Français English
Deutsch Español Italia Portugal Republic of Korea China Japan

L'actualité de l'ARCEP > Actualités > - Derniers communiqués

Flux RSS de l'ARCEP L'ARCEP en audio

Actualité / Communiqué de presse Version anglaise Imprimer la page

 

USAGES

La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française - Résultats 2012  

Paris, le 10 décembre 2012

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET) rendent publics les résultats de la 10ème enquête annuelle sur la diffusion, en France, des technologies de l'information et de la communication (téléphonie fixe et mobile, internet, micro-ordinateur), réalisée en juin 2012 par entretiens en face-à-face auprès d'un échantillon de 2 206 personnes représentatif de la population française de 12 ans et plus.

Les principaux enseignements de cette enquête sont les suivants.

Les taux d'équipement progressent, que ce soient en téléphonie fixe et mobile, en ordinateurs et en accès à l'internet.

- 78% des personnes disposent à la fois d'un téléphone fixe à leur domicile et d'un téléphone mobile personnel (+4 points en un an) ; l'équipement en téléphonie s'élève désormais à 90% pour le fixe (+1 point) et 88% pour le mobile (+3 points).

- Quatre personnes sur cinq sont équipés d'un ordinateur à leur domicile, généralement un ordinateur portable (sept cas sur dix), relié dans 97% des cas à internet.
- Les équipements portables se diffusent massivement avec 64% des personnes disposant d'un ordinateur portable, d'un mobile ou d'une tablette tactile (+11 points).

- L'ordinateur branché à une connexion fixe reste le principal moyen d'accès à internet au domicile (55% des individus se connecte ainsi), mais elle est talonnée par la connexion de l'ordinateur en wifi (49% des personnes, +7 points) ; Les connexions via les équipements mobiles au domicile (tablettes, téléphone) progressent rapidement que la connexion se fasse en wifi (23%, +10 points) ou par le réseau mobile (20%, +6 points) ; au final, les modes de connexion se cumulent et 45% des personnes utilisent au moins deux modes de connexion au domicile.

La diffusion des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) est l'un des moteurs du développement des usages.

- La proportion d'individus qui naviguent sur internet à l'aide d'un smartphone a progressé de 8 points en un an et atteint 29%. Depuis deux ans, les pratiques explosent : la consultation de courriels et le téléchargement d'applications payantes gagnent 7 points après 8 points en 2011 (respectivement 23% et 21% d'utilisateurs).

- 20% des personnes utilisent un ordinateur portable ou une tablette tactile pour se connecter à internet en dehors du domicile.

- Les usages sur le mobile sont deux à trois fois plus importants chez les détenteurs de smartphones : 79% naviguent sur internet contre 29% pour l'ensemble des personnes équipées d'un mobile ; 65% envoient des courriels, 63% téléchargent des applications et 24% regardent la TV sur leur mobile. Ces proportions n'ont pas évolué en un an pour les utilisateurs de smartphones.

Le temps consacré à internet et aux écrans.

- L'usage quotidien au domicile progresse d'année en année et concerne 77% des abonnés à internet.

- En moyenne, les personnes interrogées déclarent passer 36 heures par semaine devant un écran (hors mobiles) dont 20 heures devant un téléviseur, 13 heures devant internet et 3 heures devant un ordinateur ou une tablette ne nécessitant pas d'être connecté ; Parmi les facteurs discriminants, l'âge et le diplôme sont prédominants : les adolescents et les plus diplômés passent environ la moitié du temps consacré aux écrans sur internet tandis que les personnes de 60 à 69 ans et les non diplômés privilégient le temps passé devant un téléviseur (entre 74% et 82% du temps).

- La moitié des parents mettent d'ailleurs en place des règles afin de limiter le temps que leurs enfants passent devant les écrans.

Les réseaux sociaux au cœur des usages numériques.

- Les usages déjà bien implantés dans la population progressent peu : les démarches administratives et fiscales sur internet sont stables à 48% ; la déclaration des revenus (33%) ou la demande de documents administratifs (36%) augmentent de deux points ; 49% des personnes déclarent faire des achats en ligne (+1 point).

- Le streaming de vidéos (23%) ou de musique (33%) recule d'un à deux points en un an, tandis que le téléchargement stagne (respectivement 14% et 22%) ; En revanche, de plus en plus de personnes déclarent regarder la télévision sur internet (+3 points, 21%).

- 42% des personnes participent à des réseaux sociaux (23 millions de personnes) : pour 92% des utilisateurs, ces réseaux leur permettent d'entretenir des liens avec leurs proches, 77% y voient l'occasion de se divertir et 74% y partagent des photos ou des vidéos, 54% s'informent sur l'actualité tandis que 24% les utilisent pour faire de nouvelles rencontres et seulement 15% pour l'activité professionnelle.

- Enfin, une personne sur deux utilise internet pour suivre les informations, notamment sur l'actualité.

Tous les résultats de l'étude sont disponibles en téléchargement sur le site de l'Autorité.


Les documents associés

L'étude CREDOC 2012 (pdf)

Le dossier de presse (pdf)


Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés


Les documents associés

L'étude CREDOC 2012 (pdf)

Le dossier de presse (pdf)