Français English
Deutsch Español Italia Portugal Republic of Korea China Japan

L'actualité de l'ARCEP > Actualités > - Derniers communiqués

Flux RSS de l'ARCEP L'ARCEP en audio

Actualité / Communiqué de presse Version anglaise Imprimer la page

 

MARCHÉS DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES

L'ARCEP publie l'observatoire des marchés des communications électroniques en France au troisième trimestre 2012 : la baisse du chiffre d'affaires se confirme tandis que les volumes augmentent fortement. 

Paris, le 10 janvier 2013

Le chiffre d'affaires du marché français des services fixes et mobiles est en baisse depuis deux ans

Au troisième trimestre 2012, le revenu provenant des services de communications électroniques (hors revenus annexes) s'élève à 9,7 milliards d'euros (hors taxes), en diminution de 4,8 % par rapport au troisième trimestre 2011. Sur les neuf premiers mois de l'année, le recul est de 3,7% par rapport à la même période de 2011.

Le revenu des services fixes (3,9 milliards d'euros HT) est orienté à la baisse depuis la fin de l'année 2010 (-1,4 % en un an au troisième trimestre 2012) en raison du reflux rapide du revenu des services à bas débit, qui n'est pas entièrement compensé par la croissance, toujours soutenue, du revenu des services à haut et très haut débit (entre +6 % et 8 % en rythme annuel sur les cinq derniers trimestres). Le revenu des services mobiles (4,4 milliards d'euros HT) se contracte depuis le deuxième trimestre 2011 (-9,1% en un an au troisième trimestre 2012) et cette tendance s'est accélérée depuis le début de l'année 2012 avec notamment le lancement par les opérateurs de nouvelles gammes de forfaits sans engagement à des tarifs inférieurs.

En revanche, les volumes consommés sont en forte progression et le nombre de clients poursuit son augmentation

La consommation des clients des opérateurs mobiles est en forte progression : +15,8 % en un an pour la " voix " (un taux jamais atteint en huit ans), +23,1 % pour le volume de SMS et +72,1 % pour le volume de données. Cette tendance s'explique par l'augmentation importante du nombre de clients et en particulier de ceux souscrivant des forfaits d'abondance. Le nombre de clients des services sur réseaux mobiles en France (cartes SIM en service) atteint ainsi 72 millions à fin septembre 2012 (+5,0 millions en un an), soit un taux de pénétration de 110,3 %.

Sur les réseaux fixes, le nombre d'abonnements à internet à haut et très haut débit augmente de 1,3 million et atteint 23,6 millions à fin septembre 2012 dont 1,5 million sont des abonnements au très haut débit. Le trafic des communications vocales fixes, 25,3 milliards de minutes, connaît, à l'inverse, un léger tassement (-0,6%).


Les documents associés

L'observatoire en téléchargement (pdf)


Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés


Les documents associés

L'observatoire en téléchargement (pdf)