République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

OBSERVATOIRE DES SERVICES

L’ARCEP publie l’observatoire des marchés des communications électroniques en France au quatrième trimestre 2013 : les abonnements et les trafics continuent de croître rapidement, tandis que la baisse des revenus se confirme. 

Paris, le 3 avril 2014

Les abonnements aux services fixes et mobiles et les trafics sont toujours en forte progression.

Le nombre d’abonnements à internet à haut et très haut débit fixe atteint 24,9 millions au 31 décembre 2013, dont un peu plus de deux millions sont des abonnements au très haut débit fixe. Ces derniers, en progression de 440 000 abonnements en un an, ont contribué à près de la moitié de la croissance des abonnements au haut et très haut débit fixe au cours de l’année 2013 (+900 000 sur un an). Porté par la croissance du nombre de forfaits et du marché MtoM, le nombre de cartes SIM en service sur les réseaux mobiles atteint 76,8 millions à la fin du quatrième trimestre 2013, soit une croissance de 3,6 millions (soit près de 5%) par rapport au quatrième trimestre 2012.

Le trafic de communications vocales, fixes et mobiles, augmente de 1,2% ce trimestre par rapport au quatrième trimestre 2012 et de 2,7% pour l’ensemble de l’année 2013, grâce à la progression toujours vive de la consommation des clients équipés de mobiles (36,3 milliards de minutes au quatrième trimestre 2013, soit +3,7 milliards de minutes par rapport au quatrième trimestre 2012) : au cours du dernier trimestre 2013, les clients disposant d’un mobile ont téléphoné en moyenne plus de trois heures par mois, soit 15 minutes de plus qu’un an auparavant. A l’inverse, la consommation au départ des téléphones fixes diminue (-10,3% en un an au quatrième trimestre 2013), y compris au départ des box.

L’appétence des utilisateurs pour les contenus et l’accès à l’internet via leurs mobiles se confirme chaque trimestre : le volume de données échangées sur les réseaux mobiles augmente de 67,0% en un an au quatrième trimestre 2013 et de 63,3% pour l’ensemble de l’année 2013. La consommation de messages (SMS et MMS) reste également élevée avec près de 52 milliards de messages émis au cours du trimestre (+3,9% par rapport au quatrième trimestre 2012 et un total de 193 millions de messages pour l’année 2013).

Comme dans les autres pays d’Europe, le revenu des opérateurs de communications électroniques sur le marché de détail est orienté à la baisse depuis deux ans.

Au quatrième trimestre 2013, le revenu des opérateurs sur le marché de détail s’élève à 9,4 milliards d’euros HT, en baisse de 8,3% par rapport au quatrième trimestre 2012 (à périmètre constant, c’est-à-dire hors effet de la fusion entre France Telecom et Orange France). Pour l’ensemble de l’année 2013, le revenu des opérateurs sur le marché de détail est de 38,0 milliards d’euros (chiffres provisoires), soit une baisse, à périmètre constant, d’environ 7,7% par rapport à 2012.

Le recul touche les différents segments du marché, avec notamment une baisse de 3,9% en un an des revenus des services fixes par rapport au quatrième trimestre 2012 et de 15,8% des revenus des services mobiles. Sur l’ensemble de l’année 2013, le revenu des services fixes baisse de 3,1% et de 14% pour les services mobiles par rapport à 2012. Le revenu trimestriel des services fixes est redevenu, pour la première fois depuis le début 2005, supérieur à celui des services mobiles.

Tableau



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés

Valider