République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

-->

Journée d'information de l'ART, le 11 janvier 2001, dans le cadre des 5èmes Rencontres de la Société Française en Réseau (10-13 janvier 2001) 

  • Dominique Roux : " 2001 sera l'année du développement d'Internet "

- Dominique Roux, pourquoi l'ART va-t-elle participer aux Journées de l'Internet à Autrans ?

- Dominique Roux : pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il est clair que l'Internet représente un trafic de plus en plus important sur les réseaux de télécommunications et un doublement en valeur tous les ans, 2 milliards de francs pour les communications locales en 1999, sans doute 4 milliards de francs en 2000 ; il s'agit donc désormais d'une composante essentielle du marché des services de télécommunications.

Ensuite, les conditions de connexion des Fournisseurs d'Accès à Internet au réseau téléphonique commuté sont fondamentales pour le développement d'Internet et l'action du régulateur est décisive en ce domaine.

Enfin, si à présent la concurrence est une réalité sur la longue distance et l'international, l'année 2001 sera une nouvelle étape de l'ouverture du marché sur la boucle locale, ce qui est aussi un facteur essentiel pour le développement d'Internet.

- Que va-t-il se passer concrètement en 2001 sur la boucle locale ?

- Dominique Roux : deux éléments majeurs vont dynamiser le développement d'Internet : la concurrence sur la boucle locale et le développement du haut débit. Ce sera d'abord, dans les prochaines semaines, le lancement des premières offres de boucle locale radio. Quatre opérateurs par région vont pouvoir offrir des services à haut débit sur la boucle locale, en concurrençant l'opérateur historique. Il y aura aussi le dégroupage de la boucle locale c'est-à-dire la possibilité, pour de nouveaux opérateurs, de louer les infrastructures locales de France Télécom _ le fameux dernier kilomètre _ pour offrir aux consommateurs de nouveaux services et en particulier, grâce à l'ADSL, le haut débit.

Enfin, après avoir après avoir reconfigurer leur réseau, les câblo-opérateurs vont pouvoir proposer de nouvelles offres de téléphonie et d'Internet haut débit.

C'est pourquoi l'ART, avec ses experts, a souhaité exposer tous ces importants développements à Autrans, mais aussi expliquer les conséquences que cela va entraîner pour le consommateur.

- Justement, quelles conséquences peut-on d'ores et déjà envisager ?

- Dominique Roux : comme chaque fois qu'il y a concurrence, il y aura des innovations et des baisses de prix. Ces nouveautés auront pour origine non seulement les nouveaux entrants, mais aussi l'opérateur historique qui ne va pas rester sans réaction face aux offres des nouveaux concurrents. Début décembre, France Télécom a d'ailleurs lancé le mouvement en baissant globalement, et pour la première fois depuis longtemps, les tarifs de ses appels locaux. Autrement dit, grâce à la concurrence sur la boucle locale et à la concurrence sur le haut débit, 2001 sera l'année du développement d'Internet.

- Partout et pour tout le monde en même temps ?

- Dominique Roux : non. Ces innovations se mettront en place progressivement mais compte tenu de la multiplicité des offres, elles vont sans aucun doute concerner un nombre de ménages et d'entreprises très important très rapidement.



Les autres interviews

Année

Thème

Mots-clés

Valider