Arcep

Un nouveau chef de service prend ses fonctions à l'ART

Paris, le 1er septembre 2004

Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau

Magistrat de l'ordre judiciaire, Bernard MESSIAS a pris le 1er septembre les fonctions de chef du service juridique de l'ART. Il remplace à ce poste Elisabeth ROLIN nommée conseillère du directeur général de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) du Maroc.

Titulaire de trois maîtrises (droit, sciences politiques, histoire), de deux DEA (histoire du droit et sciences politiques) et d'une licence d'italien, Bernard MESSIAS sort major du concours de l'Ecole Nationale des Douanes et débute sa carrière professionnelle comme inspecteur des douanes à la Direction Nationale des Enquêtes Douanières.

En 1988, il passe le concours de l'Ecole Nationale de la Magistrature et devient juge d'instruction d'abord à Saint Dié (Vosges), puis à Strasbourg.

En 1997, Bernard MESSIAS est promu conseiller à la Cour d'Appel de Rouen où, durant plus de quatre ans, il va assurer la présidence des cours d'assises de la Seine-Maritime et de l'Eure. En 2001, il rejoint le Parquet Général de cette même Cour d'Appel où il va s'occuper des professions réglementées (notaires, avocats, huissiers, etc...), de la déontologie des experts et de l'ensemble des affaires civiles. Il est aussi magistrat délégué à l'équipement. Ses compétences le conduisent ensuite à prendre en charge le service économique, financier et social.

Bernard MESSIAS assume par ailleurs la fonction de correspondant pour la Cour d'Appel de Rouen, du Réseau Judiciaire Européen en matière Civile et Commerciale (RJECC).