République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

FTTH

L'ARCEP recommande une solution standardisée d'identification des lignes sur les réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné  

Paris, le 26 avril 2013

Dans le cadre du déploiement des réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné (FttH), de multiples opérateurs d'immeubles sont ou seront amenés à intervenir sur le territoire, notamment avec le lancement de nombreux projets de réseaux d'initiative publique. Dans ce contexte, les acteurs du déploiement se sont organisés, dans des groupes de travail (notamment les groupes Interop' Fibre et Objectif Fibre), pour assurer l'interopérabilité technique des réseaux dans une démarche de standardisation. La mission très haut débit rattachée à la ministre en charge du numérique a également manifesté son souhait d'une plus grande cohérence dans l'ingénierie et l'exploitation de ces réseaux.

En vue de l'industrialisation des réseaux FttH, une étape clé consiste à définir un identifiant de chaque ligne qui puisse être utilisé lors de toute intervention sur cette ligne, en particulier lors des passages de commandes, pour faciliter le dialogue entre le client final et son opérateur de service, mais aussi entre les opérateurs de service et l'opérateur d'immeuble. Cet identifiant, unique à l'échelle nationale, doit être stable dans le temps et accessible par le client et par les techniciens lors d'une intervention.

L'Autorité publie une recommandation en ce sens, afin d'encourager l'ensemble des opérateurs à adopter de telles pratiques. Concrètement, un identifiant unique, respectant un format standardisé à 10 caractères, sera attribué à chaque ligne par un gestionnaire d'identifiants, en général l'opérateur d'immeuble ayant installé le réseau. Cet identifiant sera notamment étiqueté au niveau de la prise terminale optique, ce qui permettra au client, ou si besoin à un technicien, de le retrouver facilement. L'inscription de cet identifiant sur le support de facturation et sur l'espace client Internet de l'opérateur est également une piste à explorer.

Dans le cas des constructions neuves, pour lesquelles la fibre optique est installée par le maître d'ouvrage, l'opérateur d'immeuble ne sera désigné que dans un deuxième temps. L'ARCEP poursuit ses travaux avec l'aide du groupe Objectif Fibre, qui a publié un guide sur l'équipement des immeubles neufs en FttH, pour adapter la gestion et l'attribution des identifiants uniques dans ce cas de figure.

Cette recommandation constitue une étape importante dans la standardisation des réseaux FttH, mais pourrait utilement se poursuivre par d'autres travaux, en particulier la création d'une base de données centralisée contenant l'ensemble des informations relatives aux lignes permettant la mise en œuvre effective de la mutualisation (mise en correspondance des identifiants des lignes avec les adresses postales, les opérateurs d'immeubles, les points de mutualisation associés, etc.).



Les autres communiqués

Année

Thème

Mots-clés

Valider