Arcep

Nomination de Martine LOMBARD au collège de l'Autorité

Paris, le 12 janvier 2015

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a désigné, le 7 janvier 2015, Martine Lombard comme membre du collège de l'ARCEP.

Reçue au concours d'entrée à l'ENA en 1973, Martine Lombard choisit plutôt de poursuivre des études de droit à l'université de Strasbourg et à l'Institut universitaire européen de Florence jusqu'au doctorat en droit public puis l'agrégation des Facultés de droit (1979).

Professeure au sein des universités de Lyon puis de Strasbourg, elle est détachée, en 1986, à Air France où elle exerce les fonctions de directeur des affaires juridiques jusqu'en 1993.

Professeure à l'université de Paris Dauphine puis de Panthéon-Assas à partir de 1997, avocate au barreau de Paris, elle se spécialise dans le droit de la régulation économique, domaine dans lequel elle a publié nombre d'articles et de livres. De 2009 à fin 2010, elle est, à ce titre, membre du comité de prospective de l'ARCEP.

En décembre 2010, Martine Lombard est proposée par le Président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, pour exercer les fonctions de membre du Conseil supérieur de la magistrature, qu'elle occupe pendant quatre ans (janvier 2011-janvier 2015), cette nomination ayant été validée par un vote de la Commission des lois de l'Assemblée nationale.

Martine Lombard succède à Daniel-Georges Courtois dont le mandat de membre du collège de l'ARCEP était arrivé à expiration.