Français English
Deutsch Español Italia Portugal Republic of Korea China Japan

L'actualité de l'ARCEP > Actualités > - Derniers communiqués

Flux RSS de l'ARCEP L'ARCEP en audio

Actualité / Communiqué de presse Version anglaise Imprimer la page

 

MARCHÉ FIXE

L'ARCEP tient à souligner le caractère partiel et parfois inexact des annonces de Free concernant ses offres à très haut débit fixe 

Paris, le 1er octobre 2013

L'ARCEP constate que la communication effectuée aujourd'hui par le groupe Iliad sur ses offres à très haut débit fixe à destination du grand public annonce des performances qui sont de nature à induire en erreur les utilisateurs sur le service que va leur apporter leur FAI.

En effet, s'agissant de la promesse de débits descendants de 100Mbit/s pour le VDSL2, de tels résultats purement théoriques ne correspondent pas à des services pouvant être effectivement offerts au grand public, comme l'ARCEP l'avait déjà indiqué il y a quelques mois (communiqué du 26 avril 2013). La promesse de Free ne correspondra donc pas à l'expérience de ses clients. Au lieu de communiquer sur des résultats en laboratoire, Free pourrait faire état des résultats obtenus lors des pré-déploiements grandeur nature du VDSL en Dordogne et en Gironde.

S'agissant de la promesse d'un débit " dédié " de 1Gbit/s pour la fibre, l'ARCEP ne peut que souligner le caractère partiel de l'information donnée aux utilisateurs. En effet, le service offert aux utilisateurs est tributaire non seulement du dimensionnement du réseau d'accès sur lequel Free communique aujourd'hui, mais dépend aussi du dimensionnement de l'ensemble de son infrastructure (collecte, interconnexion…). A titre d'exemple, comme l'avait révélé l'enquête administrative menée par l'Autorité sur les relations entre YouTube et Free (communiqué du 19 juillet 2013), et sauf à ce que Free ait massivement investi, en août et septembre 2013, dans l'amélioration de ses capacités d'interconnexion, ses annonces de ce jour ne correspondent pas à l'expérience des utilisateurs qui visionneront des vidéos en ligne.

L'Autorité rappelle, à cet égard, qu'elle met en place, en étroite relation avec les FAI, une mesure de la qualité du service de l'accès à l'internet (dont les premiers résultats seront rendus publics début 2014) qui permettra de clarifier cette question.

L'ARCEP rappelle enfin que tous les opérateurs de communications électroniques sont tenus d'assurer la transparence des offres qu'ils proposent aux utilisateurs et d'agir de façon loyale vis-à-vis de leurs concurrents. Ces exigences sont particulièrement importantes dans un contexte de déploiement des réseaux à très haut débit, tant fixes que mobiles.

L'Autorité restera vigilante, afin d'identifier les pratiques des opérateurs de nature à mettre en cause le fonctionnement normal du marché, et en tirera les conséquences, en relation avec les autres pouvoirs publics.



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés


Les documents associés