel président (Le Monde)
- Paris denies Thomson chief move. Advisers in line for 4% fees windfall (Financial Times)
- Bercy dément que Thierry Breton ait accepté la présidence de France Télécom (Communiqué de Presse du Minefi) (SFR)
 
La réaction de Bercy
- L'Etat apportera son soutien à France Télécom dans la mise en œuvre du plan de redressement des comptes (Communiqué de presse du Ministère des Finances)
 
Les réactions de la presse
Les Echos
- Le départ de Michel Bon
- 12,2 milliards d'euros de perte semestrielle. L'opérateur doit publier ce matin une perte nette semestrielle de 12,2 milliards d'Euros. Le président Michel Bon a annoncé sa démission dans l'attente d'un plan de sauvetage financier dont les modalités n'étaient pas scellées hier soir
- Pas de problèmes de trésorerie à court terme estiment les analystes. L'Etat cherche un successeur et est prêt à renforcer les fonds propres
Libération
- Michel Bon décroche... La démission du PDG a été entérinée hier soir. L'incertitude plane toujours sur sa succession
- L'Etat un actionnaire peu regardant ; le gouvernement a laissé FT investir tous azimuts
- Nommé en 1995, M. Bon a organisé l'ouverture du capital
Le Figaro
- Pertes record, Michel Bon démissionne. Le groupe, qui a perdu plus de 12 milliards d'euros au premier semestre, lâche l'opérateur allemand MobilCom
- Michel Bon quitte France Télécom. L'entreprise publique accuse 12,2 milliards d'euros de pertes
- Le gouvernement Raffarin face au casse tête France Télécom. L'Etat doit aider massivement le groupe alors que le budget 2003 est déjà difficile à boucler
- L'Etat vole au secours de France Télécom
- La spirale infernale de la dette
La Tribune
- France Télécom promis à une thérapie de choc
- L'Etat s'apprête à recapitaliser l'opérateur historique; l'opération se monterait à 15 milliards d'Euros. Les banques ont donné leur accord ; l'Etat considère qu'une telle opération est la seule pouvant restaurer la confiance des marchés. Les incertitudes restent grandes sur l'avenir de l'entreprise
- Le ménage doit être fait dans les activités internationales; le groupe devra abandonner des positions chèrement acquises en Europe dans le mobile ou l'Internet
Wall Street Journal
- France Télécom may trade fall for hard climb
- France Télécom is set to tap Breton as CEO. Thomson Multimedia chief is a favorite candidate known for turnarounds
- Change Looms at France Télécom
- Ftel rights issue on the card
Le Monde
- Une situation qui n'est pas sans rappeler celle du Crédit lyonnais. La faillite virtuelle de l'opérateur téléphonique remet en cause l'Etat actionnaire
- Le récit de la démission de Michel Bon
- Michel Bon a été contraint de démissionner de France Télécom. Le président de l'opérateur historique a choisi d'endosser les pertes et les dettes colossales de l'entreprise publique. L'Etat, actionnaire à 55,4% a préparé son remplacement qui sera annoncé début octobre, en même temps qu'une recapitalisation massive de plus de 15 milliards d'euros
- Le casse-tête du sauvetage financier Les salariés sont divisés sur l'avenir de leur entreprise. Si certains soutiennent leur président partant, d'autres critiquent sa stratégie
 
L'impact sur MobilCom
Le Monde
- L'opérateur allemand MobilCom retient son souffle
La Tribune
- Les salariés de MobilCom entre amertume et espoir. Des experts estiment qu'une partie de l'activité du deuxième employeur du Land pourrait être conservée. Les 5500 salariés allemands rendent France Télécom de la situation actuelle
Le Figaro économique
- Mobilcom : le dossier de trop
Les Echos
- Gerhard Schröder cherche à minimiser les dégats provoqués par l'affaire Mobilcom
Financial Times
- Berlin steps in over MobilCom fears. German government acts after reports that France Télécom might end funding
 
Les résultats d'Orange
- Compte rendu de la conférence de presse
- Orange annonce des résultats semestriels 2002 en forte croissance (Communiqué de presse)

Les autres revues de presse

   La revue de presse du jour