Numérotation

Changement de plan de numérotation dans les départements d'outre mer

Paris, le 26 juillet 2000

Le plan de numérotation dans les DOM deviendra un plan homogène à dix chiffres, comme il l’est déjà depuis trois ans et demi en métropole, le 22 juin 2001 en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, ainsi qu'à la Réunion, département pour lequel une des mesures de changement sera toutefois anticipée au 15 décembre 2000 (voir plus bas).

La situation actuelle dans les DOM

Lors du passage à la numérotation à dix chiffres, le 18 octobre 1996, la possibilité de continuer à téléphoner à l’intérieur du même département d’outre mer, en composant seulement six chiffres avait été maintenue en parallèle avec la numérotation à dix chiffres.

Pourquoi faut-il maintenant changer le système ?

Depuis cette date, le développement très rapide du marché des télécommunications dans ces départements a conduit à une importante consommation de ressources en numéros téléphoniques. Il est donc maintenant nécessaire d’accroître le nombre potentiel de numéros.

Il est par ailleurs nécessaire de se conformer aux recommandations internationales qui prévoient que les numéros d’appels internationaux doivent être de la forme : préfixe d’accès à l’international du pays demandeur + code pays + numéro significatif national.

Les caractéristiques générales de ce nouveau plan

  • La facilité qui consistait à utiliser la numérotation à six chiffres à l’intérieur de chaque département concerné est supprimée :

. par anticipation, à compter du 15 décembre 2000, à La Réunion ;

. à compter du 22 juin 2001 dans les trois départements de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique.

Les abonnés aux réseauxréseaux fixes conservent leurs numéros à dix chiffres tels qu’ils sont aujourd’hui.

  • Les " codes pays " actuels des quatre départements d’outre mer (262 pour la Réunion, 590 pour la Guadeloupe, 594 pour la Guyane et 596 pour la Martinique) sont conservés. Il n’est pas possible, en raison des délais prévus pour l’opération et des problèmes techniques que cela poserait aux opérateurs de télécommunications des pays voisins de ces départements pour l’opération, d’utiliser le code pays de la France métropolitaine (33).
  • Les clients actuels des réseaux mobiles et ceux qui s’abonneront d’ici le 22 juin 2001 se voient affecter, en plus de leurs numéros existants, des numéros de la forme 06ABPQMCDU1 dont les sept derniers chiffres sont identiques aux anciens. Ces nouveaux numéros ne seront utilisables concrètement qu’à partir du 22 juin 2001 dans les quatre départements. Ce dispositif sera alors maintenu pendant quatre mois. Au delà de ce délai les clients ne conserveront que le nouveau numéro (c’est à dire le 06ABPQMCDU). A compter du 23 juin 2001, les nouveaux clients des réseaux mobiles ne se verront affecter qu’un numéro de la forme 06ABPQMCDU par ligne.
  • Les appels émanant de l’étranger sont modifiés (voir tableau récapitulatif page suivante) à compter du 22 juin 2001.
  • Les numéros spéciaux de la forme 1X, 11X ou 10XY demeurent inchangés.
  • Les numéros courts de la forme 36PQ et les numéros de la forme 083BPQ demeurent également inchangés.

1 6AB = 690 pour la Guadeloupe, 692 pour la Réunion, 694 pour la Guyane et 696 pour la Martinique

Le planning de mise en service du nouveau plan

DépartementsDate et heure localeDate et heure
(en temps universel)
Guadeloupe22 juin 2001 à 22 h 3023 juin 2001 à 2 h 30.
Guyane22 juin 2001 à 23 h 3023 juin 2001 à 2 h 30.
Martinique22 juin 2001 à 22 h 3023 juin 2001 à 2 h 30
Réunion22 juin 2001 à 22 h 3022 juin 2001 à 18 h 30
Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau

Exemples de numérotation après le 22 juin 2001

Le tableau ci-dessous récapitule les différents modes de numérotation en fonction des situations du demandeur et du demandé après le 22 juin 2001.

La personne qui appelle le fait depuis :La personne demandée est située dans
un DOMla métropoleun TOM ou à l’étranger
un DOM0ZABPQMCDU0ZABPQMCDU
(sans changement)
00 + numéro international
(sans changement)
La métropole0ZABPQMCDU
un TOM ou l’étrangerPréfixe d’accès à l’international du pays demandeur+ I1I2I3ZABPQMCDU
Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau

pour appeler à l’intérieur d’un même DOM

    • si vous composez aujourd’hui le PQ MC DU ou le 02 62 PQ MC DU (par exemple à la Réunion)

    • vous composerez à partir du 22 juin 2001 le 02 62 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe ou le 06 92 PQ MC DU (pour appeler un mobile de la Réunion)

pour appeler d’un DOM vers un autre DOM

    • si vous composez aujourd’hui le 02 62 PQ MC DU (par exemple)

    • vous composerez à partir du 22 juin 2001 le 02 62 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe ou le 06 92 PQ MC DU (pour appeler un mobile de la Réunion)

pour appeler de la métropole vers un DOM

    • si vous composez aujourd’hui le 02 62 PQ MC DU

    • vous composerez à partir du 22 juin 2001 le 02 62 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe ou le 06 92 PQ MC DU (pour appeler un mobile de la Réunion)

pour appeler d’un TOM ou de l’étranger vers un DOM

    • si vous composez aujourd’hui le + 262 PQ MC DU (pour appeler un numéro à la Réunion, par exemple)

    • vous composerez à partir du 22 juin 2001 le

+ 262 262 PQ MC DU pour un appeler un téléphone fixe
(+ 262 692 PQ MC DU pour un mobile)

Autres exemples de numérotation à partir du 22 juin 2001 :

+ 590 590 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe à la Guadeloupe
(+ 590 690 PQ MC DU pour un mobile)

+ 594 594 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe à la Guyane
(+ 594 694 PQ MC DU pour un mobile)

+ 596 596 PQ MC DU pour appeler un téléphone fixe à la Martinique
(+ 596 696 PQ MC DU pour un mobile)