Revue de Presse

FacebookTwitterLinkedIn

Semaine du 8 au 14 août 2016

  • 8 août 2016

Open data

• Le décret relatif à l’ouverture des données détenues par les transporteurs n’a toujours pas été pris par le gouvernement (nextinpact.com)

Startup

• Bangalore, la Silicon Valley indienne. La ville héberge aujourd’hui plus de 30 % des start-up en Inde. Elle occupe la quinzième place au classement annuel de la société Compass des villes les plus attractives pour les start-up dans le monde (Le Figaro)

• Deliveroo lève 275 millions de dollars. La start-up anglaise spécialiste de la livraison de repas réalise la cinquième levée de fonds de son histoire, une semaine après la faillite de son concurrent Take Eat Easy (Le Figaro, Les Echos)

Mutation digitale

• Jacques Richier (PDG d’Allianz France) : «En 2017, nous allons investir dans l’intelligence artificielle et la blockchain. Je suis agréablement surpris par les premiers chiffres sur notre offre « Pay how you drive ». En moins d’un an, près de 13.000 clients ont déjà souscrit cette solution de conduite connectée » (Les Echos)

• Airbnb va bientôt ouvrir son premier immeuble estampillé 100% Airbnb, dans la ville japonaise de Yoshino (latribune.fr)

Voiture connectée

• « The View from the Front Seat of the Google Self-Driving Car: A New Chapter » : Chris Urmson, director of the self-driving car project at Google, announced in a blog post Friday that he is leaving the company (medium.com/@chris_urmson)

• Chris Urmson, qui avait rejoint il y a sept ans et demi le projet Google Car, ne donne pas de détail sur les raisons de son départ(AFP)

  • 9 août 2016

• Startups may be losing their value faster than anytime in the last five years. The law firm Cooley has seen more “downrounds,” fundraising rounds where a company’s valuation has fallen, than anytime since 2011. The shakeout of overpriced startups is not putting a dent in the high performers, says Sandy Miller, a partner at Institutional Venture Partners. “I think it’s a healthy correction. At the high end of the market, we’re not actually seeing down rounds. We’re seeing flat rounds…Money is still available.” (qz.com, Communiqué Cooley)

• Airbnb vaut désormais 30 milliards de dollars. La plateforme lève de 850 millions de dollars pour financer sa croissance effrénée. À ce prix, la société est bien calée dans le peloton de tête des startups les plus chères au monde, emmené par Uber. Airbnb pèse trois fois plus lourd que le géant français de l’hôtellerie AccorHotels et vaut plus cher que Hilton et Marriott. S’il est toujours en très forte croissance, le site doit cependant affronter l’opposition grandissante des grandes villes (Le Figaro, Les Echos)

• Les valorisations s’envolent, les profits se font attendre. Airbnb, Uber, BlablaCar, Deliveroo réalisent des levées de fonds records, pour des valorisations qui donnent le vertige. Ces levées de fonds leur permettent de repousser la date de leur introduction en Bourse, car, dans le monde du capital-risque, cela signifierait d’accepter de divulguer les données sensibles de la société et parfois, de reconnaître des pertes importantes (Le Figaro)

• Brexit oblige, les Fintech londoniennes songent à établir des avant-postes en Europe Continentale (latribune.fr)

• Ces autres Silicon Valley : Tel-Aviv, un «Silicon Wadi» en pleine expansion. La ville israélienne abrite depuis une quinzaine d’années une forte concentration de startups qui symbolisent la réussite de l’État hébreu dans les nouvelles technologies (Le Figaro)

  • 10 août 2016

• La justice allemande a ouvert une brèche dans l’interdiction des locations temporaires dans la capitale via des plates-formes comme Airbnb. Les propriétaires de pied-à-terre à Berlin pourront finalement louer leur appartement malgré l’interdiction des locations temporaires. Pour Airbnb, la décision du tribunal administratif ne constitue toutefois qu’une brèche. Celle-ci ne concerne pas les résidences principales louées occasionnellement par leurs occupants (Les Echos)

• Uber investit dans la startup française de recrutement Brigad. L’entreprise de transport américaine investit dans quatre start-up européennes, dont le français Brigad, qui réinvente le recrutement dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration (Le Figaro)

  • 11 août 2016

• Les assureurs se lancent sur le marché de la voiture autonome. Allianz France vient de lancer la première offre pour voitures semi-autonomes, à coût réduit. D’ici à 2035, près de 30 % des voitures produites dans le monde devraient être partiellement ou totalement autonomes. Premier à embrayer dans l’Hexagone, Allianz France vient de lancer une offre spéciale pour les propriétaires de voitures semi-autonomes (Les Echos, latribune.fr)

• La voiture sans conducteur donne des sueurs froides aux compagnies d’assurances. Entre enjeux juridiques et économiques, tout l’écosystème de l’assurance auto sera percuté de plein fouet par l’avènement de la voiture autonome (Les Echos)

• A quand un véhicule totalement autonome ? (Les Echos)

• Airbnb : géant du Net, petit contribuable. Le site cartonne en France mais n’a payé que 69 168 € d’impôts en 2015. Grande enquête sur cette énorme anomalie fiscale (Le Parisien)

• Plongée dans la tortueuse comptabilité d’Airbnb (Le Parisien)

• Comme d’autres entreprises, le site de location de logements entre particuliers pratique l’optimisation fiscale en faisant remonter ses revenus français vers l’Irlande, où son siège social est installé (Libération)

• Uber surfe sur les traces des géants du Web américains. La compagnie évaluée à plus de 50 milliards étend progressivement ses activités à de multiples secteurs, et va investir dans 4 startups européennes : Brigad/France, Hipromine/Pologne, Memrica/Royaume-Uni et Otly/Pays-bas (latribune.fr)

  • 12 août 2016

• Uber porte plainte à Bruxelles après son départ forcé de Hongrie (AFP)

• Massif raid anti-Airbnb « illicites » à Barcelone (bfmbusiness.com)

• Les prolétaires de l’économie collaborative. Les plateformes font travailler de vrais-faux indépendants, mais donnent une chance aux exclus de l’emploi (Le Monde)

• Le géant technologique chinois LeEco annonce un projet de construction d’une usine de voiture électrique, connectée et autonome de 1,8 milliard de dollars (usine-digitale.fr)