Revue de Presse

FacebookTwitterLinkedIn

Semaine du 25 au 30 juillet 2016

  • 25 juillet 2016

• La CDC se positionne sur les smart cities. Pierre-René Lemas veut s’appuyer sur son partenariat avec le comité JO Paris 2024 pour démontrer l’expertise de la Caisse et de ses filiales sur les smart cities (La Lettre de l’Expansion)

• L’internet des objets au secours des abeilles pour lutter contre leur déclin. Des chercheurs australiens ont équipé près de 10 000 abeilles de capteurs pour suivre leur environnement et leurs déplacements. L’objectif est de percer les secrets de leur déclin (usine-digitale.fr)

  • 26 juillet 2016

• La French Tech passe à la vitesse supérieure avec la confirmation des 13 municipalités bénéficiant de ce label et l’annonce de la constitution de 9 réseaux thématiques. L’objectif reste le même : stimuler la croissance des jeunes pousses pour les aider à conquérir les marchés internationaux (Reuters, usine-digitale.fr)

• La déferlante des FabLabs. La France s’inscrit dans le mouvement planétaire des « makers » qui a abouti à la création de plus de 200 FabLabs en moins d’une décennie, aux statuts et aux moyens divers (La Lettre de l’Expansion)

  • 27 juillet 2016

• French Tech : pour Axelle Lemaire c’est « par tous, pour tous et partout ». Les start-up, ce n’est pas qu’à Paris. C’est le discours d’Emmanuel Macron et d’Axelle Lemaire qui célèbrent les succès de la French Tech. Tout n’est cependant pas rose dans ce petit monde bouillonnant des jeunes pousses. La secrétaire d’Etat au Numérique a répondu à nos questions (Rue 89)

• « Les start-up industrielles aussi ont besoin d’être soutenues ! S’il faut se réjouir du dynamisme de la French Tech, il faut aussi veiller à ce que les financements disponibles ne soient pas systématiquement captés par les entreprises du numérique. Dans des domaines comme les biotech, les cleantech et l’aéronautique, de jeunes sociétés françaises méritent aussi d’être aidées ». Le point de vue de François Chopard, fondateur de Starbust Accelerator (Les Echos)

  • 28 juillet 2016

• Pour le Cnnum, la première étape de la transformation numérique des PME de moins de 250 salariés passe par la croissance de leur chiffre d’affaires en ligne. Le Conseil national du numérique a présenté ce 27 juillet les premiers résultats de ses travaux sur la transition numérique des PME. Convaincu que la première étape de cette transition se fera par le biais du commerce connecté, le Cnnum a décidé de lancer 5 ateliers visant à : constituer un réseau d’ambassadeurs du numérique, mettre en place une plate-forme de ressources, développer une aide financière régionale, mutualiser l’accès à des compétences et soutenir l’e-l’e-internationalisation, pour que les entreprises vendent davantage sur internet (usine-digitale.fr, latribune.fr)

  • 29 juillet 2016

• Interview : « Si on n’a pas pignon sur Web, on n’existe pas ». Les PME françaises sont en retard dans leur utilisation d’internet. Le Conseil du numérique saisi par le gouvernement, son président Mounir Mahjoubi nous explique les pistes pour les mettre à l’e-commerce (Rue 89) 16

• Le CNNUm a présenté des pistes visant à sensibiliser les PME à la vente en ligne. Pour la secrétaire d’Etat chargée du commerce et de l’artisanat, le numérique est « un vecteur de compétitivité incontournable » (Les Echos)