République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

COUVERTURE ET QUALITÉ DES SERVICES MOBILES

Couverture 4G : la dynamique du déploiement se confirme 

Paris, le 27 mai 2015


  • L’ARCEP met à jour son observatoire de la couverture et de la qualité des services mobiles

En juillet dernier, l’ARCEP a mis en place un observatoire de la couverture et de la qualité des services mobiles, présentant notamment les taux et cartes de couverture des opérateurs. Cet observatoire a pour objectif de rendre visibles les différences de couverture et de qualité qui existent entre les opérateurs mobiles, afin d’aider les utilisateurs à faire leurs choix parmi les offres mobiles du marché. Si le contenu et le prix des offres est facilement observable par les utilisateurs, la couverture et la qualité de service des opérateurs mobiles est en effet plus complexe à saisir.

L’objectif poursuivi est, in fine, d’inciter les opérateurs à investir dans des réseaux compétitifs et à les étendre sur l’ensemble du territoire.

Cet observatoire se base sur des enquêtes menées sur le terrain, qui permettent de publier des informations fiables, et notamment de contrôler les cartes de couverture qui sont publiées par les opérateurs mobiles. En cas de données erronées, les opérateurs sont amenés à corriger leur carte, ce qui avait notamment été le cas lors de la dernière vérification en juillet 2014. Une nouvelle enquête, menée au premier trimestre 2015 et comprenant plus de deux millions de mesures, a permis de vérifier les cartes 3G et 4G des opérateurs.


  • Orange et Bouygues Telecom ont la couverture 4G la plus étendue

Orange et Bouygues Telecom, qui étaient déjà en tête en juillet 2014, conservent une avance significative en matière de couverture 4G. De son côté, la couverture 4G offerte aux clients de SFR a nettement augmenté, passant de 30 à 53% de population couverte entre juillet et décembre 2014. Cette augmentation est en partie le reflet de l’itinérance que SFR offre à ses clients sur une partie du réseau 4G de Bouygues Telecom, mise en service, pour l’essentiel, en novembre 2014. Free Mobile a la couverture 4G la moins étendue.




  • 70% du territoire et  20 % de la population restent à couvrir

Les déploiements 4G à réaliser restent néanmoins importants, puisque près de 70% du territoire n’est pas encore couvert, et qu’environ 20% de la population n’a pas accès à la 4G, par quelque opérateur que ce soit.

L’ARCEP rappelle que Bouygues Telecom, SFR et Orange ont l’obligation, conformément à leurs autorisations, de couvrir d’ici 18 mois (janvier 2017) 40% de la population des zones « peu denses » (1). Elle sera particulièrement attentive au respect de ces obligations.


  • L’ARCEP travaille par ailleurs à des évolutions des cartes de couverture

Les cartes de couverture publiées par les opérateurs et utilisées par l’ARCEP pour réaliser son observatoire représentent la disponibilité d’un service de base, correspondant à la possibilité de passer des appels téléphoniques ou de télécharger des petits fichiers à l’extérieur des bâtiments, en position statique.

A ce stade, ces cartes ne permettent toutefois pas de représenter toute la diversité du ressenti des utilisateurs, qui utilisent souvent leurs services dans des conditions moins idéales (en voiture, à l’intérieur des bâtiments, dans les trains, etc.) et attendent un niveau de qualité élevé (conversations de qualité parfaite, débits élevés, etc.).

L’ARCEP souhaite donc compléter les obligations des opérateurs mobiles afin que des cartes enrichies  et fiables puissent être accessibles aux utilisateurs, ce qui nécessiterait des évolutions des textes en vigueur.

(1)  Il s’agit d’une zone représentant 63% du territoire et 18% de la population, sur laquelle des obligations spécifiques ont été prévues lors de l’attribution de la bande 800 MHz. Free Mobile, qui n’a pas de fréquences dans cette bande, n’est pas soumis à cette obligation.



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés

Valider